Concours général des métiers de la maintenance des matériels 2018 : « La Force (basque !) est avec eux »
CGM 1
Du 16 au 18 mai dernier s’est déroulée au lycée Champo de Mauléon (Pyrénées-Atlantiques - 64) la 21ème édition des épreuves pratiques du concours général en maintenance des matériels. Toute l’équipe du lycée était mobilisée pour faire de cette 3ème et dernière année consécutive aux frontières du Pays Basque et du Béarn une organisation sans faille, un accueil chaleureux dans une région de caractère, des matériels à la pointe de la technologie mis à disposition par la profession… Il n’en fallait pas plus aux 9 candidats, venus de toute la France, pour exprimer devant le jury de professionnels et d’enseignants leurs talents de techniciens sur des engins des 3 spécialités de la maintenance des matériels : chargeuse, pelle à pneus et chariot frontal pour le TP/manutention, presse à balles, machine à vendanger et tracteurs pour l’agricole, tondeuses autoportées et souffleur pour les espaces verts.

Au programme du poste d’épreuves du domaine TP-construction/manutention, les candidats devaient ainsi répondre à 3 mises en situation :
- Le client d’une chargeuse se plaignant que la radio de cabine ne fonctionnait plus, le technicien devait rechercher la panne (prise en charge l’engin, tests et validation de la défaillance, analyse du système, hypothèses de panne, mesures et identification de l’origine de la panne).
- Le technicien devait contrôler les réglages hydrauliques des lignes auxiliaires, du coupleur de l’attache rapide neuve équipée d’un tilt et d’une rotation qu’un client venait d’acquérir dans sa concession pour permettre une utilisation optimale de la tête rotative.
- Un client venait d’acquérir un nouveau chariot et voulait l’équiper de la "Safety light +". Un mécanicien l’avait installée sur la machine sans la régler et l’activer. Le technicien devait finir l’intervention (explicitations des échanges entre les sous-ensembles fonctionnels, branchement et paramétrage permettant une utilisation automatique, réglage du faisceau lumineux).




Des talents que les candidats ont également pu démontrer dans un domaine plus inattendu en participant vaillamment aux jeux de force basque organisés en leur honneur au Jaï Alaï (fronton long couvert) de Mauléon ! (cf photo titre)

Rendez-vous le 12 juillet à la Sorbonne pour la proclamation du palmarès déterminé par le jury de cette 21ème édition de notre Concours général !
haut