En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ces cookies nous sont nécessaires au bon fonctionnement des fonctionnalités du site.
Gérez mes cookies.

     

SOMMAIRE NEWSLETTER NOVEMBRE 2017


VIE DE LA FÉDÉRATION
 Journée Nationale des Métiers - 28 novembre 2017 - Paris Pavillon Dauphine
 Évaluation de la pénibilité
 M@G 2017-2018 est en ligne !
 Nouveaux adhérents DLR

PROMOTION DES MÉTIERS
 Saga 44ème Worldskills – épilogue : L’Excellence au rendez-vous de la maintenance des matériels !
 45ème Olympiade des métiers : Et si le futur champion était déjà parmi nous…
 Concours général Maintenance des matériels : les inscriptions, c’est maintenant !
 Bus Découverte 2017/2018 : Nouvelle édition, nouveau public

ÉCONOMIE DE LA PROFESSION
 Baromètre trimestriel DLR/Asterès : 2017, l’année de la consolidation…et plus encore !
 Conjoncture Industrie & Services & Bâtiment à fin octobre 2017
 Lettre Codinf de novembre 2017

SÉCURITÉ-ENVIRONNEMENT
 Les entreprises DLR labelisées SE et SE+

TRIBUNE MEMBRES ASSOCIÉS DLR
 Trackunit connecte l’Homme à la machine

AUTOUR DE NOUS
 Construction de logements : résultats au 3ème trimestre 2017
 Conjoncture du BTP en Alsace
 Le « Climat des affaires » en questions/réponses !
 De moins en moins de défaillances d'entreprises de construction
 Commande publique : la reprise se confirme !

À L'INTERNATIONAL
 Europe : les équipements gardent le cap !
 Newsletter de l'European Rental Association (ERA)

LU DANS LA PRESSE
 Batiactu, Construction Cayola, Cnews, France3 pays de la loire, Télénantes, BTP Magazine, Le MoniteurMateriel.fr, Bétons Le Magazine...


VIE DE LA FÉDÉRATION

Journée Nationale des Métiers - 28 novembre 2017 - Paris Pavillon Dauphine
journee metiers
Résolument tournée vers l'avenir, qui semble confirmer ses promesses de reprise, la journée commencera par un volet économique conjoncturel et prévisionnel, qui sera développé par la FFB et la FNTP.
Nicolas Bouzou exposera ensuite son analyse de la situation actuelle, précédant la vision d'un "patron du matériel" grand client : celui d'Eiffage, qui répondra aux questions du rédacteur en chef de Chantiers de France : Jean-Noël Onfield.

En début d'après-midi, l'assemblée se répartira dans les ateliers Distribution et Location pour évoquer les travaux en cours, avant de se retrouver à nouveau pour écouter Laurent Herr (Orange Business Service) évoquer le Big Data.

La journée prendra fin avec un peu d'histoire : celle de Loxam, que viendra conter son président, Gérard Déprez.

+ d'infos télécharger le programme

NB : cette journée est réservée aux distributeurs, loueurs et/ou réparateurs adhérents ou non, et à leurs fournisseurs/constructeurs adhérents.
Évaluation de la pénibilité
DLR formation penibilite news
DLR dispense une journée de formation sur l'évaluation de la pénibilité le 30 novembre à Noisy-le-Grand.

Public visé 
Dirigeants, Responsables des Ressources Humaines, Responsables Hygiène Sécurité Environnement, Animateurs QSE.

Objectifs
A l’issue de la formation, les stagiaires devront être capables de :
- Connaître les obligations de leur entreprise en terme de pénibilité 
- Réaliser l’évaluation de la pénibilité avec l’outil G2P

Pré-requis
- Avoir une vision d’ensemble des différents postes de travail de l’entreprise 
- Avoir consulté le référentiel pour s’assurer que les postes de travail étudiés correspondent aux postes de travail de l’entreprise

Programme détaillé et inscription
M@G 2017-2018 est en ligne !
mag2 news
DLR invite à découvrir la version en ligne de son magazine annuel MAG 2017-2018
http://content.zone-secure.net/lemag-dlr-2017/

Édité une fois par an, en version "print" et "interactive", il permet de dresser un bilan des métiers. MAG2 reprend les différentes actions au niveau national comme le Congrès DLR ou les journées métiers ainsi qu’au niveau régional avec les rencontres régionales. Ponctué de nombreuses interviews, ce magazine dynamique est proche des professionnels. Les actions des commissions Maintenance Sécurité Environnement Qualité, Sociale et Emploi & Formation y sont également largement relayées.
Nouveaux adhérents DLR
guide nouvel ADH • EUROLOC
• JOURDA
• MACC


EUROLOC
Dirigeant : Gilles COMPERE
Activité : Location BTP
Ville : SAINT YRIEIX SUR CHARENTE (16)
+ d’infos : http://www.guidedlr.fr/GuideDetails.aspx?entr_id=5805&lid=4


JOURDA
Dirigeants : Maxime BOUNAIX et Mathias PONCET
Activité : Location BTP
Ville :  BRIVES CHARENSAC (43)
+ d’infos : http://www.guidedlr.fr/GuideDetails.aspx?entr_id=5182&lid=4


MACC
Dirigeant : Jean-Christophe SUSSET
Activité : Distribution BTP 
Ville : CHÂTELLERAULT (86)
+ d’infos : http://www.guidedlr.fr/GuideDetails.aspx?entr_id=8743&lid=4



Retrouvez tous les adhérents sur le guide Web DLR
http://www.guidedlr.fr

PROMOTION DES MÉTIERS

Saga 44ème Worldskills – épilogue : L’Excellence au rendez-vous de la maintenance des matériels !
guillaume
C’est à Abu Dhabi que se déroulaient, du 15 au 18 octobre dernier, la finale internationale des 44èmes Olympiades des métiers.

51 métiers en compétition, 1300 concurrents de moins de 23 ans venus de 59 pays, 10 000 visiteurs internationaux, une équipe de France de 38 jeunes professionnels soutenus par 500 supporteurs français venus les encourager… Tout était réuni pour faire de cette finale une magnifique fête de l’excellence des métiers !

La maintenance des matériels désormais en compétition officielle
Métier en démonstration en 2015 à Sao Paulo avec 6 candidats (américain, autrichien, brésilien, canadien, français et suisse), la maintenance des matériels de construction, de manutention, agricole et d’espaces verts – Heavy vehicle maintenance à l’international – participait cette année pour la 1ère fois en compétition officielle. 1 fille et 15 garçons se sont mesurés pendant 3 jours d’épreuves de haut niveau pour défendre les couleurs des 16 pays* en lice pour ce métier.

Bravo Guillaume !
Parmi eux, le champion français, Guillaume Leroux, s’est entrainé depuis des mois, encadré par ses experts et coachs (Bruno Monglon, Alexandre Burckhalter, Didier Valtais et Mickaël Dolais), et accompagné par la profession. Il a mis en œuvre toutes ses compétences, son savoir-faire et son sang-froid pour décrocher une magnifique 4ème place couronnée d’une médaille d’Excellence bien méritée avec un total de 713 points sur 800 (soit plus de 17,8/20 !). Il se classe ainsi avec brio juste derrière les concurrents suisse (Or), russe (Argent) et danois (Bronze) qui composent le podium 2017 de la Heavy vehicle maintenance.
Un exploit relayé sur place en "quasi direct" par Florence Dupont (DLR) et Gilbert Daverdisse (Sedima), représentants de l’ASDM** aux côtés de Guillaume et "reporters occasionnels" pendant toute cette aventure à retrouver, épisode par épisode, sur la Webtv DLR www.webtvdlr.fr/portfolio-items/portrait-de-guillaume-leroux/, le site de promotion des métiers et formations de la maintenance des matériels de construction et de manutention 3MTPM.com, www.3mtpm.com/actualites/toute-notre-actualite/ ou encore la page Facebook @3MTPM.

Carton plein pour les tricolores
Au global, la France totalise 27 médailles (5 or, 3 argent, 4 bronze et 15 excellence) et se hisse à la 7ème place (2ème européenne) du classement général des pays participants !
Félicitations à toute l’équipe !

* Allemagne, Autriche, Australie, Brésil, Canada, Chine, Danemark, France, Irlande, Kazakhstan, Lituanie, Maroc, Norvège, Russie, Suisse et Zambie
** ASDM : l’Association des Syndicats de la Distribution et de la Maintenance des matériels agricoles, de travaux publics, de manutention et d’espaces verts -regroupant DLR, Fnar et Sedima- est partenaire officiel de Worldskills France
45ème Olympiade des métiers : Et si le futur champion était déjà parmi nous…
worldskill france Parce que les Worldskills ne s’arrêtent jamais, place à la 45ème édition !
C’est en effet dès maintenant que se font les inscriptions pour les prochaines sélections régionales qui se dérouleront, partout en France, entre janvier et avril 2018.
Vous êtes vous-même, ou comptez parmi vos élèves, stagiaires, apprentis ou vos équipes :
- un/e jeune mécanicien/ne-technicien/ne en maintenance des matériels à l’avenir prometteur,
- né/e après le 04/09/1996, 
- qui rêve de vivre, comme Guillaume, la formidable aventure des Olympiades des métiers et de se mesurer aux meilleurs candidats de sa région, de France, voire du monde…
Alors, n’hésitez pas !
Inscrivez-vous dès aujourd’hui via le lien https://base.cofom.org/inscription/candidat/ (ou transférez-le vite à vos "poulains") !

C’est la région Normandie qui recevra à Caen, du 28 novembre au 1er décembre 2018, les champions régionaux pour la finale nationale : http://www.worldskills-france.org.

Les médaillés d’or de Caen constitueront l’équipe de France qui participera à la finale internationale de Kazan en Russie du 29 août au 3 septembre 2019 https://worldskills2019.com/en/, et les médaillés d’argent défendront leurs couleurs aux Euroskills de Graz en Autriche du 16 au 20 septembre 2020 http://skillsgraz.sunlime.info/?lang=en.

Bonne chance à tous !
Concours général Maintenance des matériels : les inscriptions, c’est maintenant !
CG2018
Autre challenge d’excellence et événement prestigieux de valorisation des formations de la maintenance des matériels, le concours général des métiers, organisé chaque année depuis 21 ans par le ministère de l’éducation nationale en partenariat étroit avec la profession.

Ouvert aux élèves et apprentis de terminale bac pro des 3 options de la maintenance des matériels (TP/manutention, agricole et espaces verts), ce concours se déroule en 2 phases :
- une épreuve écrite de 6 heures qui se tiendra dans chaque académie le 14 mars prochain et permettra de sélectionner les 9 finalistes issus des 3 options
- une finale de 3 jours d’épreuves pratiques sur les matériels des différents domaines qui se déroulera du 16 au 18 mai au lycée Champo de Mauléon (64- Nouvelle-Aquitaine).
Les lauréats seront invités par le Ministre de l’éducation nationale à la cérémonie officielle de remise des prix qui se tiendra en juillet à Paris. Les représentants de la profession leur attribueront à cette occasion, ainsi qu’à l’ensemble des finalistes, des bourses d’étude d’une valeur de 500 à 1500 € selon leur classement.

Enseignants et formateurs ont jusqu’au 4 décembre prochain pour inscrire leurs candidats en ligne sur CGweb.
Bus Découverte 2017/2018 : Nouvelle édition, nouveau public
bus decouverte juin
L'opération Bus Découverte, organisée dans le cadre du partenariat DLR-Cisma-Seimat, est relancée auprès des lycées professionnels et CFA formant aux métiers de la maintenance de matériels de construction et de manutention. Ces derniers confirment actuellement leur intention d’y participer en invitant les collèges à venir visiter leur établissement ainsi qu’une entreprise de la profession située à proximité.

A noter une nouveauté à l’attention des établissements formant au BTS maintenance des matériels de construction et de manutention (MMCM) : afin de les aider à élargir leur recrutement pour ce diplôme, DLR-Cisma-Seimat ont décidé, à titre expérimental, d’ouvrir cette année l’opération Bus Découverte (jusqu’à présent réservée aux collégiens de 3ème et de 4ème) aux élèves de baccalauréat sciences et technologies de l'industrie et du développement durable (STI 2D), électrotechnique, maintenance des équipements industriels (MEI) ou encore S science de l'ingénieur (SI), en particulier auprès des établissements de leur secteur ne leur proposant pas de poursuite d’étude, afin de leur faire découvrir cette formation, les métiers auxquels elle prépare et les nombreux débouchés professionnels qu’elle leur offre.

ÉCONOMIE DE LA PROFESSION

Baromètre trimestriel DLR/Asterès : 2017, l’année de la consolidation… et plus encore !
dlr asteres
La dynamique du 3ème trimestre poursuit et confirme le raffermissement de l’économie nationale. L’embellie est sensible dans la plupart des secteurs économiques, notamment dans le BTP qui bénéficie à plein aux fabricants, distributeurs et loueurs de matériel.

Distribution : La distribution de matériel de chantier progresse pour le 7ème trimestre consécutif. Le chiffre d’affaires des entreprises du secteur a observé une croissance de 23% par rapport au même trimestre de 2016. 

Les ventes de matériel neuf (53% du chiffre d’affaires des distributeurs), en progression de 38%, expliquent l’essentiel de cette croissance. Dans ce contexte, les ventes de matériel d’occasion, qui ne représentent que 7% du chiffre d’affaires des distributeurs, sont restées stables (7%) par rapport au trimestre précédent ; les ventes de pièces détachées se sont repliées de 2% sur un an, alors que les services après-vente (main-d’œuvre et déplacements) ont progressé de 10% sur un an, traduisant ainsi le dynamisme des ventes. 

Grâce à la vigueur retrouvée du secteur du bâtiment et, à terme, des travaux publics (+4% prévus en 2018), la location de courte durée de matériel de chantier a progressé de 14% sur un an.

À en croire les anticipations des chefs d’entreprises et au regard de la hausse des commandes clients, l’activité au 4ème trimestre de l’année devrait rester bien orientée.

Location : Profitant de la reprise dans le bâtiment, la location de matériel de BTP reste une fois de plus dynamique. Le chiffre d’affaires des loueurs a en effet progressé de 7% sur un an. L’amélioration des perspectives d’activité s’accompagne logiquement d’une plus forte rotation du matériel soutenant le chiffre d’affaires de 85% des entreprises interrogées.

L’activité « Location » devrait donc rester soutenue au 4ème trimestre, deux tiers des répondants (66%) anticipant une hausse de leur chiffre d’affaires au cours de ce dernier trimestre de l’année.

Manutention : Le chiffre d’affaires des distributeurs et loueurs de matériel de manutention a progressé de 6% sur un an, contre 7% au trimestre précédent.
Les ventes de matériel expliquent un peu plus du quart de sa croissance.

La grande différence avec les trimestres antérieurs est la relativement faible contribution du matériel neuf à la croissance du chiffre d’affaires, en hausse de « seulement » 3% sur un an (14% au T2).

La location a également bénéficié d’une amélioration de l’environnement économique. Le chiffre d’affaires sur ce segment a progressé de 9% au T3. Elle a été le premier segment contributeur à la croissance du chiffre d’affaires global au T3.

Et comme pour les secteurs de la distribution et de la location, les anticipations des chefs d’entreprises interrogés traduisent une confiance en la poursuite d’activité soutenue au 4ème trimestre 2017, 53% d’entre eux tablant sur une hausse de leur chiffre d’affaires.
Conjoncture Industrie & Services & Bâtiment à fin octobre 2017
BDF economie
La Banque de France vient de faire paraître l’enquête mensuelle de conjoncture (EMC) - Conjoncture Industrie & Services & Bâtiment à fin octobre 2017.
https://www.banque-france.fr/sites/default/files/medias/documents/conjoncture-industrie-services-batiment-octobre-2017.pdf

Le site internet de la Banque de France propose des statistiques économiques régionales issues d’informations recueillies mensuellement auprès des chefs d'entreprises de la région sur l'évolution de la conjoncture économique dans l'industrie, les services marchands, la construction et le commerce de gros.

Connaître la conjoncture économique de votre région (octobre 2017) :
Conjoncture octobre 2017
Lettre Codinf de novembre 2017
lettre codinf - dématérialisation des factures destinées aux clients publics
- primauté des conditions particulières sur les conditions  générales
- présence du Codinf auprès de ses adhérents
- présence du Codinf auprès de ses partenaires

Lire la lettre CODINF de novembre 2017


Rejoindre la plateforme DLR-CODINF Prévention Recouvrement
Elle recense tous les impayés déposés par ses membres (le déclarant n’est pas cité). La liste des incidents est actualisée en temps réel et précise le montant, la date d’échéance, ainsi que la nature de l’incident.
L’adhésion à ce service donne accès à la consultation illimitée de tous les incidents de paiement collectés par le réseau de partenaires du CODINF (plusieurs milliers de signalements) et les radiations du registre du commerce, notamment dues aux jugements de procédures collectives.

Tarif forfaitaire de 50 € HT par an (membre DLR)
+ d'infos à ce sujet

SÉCURITÉ-ENVIRONNEMENT Label SE+

Les entreprises DLR labelisées SE et SE+ :
labelSE nexs
Créé par DLR, le label SE+ est à la fois un référentiel adapté au métier de la location, distribution et réparation de matériels de BTP et de manutention et un gage de qualité en matière de sécurité et d'environnement.

La labellisation SE+, parce qu'elle s'inscrit dans une démarche d'amélioration continue et d'évaluation de la sécurité et de l'environnement, est le meilleur moyen pour les entreprise adhérentes DLR d'atteindre ces objectifs.

Le label SE+ : + de sécurité, un + grand respect de l’environnement 
Visionner les visites des entreprises labellisées


Les entreprises DLR labelisées :

LABEL SE +

AB MATERIEL
Dirigeant : Frédéric MICELI 
Activité : Location BTP
 
Voir la fiche entreprise
ALLMAT
Dirigeant : Guy ARIBERT 
Activité : Location BTP 
Voir la fiche entreprise
COLBER LOCATION
Dirigeant : Franck COLOMBO 
Activité : Location BTP 
Voir la fiche entreprise
ELRM 
Dirigeant : Olivier CHERKI 
Activité : Location BTP 
Voir la fiche entreprise
ISERMAT
Dirigeant : Paul DAVID 
Activité : Location BTP 
Voir la fiche entreprise
LOC+
Dirigeant : Antoine LE QUELLEC
Activité : Location BTP 
Voir la fiche entreprise
MARION GIRARD MATERIEL (MGM)
Dirigeant : Sylvie ARIBERT 
Activité : Location BTP 
Voir la fiche entreprise
MEDIMAT
Dirigeant : Robert PAIN
Activité : Distribution BTP 
Voir la fiche entreprise
MEDIBAIL
Dirigeant : Robert PAIN
Activité : Location BTP 
Voir la fiche entreprise
MTPS
Dirigeant : Olivier MAHIEU
Activité : Réparateur seule
 
Voir la fiche entreprise
SOVELOC 
Dirigeant :  Marc NEIGE
Activité : Location BTP 

Voir la fiche entreprise

 


LABEL SE

M-LOC
Dirigeant : Guillaume BASSAÏSTEGUY
Activité : Location BTP
 
Voir la fiche entreprise 
 
SOMTP 
Dirigeant : Sylvain BASSAÏSTEGUY 
Activité : Distribution BTP 

Voir la fiche entreprise   


 + d'infos : Julie DUVAL - j.duval@dlr.fr -  www.label-securite-environnement.fr

TRIBUNE MEMBRES ASSOCIÉS DLR

Trackunit connecte l’Homme à la machine
logo trackunit
Leader des solutions de géolocalisation et de contrôle d’accès dédiées aux engins de chantier, Trackunit accompagne les constructeurs d'engins, les loueurs et les entreprises du TP, dans la recherche de solutions aux problèmes du quotidien.

Nous pensons que nous pouvons améliorer la productivité et la maitrise des coûts en fournissant les bons outils capables de faire évoluer cette industrie grâce à l’ère du numérique.


Points forts de nos solutions :

- Géolocalisation en temps réels
- Remontées des heures de machines
- Anti-redémarrage
- Rapport d'utilisation
- Module de révisions / maintenance
- Alarmes
- Contrôles d'accès à distance (digicode, clés et cartes RFID)
- Données CANBUS
- Applications mobiles


Renseignez-vous concernant nos prochaines innovations « Trackunit On » et « Trackunit Go »

Contact : Francois Fergere - 07.88.82.72.99 - ffe@trackunit.com



AUTOUR DE NOUS

Construction de logements : résultats au 3ème trimestre 2017
CONSTRUCTION 2015
En un an, d'octobre 2016 à septembre 2017, 496 900 logements ont été autorisés à la construction et 414 000 logements ont été mis en chantier, soit une augmentation respective de 12,1% et 17,6% par rapport au cumul des douze mois précédents.

Durant le troisième trimestre 2017, les autorisations de logements à la construction en données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables (CVS-CJO) augmentent de 3,2% par rapport au trimestre précédent : les logements collectifs (y compris en résidence) restent dynamiques (+4,7% après +11,4% au trimestre précédent) et les logements individuels repartent à la hausse (+ 0,7% après -8,4%).

À l’inverse, la baisse des mises en chantier s'accentue (-2,3% après -0,9%). L'activité s'est contractée dans l'individuel (-1,5% après +2,0%) et le collectif (y compris en résidence) poursuit sa baisse (-2,9% après -2,7%).

Construction de locaux

D'octobre 2016 à septembre 2017, 39,7 millions de m² de locaux non résidentiels ont été autorisés à la construction et 25,6 millions ont été mis en chantier, en hausse respective de 5,9% et 6,9% par rapport aux douze mois précédents.

Durant ce troisième trimestre 2017, 11,4 millions de m² de locaux non résidentiels ont été autorisés et 6,6 millions ont été mis en chantier : en hausse de 14,3% pour les autorisations et de 20,9% pour les mises en chantier par rapport au même trimestre de l'année 2016.

La construction toujours en forte hausse en Île-de-France
La dynamique de construction de logements franciliens se poursuit. D'après les dernières estimations publiées par la région Île-de-France, 80 600 nouveaux logements ont été mis en chantier en septembre 2017, ce qui représente une augmentation de 23% sur douze mois glissants. En parallèle, le nombre de logements autorisés en Île-de-France s'élève à 100 200, soit 16,8% de plus que sur les douze mois précédents.
Conjoncture du BTP en Alsace
CEBTP
Dans les deux départements alsaciens (Bas-Rhin et Haut-Rhin), l’heure est à la reprise dans le secteur du bâtiment et des travaux publics. La situation reste cependant contrastée suivant les secteurs et la localisation.

Selon les chiffres du CEBTP-Alsace, les mises en chantier de logements neufs ont augmenté de 7,1% (à 7 500 logements) sur un an dans le Bas-Rhin et de 3,6% (à 2 900 logements) dans le Haut-Rhin. Dans ce dernier département, les autorisations de constructions neuves ont bondi de 18,8% (à 3 800 logements) alors que les attributions de permis de construire ont diminué de 1,2% (à 8 400 logements) dans le Bas-Rhin, du fait de la diminution des autorisations de logements collectifs.

Des chiffres qui doivent être maniés avec précaution quand on sait que le Bas-Rhin, porté par l’eurométropole strasbourgeoise, représente un tiers des 23 000 logements mis en chantier sur un an dans le Grand Est, quand le Haut-Rhin pèse deux fois moins

Dans le secteur du gros œuvre, la hausse d’activité se poursuit au troisième trimestre 2017, malgré un mois de septembre en retrait. Cette croissance s’avère encore plus nette en comparaison annuelle. La demande suit la même tendance avec des carnets de commandes globalement mieux garnis. Des appels d’offres sont attendus sur les mois à venir. Les prévisions d’activité optimistes ne devraient cependant pas s’accompagner d’embauches supplémentaires d’ici la fin de l’année ; les chefs d’entreprise faisant état de difficultés à trouver du personnel qualifié, au profit des emplois intérimaires.

Dans le secteur second œuvre, l’activité reconduit sa progression d’un trimestre à l’autre, pour se situer à un meilleur niveau que celui de 2016.

Le marché des particuliers, notamment, apparaît dynamique. Les effectifs demeurent stables, aucune hausse n’est prévue pour le trimestre prochain. Comme pour le gros œuvre, l’offre de main-d’œuvre qualifiée ne correspond pas à la demande, d’autant qu’un nouveau rebond de l’activité est attendu sur les mois à venir.

Pour le secteur des travaux publics, si l’activité à septembre 2017 repasse en dessous de 0 après plusieurs mois d’amélioration, elle affiche néanmoins un niveau sensiblement supérieur à celui de l’été dernier, grâce notamment à des conditions météorologiques plus favorables qui permettent aux entreprises de continuer leurs chantiers.

La demande poursuit ainsi sa nette progression, tant dans le secteur privé que dans celui des collectivités publiques, malgré les restrictions budgétaire de l’État dans plusieurs départements qui font porter une forte pression sur le délai de réalisation des chantiers.

Les carnets s’étoffent, soutenus par les travaux d’entretien et de rénovation du public, et sont jugés solides.

La progression des prix est contenue par une vive concurrence sectorielle. Les perspectives d’activité sont favorables, mais dépendantes des futures décisions gouvernementales en matière de financement des collectivités territoriales. Là encore, afin d’honorer leurs carnets de commandes, les chefs d’entreprise souhaitent renforcer leurs effectifs, notamment par un recours au travail intérimaire.

Télécharger les résultats de conjoncture région Alsace
Le « Climat des affaires » en questions/réponses !
OFCS
Le dernier baromètre sur le "Climat des Affaires" établit par l’Observatoire français du commerce et des services (Ofces) auprès de 1754 dirigeants de TPE et PME, présente des résultats pour le moins contrastés.

S’agissant de la situation et des perspectives de votre entreprise, à la question :

"Comment considérez-vous la situation économique de votre entreprise par rapport à la même période de l’an passé" : 35% des répondants assurent qu’elle est identique, 32% meilleure et 31% moins bonne ;

"Et sur ces trois derniers mois" : stable pour 37% des entreprises interrogées, très négative pour 29%, positive pour 27% et très positive pour seulement 4% ;

-  "Selon vous, quelle sera la tendance économique de votre entreprise durant les 6 prochains mois" : stable pour 35%, positive pour 31%, très négative pour 25%, très positive pour 4% ;

En conclusion, 69% des dirigeants de PME/TPE n’envisagent pas d’investir dans les 6 prochains mois.

Concernant les freins et les accélérateurs du développement de votre entreprise, à la question :

"Quels sont les 3 principaux freins de développement de votre entreprise" : les lourdeurs administratives pour 58%, les charges salariales et patronales pour 77%, la situation économique du marché pour 39% ;

"Et les accélérateurs de développement" : plan d’économie sur les charges pour 37%, reprise économique pour 66%, embauche de commerciaux et meilleure visibilité du marché pour 16% ;

Enfin, concernant l’éco-système de votre entreprise, à la question :

"Les critères prioritaires de choix d’un fournisseur d’équipements" : le prix pour 77% des répondants, le produit pour 60%, la garantie pour 49%.
De moins en moins de défaillances d'entreprises de construction
defaillances
Selon le leader de l'assurance-crédit Euler Hermes, le nombre de défaillances d'entreprises aurait reculé de -7% entre 2016 et 2017.

Une amélioration qui fait suite au redressement des marges des entreprises, de 29,8% à la fin de 2013 à 31,6% au troisième trimestre de 2017.

Euler Hermes note que le secteur de la construction a largement contribué au recul des défaillances observées en France.

La forte hausse du nombre de permis de construire (+13% en un an) et la hausse des investissements des ménages (+1,5% en 2016 et potentiellement +5,2% en 2017) améliorent l'environnement économique des entreprises.

Des tendances prometteuses pour le BTP, dont le chiffre d'affaires devrait croître de +4,7% cette année, alors qu'il avait stagné en 2016 (+0,6%) et qu'il régressait en 2015 (-2,2%). Dans la construction, les défaillances ont fortement reculé, avec -13,8% sur la période 2016-2017.
Commande publique : la reprise se confirme !
ADCF
La reprise est bien là. Le baromètre de la commande publique mis en place par l’Assemblée des communautés de France (ADCF) et la Caisse des dépôts et consignations (CDC) vient en effet de livrer son verdict.

Pour le troisième trimestre de 2017, le baromètre note une progression de 3,9% du volume d’achats publics, contre une chute de 5,7% à la même période en 2016. Tous acteurs confondus (collectivités, État, opérateurs publics, bailleurs sociaux, hôpitaux, entreprises publiques locales), cela représente un volume de 57,2 milliards d’euros sur les trois premiers trimestres de 2017. C’est plus que l’année 2016 pour la même période (55 milliards d’euros), mais cela reste encore très loin des 72,7 milliards d’euros de l’année 2012.

À l’inverse, les marchés de travaux neufs et les travaux d’entretien ou de renouvellement (40% de la commande publique) connaissent des dynamiques différentes.

À L'INTERNATIONAL

Europe : les équipements gardent le cap !
cece
Selon le dernier rapport du Committee for european construction equipment (CECE), le marché européen des équipements de construction se porte bien. Globalement, le secteur a vu ses ventes augmenter de 10% en 2016, en partie grâce à la France et l’Allemagne, dont les résultats permettent de booster l’ensemble du continent, « ceci même s’il reste bien en dessous des niveaux enregistrés avant la crise », résume le CECE.

Le marché allemand en particulier, et l’Europe du Nord et de l’Ouest en général, sont proches de leur niveau historique. D’un autre côté, la reprise de l’Europe du Sud et des pays d’Europe centrale et orientale est toujours en deçà des attentes.

Dans le détail, l’ensemble des sous-segments du secteur (matériels de terrassement, équipements routiers, bétonnières, camions malaxeurs…) a vu ses ventes augmenter entre +12% et +23%. En revanche, le segment des équipements de levage a subi une légère baisse, malgré les extraordinaires résultats enregistrés par les ventes de grues (+50% au cours des derniers mois).

Au regard de ces indicateurs, rien d’étonnant à ce que les acteurs du secteur des équipements de construction soient plutôt optimistes quant aux perspectives d’avenir. Pour le marché européen, les fabricants interrogés s’attendent à un scénario généralement positif. Les attentes se concentrent particulièrement sur la Scandinavie, la France et l’Allemagne.
Newsletter de l'European Rental Association (ERA)
ERA NEWS
La newsletter de l'European Rental Association (ERA), éditée par l'International Rental News (IRN), le magazine officiel de l'association, est disponible en suivant le lien ci-après.
https://www.khl-group.com/KHL-WV-Newsletters/newsletter.ashx?nl=17&i=264


Pour + d'infos sur l'ERA :
www.erarental.org ou www.erarental.org/fr

LU DANS LA PRESSE

Batiactu, Construction Cayola, Cnews, France3 pays de la loire, Télénantes, BTP Magazine, Le MoniteurMateriel.fr, Bétons Le Magazine...
PRESSE 2017
Batiactu (16/11/2017) : Les TP à l’orée d’une phase de croissance. D'après la Fédération nationale des travaux publics, le secteur est en passe d'entrer dans un cycle économique favorable qui pourrait durer quelques années. Pour 2018, ses prévisions de croissance sont de +4%...

Construction Cayola (16/11/2017) : Démolition : quel taux d'utilisation des parcs en 2016 en Europe ? Selon le rapport de l’EDA (European Demolition Association), à 46%, les entreprises de démolition estiment que leurs parcs de machines et équipements liés à la démolition ont été exploités à 40%-60% en 2016. Pour 25% d’entre elles, le taux d’utilisation était très élevé (entre 80% et 100%) et pour 22%, il était élevé (entre 60% et 80%). Le reste des sondés estime que le taux d’utilisation était bas ou très bas…

Cnews, France3 pays de la loire, Télénantes (14/11/2017) : Campagne régionale de presse dans l'Ouest sur le thème "1500 postes de technicien de maintenance des matériels à pourvoir tous les ans"… visionner les interviews

BTP Magazine (24/10/2017) : BTP : 47% d’offres d’emploi en plus au 3ème trimestre. D’après Régionsjob, les secteurs transports et logistique présentent une forte hausse de l’emploi avec 87% d’offres supplémentaires comptabilisées […]. Les dynamiques du troisième trimestre seraient surtout liées aux métiers du BTP avec une croissance globale des offres de 74% par rapport à 2016. De plus, les fonctions de maintenance industrielle ont progressé de +51%...

Le MoniteurMateriel.fr (23/10/2017) : Les sujets clés pour les fabricants européens. Réunis à Bruxelles le 12 octobre dernier, les fabricants européens de matériels de construction (Cece) se sont penchés sur la digitalisation du secteur […]. L’analyse est partagée par tous les industriels européens : il faut accélérer la digitalisation du secteur pour combler le retard pris sur ce sujet. Les membres de l’organisation se sont donc appliqués à établir une feuille de route pour tendre vers cet objectif…

Bétons Le Magazine (19/10/2017) : Une croissance stabilisée pour les artisans du bâtiment. La Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb) fait un état des lieux positif sur les chiffres de l’activité du secteur durant ce 3e trimestre 2017… En effet, l’activité des entreprises artisanales du bâtiment a augmenté de 2,5% (+3,5% pour les entreprises de 10 à 20 salariés et +2,5% pour celles de moins de 10 salariés) par rapport à l’année dernière à cette même date...
 

Liens

partager