En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ces cookies nous sont nécessaires au bon fonctionnement des fonctionnalités du site.
Gérez mes cookies.

PUBLICITÉS

       

VIE DE LA FÉDÉRATION

J-3 : Congrès DLR 17 & 18 mars 2016 - La Rochelle
logo congres 2016 news
Solutions : dedans-dehors : "Dites à tout le monde ce que vous voulez faire et quelqu’un vous aidera à l’accomplir"  - W. Clement Stone
Certes, c'est de longue date que nous sommes rompus, nous dirigeants, à l'exercice de cette pensée positive qui nous porte à croire en nous, en nos équipes, en notre projet d'entreprise, cette conviction professionnelle vitale qui nous anime dans notre travail quotidien, qui est au cœur même de nos succès d'entreprises. Nous savons bien que notre salut d'entrepreneur n'a finalement jusqu'alors toujours dépendu que de nous, de nos collaborateurs… Lire la suite

Programme et inscription
DLR est sur Twitter
twitter news
Suivez-nous sur @federationDLR !

Congrès DLR #congresdlr2016 17 & 18 mars - La Rochelle



ÉCONOMIE DE LA PROFESSION

Baromètre DLR/ASTERES T4-2015 : Le redressement c’est maintenant !
Barometre news2015
Le redressement de l’économie française s’est confirmé au quatrième trimestre de l’année 2015. Elle enregistre sa croissance la plus dynamique depuis quatre ans (+1,3% sur un an). Cette reprise, aussi fragile fut-elle, a contribué à l’amélioration des perspectives dans le commerce des matériels de BTP, bien mieux encore dans la location et la manutention, selon le baromètre conjoncturel DLR/Asterès.
 
Distribution : Si la baisse de l’activité persiste dans la distribution, elle s’est toutefois nettement atténuée par rapport aux trimestres précédents (-4% sur un an, contre -17% au T3). D’après l’Insee, le chiffre d’affaires a été presque stable (-1% sur un an) dans le commerce de machines pour l’extraction, la construction et le génie civil.

Les ventes (71% du chiffre d’affaires des distributeurs) ont continué de reculer au quatrième trimestre, une baisse cependant moins marquée qu’au trimestre précédent. Dans le détail, le repli n’a été que de 2% sur le neuf (-19% au T3). Les ventes de matériel neuf ont bénéficié de la reprise des investissements chez les clients. Le cadeau fiscal de la loi Macron a également profité aux ventes de matériel d’occasion (-4% sur un an, contre -39% au trimestre précédent).

Possible contrecoup de l’amélioration des ventes qui a eu un effet d’éviction sur les activités de réparation et de maintenance de matériels anciens, les facturations de main-d’œuvre et la vente de pièces détachées (21% du chiffre d’affaires des distributeurs) ont observé une baisse plus marquée qu’au trimestre précédent.

Location : En corolaire de l’évolution positive des affaires observée dans les secteurs du Bâtiment et des Travaux Publics, les loueurs ont, pour la première fois depuis deux ans, constaté une hausse de leur chiffre d’affaires (+1%).

Le quatrième trimestre de l’année 2015 met fin ainsi à six trimestres de baisse de l’activité, grâce notamment à une amélioration du taux de rotation des parcs toutefois jugé insuffisant par un quart des répondants (26%). Par contre, les prix campent toujours dans le rouge.

La lente amélioration des perspectives dans le bâtiment (cf. « Résultats de la construction à fin janvier 2016 »), ainsi que la poursuite de la réduction fiscale sur les investissements productifs jusqu’en avril 2016, devraient soutenir le chiffre d’affaires au prochain trimestre de l’année 2016.

Manutention : Dans la manutention industrielle et agricole, le chiffre d’affaires a progressé de 3% sur un an. Excepté la location qui représente 24% du chiffre d’affaires global, en baisse de 14% sur un an, tous les segments d’activité ont progressé. Les ventes ont enregistré une progression vigoureuse au quatrième trimestre : 9% sur un an pour le neuf et 23% pour le matériel d’occasion.

Chiffre d’affaires au T4 2015 - Évolution sur un an
Distribution : - 4%
Location : + 1%
Manutention : + 3%
Bilan 2015 de la distribution, la location et la réparation de matériels de BTP et de manutention.
bilans 2015 DISTRIBUTION DE MATERIEL DE BTP
En 2015, le chiffre d’affaires des distributeurs a reculé de 10%. Il s’établit à 4,1 milliards d’euros. Un niveau d’activité inédit depuis 2009 (il était alors de 3,9 milliards d’euros), mais qui n’a eu aucun impact sur les emplois. Les effectifs sont restés stables par rapport à 2014 (12 816 contre 12 758 l’an dernier). La rentabilité des entreprises a quant à elle été impactée (-24%).

La forte contraction du chiffre d’affaires des distributeurs s’explique avant tout par un recul marqué des ventes de matériel neuf (-14%). Ce segment représente plus de la moitié du chiffre d’affaires global. A l’exception des ventes d’occasion (0%), l’ensemble des activités de la branche distribution a baissé (pièces détachées : -9% ; SAV : -2% ; location : -4%).

Une lueur d’espoir : une inflexion a été observée en fin d’année dernière. Cette tendance devrait se poursuivre en 2016.

Chiffres-clés du marché de la distribution en 2015
CA : 4,1 milliards d’euros (-10% par rapport à 2014)
Matériel neuf : -14%
Matériel d’occasion : similaire à 2014
Location : -4% SAV : -2%
Pièces détachées : -9%
797 entreprises de 1 salarié ou plus (-1% par rapport à 2014)
Effectif 12 816 personnes (similaire à 2014)


LOCATION DE MATERIEL DE BTP
L’activité location a continué à se contracter en 2015, mais à un rythme plus modéré que l’année précédente (-2%). Le chiffre d’affaires s’établit à 3,58 milliards d’euros. Tout comme les acteurs de la distribution, les loueurs devraient connaître une année 2016 plus positive du fait de la stabilisation opérée en fin d’année dernière.

Cette baisse relative a eu un impact sur les emplois. Les effectifs ont diminué de 1% sur un an (21 500 contre 21 900  en  2014).  Contrairement au  secteur  de  la  distribution, la  rentabilité des  entreprises n’a  pas  été impactée. Au contraire, elle s’est améliorée par rapport à l’année précédente (+19%), mais elle reste inférieure à son niveau d’avant-crise.

Fait nouveau cette année, la faiblesse de l’activité dans le BTP a engendré une baisse des investissements des loueurs (-26%). Une première depuis 2009 qui a occasionné un vieillissement du parc de matériel (64 mois) et une baisse de sa valeur globale (-1%).

Chiffres-clés du marché de la location en 2015
CA : 3,58 milliards d’euros (-2% par rapport à 2014)
1 098 entreprises (+2% par rapport à 2014)
2 934 établissements (-1% par rapport à 2014)
2,67 agences par entreprise (-3% par rapport à 2014)
21 500 personnes salariées (-1% par rapport à 2014)
Une entreprise de location emploie en moyenne environ 19,7 personnes et une agence 7,4
Investissement : 495 millions d’euros (-26% par rapport à 2014) Valeur du parc : 6,3 milliards d’euros (-1% par rapport à 2014)
Âge du parc : 64 mois (+7% par rapport à 2014).


DISTRIBUTION / LOCATION DE MATERIEL DE MANUTENTION
Le chiffre d’affaires du secteur a bénéficié de la reprise de l’économie amorcée en 2015. Sur un an, il a progressé de 2% pour s’établir à 1,81 milliards d’euros. Une année qui contrecarre deux ans de baisse consécutive. L’ensemble des segments de ce secteur a évolué positivement : les ventes de matériels neufs (+5%), les ventes de matériels d’occasion (+4%), la maintenance (0%) et la location (+1%).

En 2015, les effectifs se sont stabilisés (6 850 personnes) après deux années de baisse et la rentabilité des entreprises a continué sa progression entamée en 2014 (+3%).

Les ventes de matériel de manutention devraient rester dynamiques au premier trimestre 2016. Mais le renouvellement récent du parc de chariots dans les secteurs clients risque d’impacter l’activité à moyen ou long terme.

Chiffres clés du marché  de la distribution / location de matériel de la manutention en 2014
CA : 1,81 milliard d’euros (+2% par rapport à 2014)
Vente matériels neufs : +5% Vente matériels d’occasion : +4% Maintenance : similaire à 2014
Location et autres activités : +1%
Effectif 6 850 personnes (similaire à 2014)
Maintenance : 56% (+2%) Vente : 14% (-1%) Administratif : 24% (+2%) Magasin : 6% (-5%)
Hommes (82%) / Femmes (18%) : similaire à 2014

Lettre Codinf de mars 2016
lettre codinf - rapport 2015 de l’observatoire des délais de paiement publié  le 7 mars :
. les mesures quantitatives
. les délais globaux de paiement (DGP) publics
. les contrôles de la DGCCRF
- enquêtes Codinf 2015 sur l’évolution des délais de paiement (fin)
- défaillances 2015
- quel impact aura l’évolution législative sur la disponibilité des comptes sociaux ?
- présence du Codinf auprès des organismes partenaires
- choc de simplification, loi Macron : quel impact sur la disponibilité des comptes sociaux ?

Lire la lettre Codinf de mars 2016


La plateforme DLR-CODINF Prévention Recouvrement recense tous les impayés déposés par ses membres (le déclarant n’est pas cité). La liste des incidents est actualisée en temps réel et précise le montant, la date d’échéance, ainsi que la nature de l’incident.

Exclusivement réservée aux membres distributeurs, loueurs et/ou réparateurs du DLR, l’adhésion à ce service donne accès à la consultation illimitée de tous les incidents de paiement collectés par le réseau de partenaires du CODINF (plusieurs milliers de signalements) et les radiations du registre du commerce, notamment dues aux jugements de procédures collectives.

Tarif forfaitaire de 50 € HT par an

Les services complémentaires inclus :


- des lettres de relances à vos débiteurs,
- des conseils personnalisés sur la gestion des encours clients,
- l’accès à des solutions d’assurance-crédit et de recouvrement amiable ou contentieux.
+ d'infos à ce sujet
Banque de France : la conjoncture dans votre région en février 2016
BDF
Le site internet de la Banque de France propose des statistiques économiques régionales issues d’informations recueillies mensuellement auprès des chefs d'entreprises de la région sur l'évolution de la conjoncture économique dans l'industrie, les services marchands, la construction et le commerce de gros.

Connaître la conjoncture économique de votre région (février 2016)

https://www.banque-france.fr/economie-et-statistiques

PROMOTION DES METIERS

Jeu concours photos : premiers gagnants…
metiers drone
La deuxième période du jeu concours photos lancé en novembre dernier par DLR et ses partenaires Cisma et Seimat vient de se terminer par la victoire de Manon (Poussan - 34), pour sa photo intitulée "Oups !!!". Elle succède à Pierre (Blain - 49), auteur "des chantiers… navals", gagnant de la 1ère période.

Récompensés par le jury professionnel pour avoir photographié un matériel de manutention ou de travaux publics en situation insolite ou surprenante, tous deux ont reçu leur drone Parrot - Airborne Night Blaze. Toutes nos félicitations à eux !


    


La 3ème période de jeu a débuté le 1er mars et la 4ème  se déroulera du 1er mai au 30 juin 2016.

Tous les jeunes de 12 à 18 ans sont invités à participer en s’inscrivant tout simplement sur www.jeu-tp.com et en y postant leur photo.

Une information à diffuser largement dans les entreprises, lycées professionnels, CFA et collèges en affichant l’annonce à télécharger.
Rencontre Education nationale – Profession / rénovation des diplômes de la filière maintenance des matériels
EN diplomes
La 1ère tranche des travaux de rénovation des diplômes de la filière maintenance des matériels vient de s’achever avec la promulgation par le ministère de l’éducation nationale des référentiels du CAP et du BAC PRO.
Afin de former les équipes pédagogiques à cette nouvelle version des diplômes qui entrera en vigueur dès la rentrée prochaine, la direction générale de l’enseignement scolaire organise une rencontre en collaboration avec l’inspection générale de l’éducation nationale les 22 et 23 mars prochains. Les représentants de la profession, qui ont participé activement à la rénovation, sont également associé à cette rencontre afin de rappeler leurs attentes et de prendre part aux échanges avec les enseignants.
Concours Général 2016 : c’est parti !
CG 2016
Mercredi 9 mars ont eu lieu, partout en France, les écrits de sélection du Concours général des métiers de la maintenance des matériels de travaux publics et de manutention, agricoles et d’espaces verts.
99 candidats de terminale Bac Pro des 3 options ont ainsi "planché" pendant 6 heures. Le jury composé d’enseignants et de professionnels se réunira à la fin du mois pour déterminer les 9 jeunes qui participeront aux épreuves pratiques du 18 au 20 mai prochain au lycée Champo de Mauléon (Pyrénées-Atlantiques - 64). La proclamation des résultats du concours se fera début juillet à la Sorbonne.

TRIBUNE MEMBRES ASSOCIÉS DLR

Le tiltrotateur numéro 1 mondial Rototilt® fête ses 30 ans
rototilt news
Le tiltrotateur Rototilt® fête cette année ses 30 ans. « Je n’aurais jamais imaginé cela quand avons commencé. Mais comme le tiltrotateur fait désormais partie de l’équipement de base des pelles hydrauliques ici en Suède, nous avons maintenant la maturité nécessaire pour franchir un nouveau cap », raconte Anders Jonsson, directeur général de Rototilt Group. Le constructeur Suédois Rototilt® est aujourd'hui reconnu comme l’un des acteurs majeurs dans l’Hexagone après tout juste deux ans de présence. « Nous sommes reconnus pour la qualité de nos produits et services, notre action est de soutenir nos distributeurs au travers de collaborateurs qui sont issus du métier » souligne Daniel Thomas. 2016 réservera de belles surprises…..





Contact :
Daniel Thomas
Area Manager France
daniel.thomas@rototilt.com
Mobile France 07 86 03 46 39
www.rototilt.com
De la géolocalisation à l’optimisation des ressources : la géomission, l’autopartage
ocean
Grâce à la géolocalisation, vous pouvez analyser les horaires sur chantier ou chez vos clients, les trajets et les temps de route, l’utilisation des véhicules et les heures de fonctionnement des engins.
Ce système améliore la qualité de service, en vous aidant à respecter vos engagements de service et en ayant une traçabilité des opérations, en optimisant l’organisation de l’entreprise, en réduisant les coûts et devenant écoresponsable.

De nouveaux services optimisent davantage les ressources : organiser à l’instant T le travail des techniciens (GéoMissions) ou bien valoriser au mieux son parc de véhicules (Autopartage).

Pour accroitre l’efficacité de la géolocalisation, qui identifie la présence du véhicule d’entreprise sur sa zone d’intervention, le conducteur reçoit des ordres de mission sur l’écran de son véhicule ou celui de son smartphone. C’est le service GéoMissions qui enrichit le programme d’intervention du technicien par des urgences reçues dans la journée. Le suivi de la progression des véhicules via la géolocalisation, donne la possibilité de recevoir des ordres de mission, avec une synthèse de l’activité journalière. Ce service permet de mobiliser le technicien le plus proche ou celui qui est disponible au moment de la demande d’urgence. Le technicien sollicité a alors deux possibilités : accepter la demande et se rendre sur le lieu de l’intervention, ou surseoir si le premier rendez-vous n’est pas terminé. Cette fonction évite les allers-retours, l’arrêt, l’interruption pour prendre les données du nouveau client. La solution apporte un gain de temps, mais aussi une réduction des erreurs de retranscription.

L’intérêt de l’autopartage, la deuxième proposition de service, est de faire bénéficier des véhicules de sa flotte à un plus grand nombre d’utilisateurs. Avec cette solution, un véhicule peut être emprunté pour une courte durée, successivement par plusieurs utilisateurs "autorisés" ou ayant droits. Ce système, grâce à une interface Web, assure une rotation des véhicules au sein de l’entreprise ou à l’extérieur ; un principe en rupture avec les modes de gestion de flotte traditionnels (location avec services, crédit-bail). Il optimise les véhicules de pool, mutualise les véhicules de service, diminue la taille de votre parc automobile et donc son coût de possession par la mise en commun d’une partie de la flotte.  La gestion quant à elle, est facilitée car les utilisateurs et le gestionnaire peuvent connaitre différentes informations en temps réel : le dernier utilisateur du véhicule, son état, le nombre de kilomètres parcourus par trajet.

Olivier Picard
Directeur Général d’OCEAN

Pour plus d'informationwww.ocean.fr ou retrouver notre vidéo de présentation
Contact : Sylvie Forte - sforte@ocean.fr

SOCIAL-RH

J-2 : Club DLRH du 16 mars 2016 à La Rochelle
dlrh news
Partager son expérience RH et faire un point d'actualité sur des sujets spécifiques à la profession ?
Rendez-vous le mercredi 16 mars 2016, à l'Espace Encan - La Rochelle.

Au programme : Bien-être au travail : lutter contre les "risques psychosociaux", négociations : salaires, mutuelle, bilan social,  absentéisme : identifier et évaluer son coût…

Programme & inscription

AUTOUR DE NOUS

Résultats de la construction à fin janvier 2016
CONSTRUCTION 2015
De novembre 2015 à janvier 2016, le nombre de logements autorisés à la construction en données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables (CVS-CJO) progresse en France de 5,9% par rapport aux trois mois précédents. Sur la même période, le nombre de logements mis en chantier diminue de 2,2%.

Logements autorisés : Sur 12 mois glissants, le nombre de logements autorisés à la construction (386 200 unités) augmente de 3,7% par rapport à l’an passé. Le nombre de tous les types de logements progresse : +0,6% pour les individuels purs, +0,9% pour les individuels groupés, +6,3% pour les logements collectifs et +2,8% pour les logements en résidences.

Logements mis en chantier : Sur les 12 derniers mois, le nombre de logements commencés (349 400 unités) progresse de 2,0% par rapport à l’an passé. Seules les mises en chantier de logements collectifs progressent avec +7,1%.
Les autres secteurs sont en recul : -3,0% pour les individuels purs, -3,5% pour les individuels groupés et -4,3% pour les logements en résidences.

Commercialisation des logements neufs : Au quatrième trimestre 2015, le nombre de réservations à la vente atteint 26 800 unités, soit une hausse de 8,1% par rapport au quatrième trimestre 2014. Cette progression confirme la reprise du marché depuis un an. Sur l’année 2015, 102 500 logements ont été vendus, soit 17,9% de plus qu’en 2014. Les annulations de réservations représentent 2 700 unités, en augmentation de 12,5% par rapport à l’année dernière. En parallèle, le nombre de logements mis en vente est en hausse par rapport au quatrième trimestre 2014 (+8,2%). On dénombre ainsi 26 900 unités mises en vente. Une reprise pérenne en 2015 avec plus de 100 000 logements mis en vente, soit 7,2% de plus qu’en 2014.

Locaux non résidentiels et industriels : Près de 8,8 millions de m² de locaux non résidentiels ont été autorisés de novembre 2015 à janvier 2016. Ce volume d’autorisations s’inscrit en hausse de 19,4% par rapport à la période de novembre 2014 à janvier 2015. Hormis les locaux industriels en baisse de 5,0%, on observe un accroissement pour tous les autres secteurs (de +3,1% à +72,3%). Les autorisations pour la construction de locaux non-résidentiels s’élèvent à près de 36,4 millions de m² sur l’ensemble du territoire français de février 2015 à janvier 2016, soit une hausse de 2,2% par rapport à l’an passé.
Conférence CISMA : "Acheter ou vendre un matériel d’occasion : les bonnes pratiques, les écueils à éviter"
CISMA INVITATION
Le jeudi 26 mai 2016 de 10h à 16h, le Syndicat pour la Construction, les Infrastructures, la Métallurgie et la Manutention (CISMA) organise une conférence à la Maison de la Mécanique  (39/41 rue Louis Blanc – 92400 Courbevoie) animée par Renaud Buronfosse.

Au programme seront évoqués les thèmes suivants : Rappels réglementaires (Cosette Dussaugey - CISMA) ; Garantie réglementaire ou contractuelle par la Direction Juridique de la FIM (Fédération des Industries Mécaniques)… et plusieurs témoignages d’entreprises sur les bonnes pratiques de revente du matériel repris et de vérification avant revente (Liebherr France, Jungheinrich France, Metso France).

La conférence s’achèvera par l’intervention de Pierre Picart, Direction Générale du Travail.

Programme et inscription
Retards de paiement : un manque à gagner de 16 milliards d’euros pour la trésorerie des PME
observatoire paiement
Selon le rapport de l'Observatoire des délais de paiement qui vient d’être remis au ministre de l'Économie, Emmanuel Macron, près d'un tiers des entreprises ne respectent toujours pas le délai légal.
Ces retards s'expliquent par le rapport de force qui joue en faveur des grandes entreprises clientes dont sont victimes les PME et les ETI, en particulier celles du BTP et de leurs sous-traitants. Pourtant, le sujet agite peu les débats politiques alors même que les chiffres cités par le rapport sont impressionnants : si les délais de paiement légaux entre clients et fournisseurs étaient respectés - rappelons qu’ils ont été fixés à soixante jours par la loi de modernisation de l'économie de 2009 - la trésorerie qui serait libérée, dans l'hypothèse d'un strict respect de la loi, est estimée à 12 milliards d'euros. Ventilée par taille, cette différence représente des transferts de trésorerie importants entre catégories d'entreprises. Le transfert s'effectuerait en faveur des PME pour 16 milliards d'euros et des ETI pour 4 milliards. Il s'agit bien d'une somme colossale, qui montre l'ampleur du manque à gagner en termes de trésorerie dont sont victimes les PME.

NOMINATION

Élection du nouveau Bureau de l'OPPBTP
OPPBTP
À l'occasion de la dernière réunion de son conseil du comité national en février dernier, l'Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics (OPPBTP) a élu Véronique Deleville présidente et Frédéric Reynier vice-président.
Véronique Deleville, membre titulaire représentant la Fédération générale FO Construction, et Frédéric Reynier, membre titulaire représentant la Fédération Française du Bâtiment, ont été élus respectivement présidente et vice-président de l’OPPBTP pour un mandat d'un an, renouvelable une fois.

Le nouveau bureau s’attachera à développer les actions définies dans le nouveau plan stratégique de l’OPPBTP "Horizon 2020".

+ d’infos : www.oppbtp.com

À L'INTERNATIONAL

Chargez-vous vos machines en toute sécurité sur site ?
ipaf news
À l’occasion du salon Bauma qui se tiendra du 11 au 17 avril prochains à Munich (Allemagne), le stand de l'IPAF y sera consacré au chargement et au déchargement en toute sécurité des plateformes élévatrices mobiles de personnes (PEMP).

Presque un tiers des incidents concernant une PEMP rapportés par les sociétés de location, implique les livreurs pendant le chargement et le déchargement des machines. Cette tendance est révélée par le projet de rapport d'accidentologie mené par l'IPAF (www.ipaf.org/en/resources/accident-database).

À la Bauma, sur son stand extérieur (N1115), l’IPAF présentera la meilleure façon de charger et décharger les PEMP en toute sécurité et partagera les règles de bonne pratique en la matière. Enfin, le stand servira de point de rencontre pour les membres souhaitant étendre leur réseau de relations et discuter de questions relatives au secteur industriel.

L'accueil aura lieu le mercredi 13 avril de 17h00 à 19h00.


À noter que l'IPAF propose une formation sur le chargement et le déchargement des PEMP, bientôt disponible dans différentes langues.

+ d’infos : www.ipaf.org/events

IPAF : de nouveaux outils de formation
Des instructeurs IPAF ont pu tester les nouveaux outils de formation mis en œuvre afin de rajeunir tous les programmes de formation IPAF destinés aux opérateurs de plateformes élévatrices mobiles de personnes (PEMP). Ces nouveaux outils en ligne comprennent un module de théorie favorisant la souplesse et l’interactivité, ainsi qu’un cours de théorie dispensé par un instructeur qui utilise les mêmes graphiques, animations et techniques d’apprentissage de pointe.

SALONS

JECworld Composites Show & Conferences
JEC
Le parc des expositions de Paris-Nord Villepinte a accueilli le plus grand salon international sur les matériaux composites du 8 au 10 Mars 2016 : 1 300 marques y ont exposé leur offre. Les industries utilisatrices de composites, dont le BTP, en ont profité pour s’informer sur l’état de l’art. Point d’orgue de la manifestation : la remise des prix de l’innovation.

Pour ceux qui n’ont pu y assister : www.jeccomposites.com

LU DANS LA PRESSE

Chantiers de France, JDL Groupe, BTP Magazine...
PRESSE 2015
Chantier de France (Mars 2016) : MatérielLes familles les plus porteuses en 2016. Selon les statistiques communes aux syndicats professionnels CISMA et SEIMAT, le marché français devrait renouer avec la croissance en 2016. À 35 500 unités, les ventes s’apprécieraient dans une fourchette comprise entre 5% et 10% par rapport à 2015…

JDL Groupe (25/02/2016) : 1er conseil d’administration UFL au sein de DLR. C’est le 17 février dernier que s’est tenu le premier Conseil d’Administration de l’UFL au sein de DLR à Noisy le Grand (93). Tous les administrateurs étaient présents. Accueilli par Sonia Dubès, Présidente du DLR, et Hervé Rebollo, Délégué Général, ce conseil s’est tenu en présence de constructeurs de grues mobiles, d’Olivier Arrigault, FNTR (Délégué Général masse Indivisible) et de Christian Lafont, Président de l’UFL qui a présenté les différents travaux en cours et les grandes lignes que le syndicat développera avec l’aide de DLR tout au long de l’année 2016…

BTP Magazine (17/02/2016) : Le 51ème congrès de DLR se prépare à l’élection d'un nouveau président. Le 51è Congrès de la Fédération des distributeurs, loueurs et réparateurs de matériels (DLR), se tiendra les 17 et 18 mars prochain à la Rochelle. À cette occasion, Sonia Dubès, actuelle présidente du DLR, passera la main à son successeur…
 

Liens

partager