Les mises en chantier marquent le pas !
CONSTRUCTION 2015
Selon le dernier bulletin trimestriel du ministère de la Cohésion des territoires, le nombre de mises en chantier a connu une légère chute entre juin et août 2017. Sur un an cependant, le nombre de logements autorisés sur une année frise la barre des 500 000 unités, trois ans après le lancement de la stratégie "Objectif 500 000" par Cécile Duflot, ex-ministre du Logement.
 
De juin à août, les mises en chantier de logements neufs ont marqué le pas 
(-1,7%) par rapport à la même période de 2016. Le ralentissement concerne aussi bien l’individuel (+0,5% après +3,3%) que le collectif (repli de 3,1% après une hausse de 3,5%).

De septembre 2016 à août 2017, les mises en chantiers de logements neufs et les permis de construire ont augmenté respectivement de 17,1% à 411 300 unités et de 15,2% à 499 500 unités, par rapport aux douze mois précédents.

La délivrance des permis de construire continue à progresser, le dynamisme des logements collectifs (+9,3% après +7,5%) s’opposant au repli des logements individuels (-4,6% après +0,1%).

Sur la période de septembre 2016 à août 2017, les autorisations de logements individuels progressent de 14,3% par rapport au cumul des douze mois précédents. Celles qui concernent les logements collectifs, y compris en résidence, progressent de 15,7%.

Sur cette même période, la hausse des mises en chantier dans le collectif a été très soutenue (+19,3%), à l’instar des logements individuels (+14%).

Sur le plan des locaux non résidentiels, en un an, 39,5 millions de m² ont été autorisés à la construction et 24,9 millions ont été mis en chantier, en hausse respective de 6,5% et 3,4% par rapport aux douze mois précédents.

De juin à août 2017, 11,1 millions de m² de locaux non résidentiels ont été autorisés et 6,0 millions ont été mis en chantier. Cela se traduit par une hausse de 14,1% pour les autorisations et de 10,1% pour les mises en chantier par rapport à la même période de l'année 2016.