PUBLICITÉS

        

SOMMAIRE NEWSLETTER JUIN 2021


VIE DE LA FÉDÉRATION

• Nouveaux adhérents DLR
• Dîner DLR aux JDL Expo le 23 juin à 19h30 à Beaune
• 3ème édition des Trophées Grues à Tour : découvrez les membres du jury !
• Les Trophées de la distribution de matériels 2021

ÉCONOMIE DE LA PROFESSION
• Les métiers de DLR au gré des contraintes sanitaires
• Lettre Codinf de juin 2021
• Conjoncture Industrie & Services & Bâtiment à fin mai 2021

MÉTIERS
• Argus Chariot : Le marché de l’occasion de chariots industriels se redresse

LES MEMBRES ASSOCIÉS ONT LA PAROLE
• Capitole Finance-Tofinso, partenaire financier de votre projet d’investissement depuis 50 ans
• Géolocalisez vos véhicules et vos engins avec e-TRACS !
• Le Groupe Fraeye et Vary/Dagico unissent leurs forces

PROMOTION DES MÉTIERS
• Une formation et un job de rêve !
• Concours général des métiers 2021 : une édition « covid-compatible »
• Finale nationale de la WorldSkills : compétition phase 1 !
• Offres d’emploi, d’alternance et de stages sur 3MTPM.com

AUTOUR DE NOUS
• Construction de logements : Résultats à fin avril 2021
• CERC Occitanie : Bilan de l’activité Construction à fin avril 2021
• Une nouvelle Commission pour la relance de la construction neuve
• Gazole non-routier (GNR) : une « victoire » à la Pyrrhus !
• La Publication spéciale EDI 2021 « Décontamination des substances dangereuses » est disponible

À L'INTERNATIONAL
• Newsletter de l'European Rental Association (ERA)

CONFÉRENCES - SALONS - EXPOSITIONS
• Stand UFL, DLR et SPMDG aux JDL à Beaune...
• Espace BTP par en campagne !
• Artibat prêt pour septembre 2021 !
• SITL 2021 de retour !
• Construction Days : votre nouveau rendez-vous dédié au secteur de la construction à Lyon

LU DANS LA PRESSE
• Chantiers de France, Batiweb..
.


VIE DE LA FÉDÉRATION

Nouveaux adhérents DLR
nouveau adhérent news PRECIA MOLEN (Membre Associé)
Dirigeant : René COLOMBEL
Activité : Conception, fabrication, installation, maintenance et vérification d’instruments de pesage
Ville : VEYRAS (07)
+ d’infos : 
https://www.guidedlr.fr/GuideDetails.aspx?entr_id=10393&lid=4


Retrouvez tous les adhérents sur le Guide Web DLR :
https://www.guidedlr.fr

Dîner DLR aux JDL Expo le 23 juin à 19h30 à Beaune
DINER
DLR convie ses membres pour dîner tous ensemble le mercredi 23 juin à 19h30, à Beaune, sur le site des JDL EXPO, le salon européen des matériels pour le travail en hauteur, la manutention, le levage et le transport lourd.

Après des mois sans pouvoir se rencontrer entre professionnels (annulation des deux derniers congrès DLR annuels, des rencontres régionales, de la Journée des métiers), ce sera l'occasion de se retrouver entre gens de la profession lors d'un évènement convivial.

Cette soirée permettra aussi de saluer et remercier Bertrand Carret qui viendra juste de quitter la présidence de DLR, présidence qu’il a assurée ces cinq dernières années, ainsi que d’accueillir et féliciter son successeur Philippe Cohet tout juste élu quelques semaines auparavant.

Contact : Laure Tevi - l.tevi@dlr.fr
3ème édition des Trophées Grues à Tour : découvrez les membres du jury !
GAT trophée
La troisième édition des Trophées Grues à Tour est officiellement lancée depuis trois mois. Ce concours, important pour la profession des grutiers, valorise les savoir-faire et compétences du secteur des grues à tour. Il récompense ainsi les meilleurs professionnels du métier et valorise les initiatives les plus innovantes. La cérémonie de remise des prix aura lieu fin septembre, après délibération d’un jury d’experts composé de professionnels du secteur et de membres d’institutions reconnues. Qui sont-ils ?

Découvrir le jury :
https://www.dlr.fr/fichiers/20210614162659_CP_TROPHEES_GRUES.pdf
Les Trophées de la distribution de matériels 2021
trophées distribution news
Pour la première fois, BTP Magazine, édition du groupe Cayola, a décidé de distinguer à travers 6 prix, les initiatives et résultats des concessionnaires et groupes de distribution de matériels TP.
Les 6 prix :
- Groupe de distribution de l'année
- Saga familiale
- Trophée Innovation digitale
- Trophée SAV / Atelier
- Trophée RSE
- Trophée mixité
 
Les inscriptions, déjà nombreuses, sont ouvertes jusqu’au 29 septembre 2021.
Les candidatures seront examinées par un jury composé de professionnels du secteur et de la rédaction de BTP Magazine qui décerneront les différents prix.
Les lauréats seront conviés le jeudi 2 décembre 2021 pour la cérémonie de remise des prix des Trophées de la distribution de matériels 2021 qui se déroulera en région parisienne.
 
En savoir plus : https://www.btpmagazine.fr/trophees-distribution-materiels/

ÉCONOMIE DE LA PROFESSION

Les métiers de DLR au gré des contraintes sanitaires
ASTERES
DLR a publié le 3 juin dernier son baromètre trimestriel relatif aux activités de distribution de matériel de BTP, de location et de manutention industrielle. Les résultats présentés, reflètent en réalité la conjoncture économique de la France depuis le début de la crise du coronavirus, enchaînant cycles d’effondrement et reprises d’activité au gré des mesures de restriction inhérentes à la crise sanitaire. A cet effet, en comparant l’activité avec le premier trimestre 2020, la production des entreprises de DLR explose. En revanche, comparée à celle du quatrième trimestre 2020,  l’analyse s’inverse notablement comme indiqué ci-dessous.   

La Distribution de matériel de BTP : Sur un an, l’activité des distributeurs connaît une croissance dynamique au premier trimestre 2021. L’activité est en hausse de 9,3%. Cela reste tout de même inférieur au taux de croissance annuelle de début 2019, d’avant la crise. En revanche, par rapport au quatrième trimestre 2020, l’activité du secteur recule très fortement avec un chiffre d’affaires de -17,2%. Ce résultat suggère que la reprise économique avait commencé fin 2020 et que les mesures de restriction prises en début d’année 2021 (couvre-feu, fermetures supplémentaires) l’ont stoppée nette dans le secteur.

La hausse des ventes soutient la croissance :

▪ La croissance des ventes de matériel neuf est positive, à +6% par rapport au premier trimestre 2020. Les ventes de matériels neufs avaient baissé de 13% sur l’année 2020, selon les chiffres issus du bilan DLR 2020. 
▪ Les ventes de matériel d’occasion explosent à +126% par rapport au premier trimestre 2020 et renouent avec la croissance après une année 2019 marquée par une chute d’activité à tous les trimestres (les données trimestrielles sur l’année 2020 ne sont pas disponibles). Les ventes d’occasion sont souvent les plus volatiles. 
▪ Les locations de courte et de longue durée suivent des trajectoires inverses. La location de longue durée connaît une chute de 17% tandis que la location de courte durée croît de 4%. 
▪ La maintenance connaît pour sa part une croissance de 16% sur le service après-vente et de 5% sur les pièces de rechange.

Avec un solde d’opinion de 0 pour le premier trimestre 2021, les entreprises de la distribution sont unanimes à considérer que leur chiffre d’affaires restera stable au trimestre prochain.

La Location : Concernant la location de matériel de BTP au premier trimestre 2021, le marché a connu sa plus forte expansion annuelle depuis 2007 : l’activité a augmenté de 15,6% par rapport à celui de 2020 et de 2,3% par rapport au quatrième trimestre 2020. Après une année 2020 marquée par les confinements et les arrêts d’activité, le secteur expérimente un rebond spectaculaire sur la deuxième partie de 2020, puis une croissance plus modeste sur le début 2021.

D’après les entreprises interrogées, la croissance de l’activité au premier trimestre 2021 a notamment reposé sur l’évolution du taux de rotation du parc. En effet, 75% des entreprises estiment que le taux de rotation a eu un effet positif sur le chiffre d’affaires, contre 21% des entreprises répondantes qui jugent son impact négatif. 

La valeur du parc constitue le deuxième facteur de croissance sur le trimestre. Une entreprise répondante sur deux estime que le type de matériel loué a permis une hausse du chiffre d’affaires. Seulement 17% des entreprises répondantes estiment que le type de matériel loué a eu un impact négatif sur le chiffre d’affaires. La contribution des prix à la croissance est moins nette avec 38% des entreprises qui estiment que les prix ont servi le dynamisme de l’activité de location, contre 21% qui estiment le contraire.

Les anticipations des loueurs sont très positives. 80% des répondants anticipent une hausse de chiffre d’affaires et aucune entreprise n’envisage une baisse. Seulement 20% des entreprises questionnées prévoient une stabilité de l’activité au trimestre prochain.

La Manutention industrielle : A son tour, le métier de la manutention industrielle et agricole a entamé l’année sur une forte croissance de son chiffre d’affaires de 10,9% par rapport au premier trimestre 2020. Ce niveau est similaire à ceux connus par le secteur aux deuxième et troisième trimestres 2019. Sur un trimestre, par rapport au quatrième trimestre 2020, l’activité du secteur recule. Le chiffre d’affaires des entreprises de manutention baisse de 0,9% par rapport au trimestre précédent. Ce résultat suggère que les mesures de restriction prises au premier trimestre 2021 ont affecté la reprise économique débutée fin 2020. 

A l’exception de la location, au premier trimestre 2021 les ventes de matériel d’occasion ont augmenté de 28% en volume par rapport à l’année dernière et les ventes de matériel neuf ont augmenté de 24% sur la même période. Ensemble, les deux segments « neuf » et « occasion » représentent 43% du chiffre d’affaires global du secteur. La maintenance, qui représente 23% du chiffre d’affaires, a augmenté de 7% en un an. 

Dans les trois métiers (Distribution, Location, Manutention), "les intentions d'embauches et d'investissements sont proches de leurs maxima historiques", confirme la fédération.
Lettre Codinf de juin 2021
lettre codinf news
• gérer la problématique des litiges dans le contexte de la crise actuelle
• actualités du crédit management 
• retards de paiement fournisseurs sanctionnés par la DGCCRF(suite)
• paiement fournisseur anticipé 
• présence du Codinf auprès des organismes partenaires



Rejoindre la plateforme "DLR-CODINF Prévention Recouvrement" réservée aux membres DLR
Tarif forfaitaire de 50 € HT annuel (membres DLR)
+ d'infos : contact@dlr.fr

L'ensemble des services DLR-CODINF :
 
• vérifier la présence d’incidents de paiement remontés par les adhérents de DLR déjà affiliés au CODINF à travers leur comité dédié (DLR-CODINF) – près de 3000 incidents déposés par les adhérents DLR dans les 24 derniers mois  ;
• déclarer les incidents et retards de paiement clients afin d’alimenter la base collective du CODINF et de prévenir les confrères des difficultés de paiement de certains clients ;
• bénéficier d’une offre spéciale et sans engagement du partenaire Ellisphere en renseignement commercial en ligne. Ellisphere propose en effet le doublement de tout forfait de surveillance sous la plateforme en ligne CODINF ELLISPHERE (dans la limite de 600 €) afin de permettre de suivre la santé financière d’un maximum de partenaires commerciaux (clients et fournisseurs) ;
• bénéficier des services de relance des impayés au travers d’un forfait de 30 lettres de relance gratuites à l’en-tête du DLR - CODINF, mais aussi du service de mise en demeure, d’injonction de payer et de recouvrement contentieux ;
• répondre aux demandes d’investigation grâce à une équipe d’enquêteurs sur certains clients existants ou en cours d’acquisition notamment lorsque l’encours ou les commandes sont importantes ;
• bénéficier gratuitement des services d’un formateur – conseil en crédit client Bruno Blanchet - pour aider à faire face aux situations inédites (prise de commande inhabituelle, réduction de couverture assurée, demande de délai supplémentaire ou établissement de moratoire).
Conjoncture Industrie & Services & Bâtiment à fin mai 2021
BDF 3
La Banque de France vient de faire paraître l’enquête mensuelle de conjoncture (EMC) - Conjoncture Industrie & Services & Bâtiment à fin mai 2021.
https://www.banque-france.fr/sites/default/files/medias/documents/conjoncture-industrie-services-batiment-mai-2021.pdf

Le site internet de la Banque de France propose des statistiques économiques régionales issues d’informations recueillies mensuellement auprès des chefs d'entreprises de la région sur l'évolution de la conjoncture économique dans l'industrie, les services marchands, la construction et le commerce de gros.

Connaître la conjoncture économique de votre région (mai 2021) :
Conjoncture de mai 2021

MÉTIERS

Argus Chariot : Le marché de l’occasion de chariots industriels se redresse
Argus news mars 21
Après un repli dû à l’apparition de la crise sanitaire (-8%) en 2020, le marché français des chariots industriels d'occasion reprend des couleurs sur le premier trimestre 2021. Il enregistre un redressement des ventes de +24% sur cette période (évolution en volume), en comparaison avec le premier trimestre 2020. En terme de volume, les ventes à marchands sont par ailleurs majoritaires. Elles représentent presque la moitié du marché sur les trois premiers mois de l’année.

Journée Occasion 2021 : Save the Date ! La traditionnelle « Journée Occasion » de l’Argus chariot aura bien lieu en 2021 ! Elle se déroulera les 13 et 14 octobre, à Reims, dans les locaux du fabricant de nacelles Haulotte. Plusieurs sujets seront abordés lors des présentations. Pour n’en citer que quelques-uns : un tour d’horizon du marché français et mondial des chariots industriels neufs, différents points sur les marchés occasion… seront au programme.

LES MEMBRES ASSOCIÉS ONT LA PAROLE

Capitole Finance-Tofinso, partenaire financier de votre projet d’investissement depuis 50 ans
logo Capitol news
Le financement locatif s’adresse aux entreprises et aux professionnels soucieux de financer de façon optimum leurs équipements mobiliers. Il s’inscrit dans une logique incontournable pour préserver sa trésorerie.

Depuis 50 ans au service des professionnels et des fournisseurs

Capitole Finance-Tofinso propose une offre de Crédit-Bail Mobilier ou de Location Financière pour un financement rapide et efficace de vos investissements matériels.
Tout type d’entreprise et tout type de matériel peuvent être financés. Un interlocuteur unique est dédié à votre projet et vous apporte une réponse adaptée à votre besoin de financement de matériel et à votre environnement.
Votre projet est traité sur-mesure dans les meilleurs délais grâce à une grande flexibilité des propositions, un circuit de décision court et une gestion adaptée à votre métier.
Selon vos besoins et votre dossier, nous vous proposerons une formule de Crédit-Bail Mobilier ou de Location Financière.

Zoom sur le Crédit-Bail Mobilier et la Location Financière

Le Crédit-Bail Mobilier vous propose une location de 36 à 84 mois avec des loyers fixés au début du contrat mais adaptables en fonction de la saisonnalité de votre activité. Si nécessaire, vous pourrez modifier, à tout moment, le contrat d'origine en fonction de votre actualité.
La Location Financière, quant à elle vous propose une location de 24 à 84 mois avec des loyers fixés au début du contrat. Au terme de ce dernier, vous n’aurez pas de valeur de rachat. Cette solution est idéale pour les matériels dont l’obsolescence est rapide.

Capitole Finance-Tofinso
2839 La Lauragaise
31670 Labège
Tél : 07 86 09 03 44
@ : marie-louise.gonzalez@capitole-finance.fr
www.capitole-finance.fr


Géolocalisez vos véhicules et vos engins avec e-TRACS !
etracs
Spécialiste de la gestion de flotte de véhicules depuis 2002, e-TRACS commercialise une offre de géolocalisation haut de gamme, en partenariat avec Webfleet Solutions. 
Ce sont plus de 2000 clients qui utilisent quotidiennement les services.

Les solutions répondent aux attentes de tous les métiers et s'installent sur toutes sortes de véhicules ou d'engins. En plus des données de géolocalisation, e-TRACS fournit à ses clients des données temps réel sur les consommations de carburant, les temps d'utilisation et même des informations sur les temps de travail des salariés nomades. 

Nos atouts :
L’expertise dans la gestion de projet, quelle que soit la taille de la flotte de véhicules
La logistique d’intervention réactive et optimisée dans toute la France
Les développements spécifiques selon les demandes des clients

Nous proposons une offre complète de solution de gestion de flotte pour les véhicules légers ou les poids lourds mais aussi les engins de levage. 

La fiabilité des données et l’agilité de la solution permettent de :
Localiser les véhicules et engins en temps réel pour une meilleure performance de l’entreprise
Estimer précisément les délais d’intervention pour améliorer le service client 
Connaitre les temps d’utilisation des véhicules et engins pour gagner en efficacité
Réaliser des économies sur le carburant et l’entretien
Réduire la durée des tâches administratives

Gagnez en productivité, simplifiez et optimisez la gestion de votre parc de véhicules ou l’utilisation de vos machines !

e-TRACS
27 rue de la Tour 
92 240 Malakoff
Tel : +33 (0)1.46.57.80.77 
dorothee.deneyrieu@etracs.net
www.etracs.net
retrouvez comment KILOUTOU gère sa flotte de véhicules avec e-TRACS
https://www.etracs.net/on-parle-de-nous/
Venez nous rencontrer aux JDL du 23 au 25 juin 2021
https://www.etracs.net/les-journees-du-levage-passent-a-lheure-dete/


Le Groupe Fraeye et Vary/Dagico unissent leurs forces
dagico
Le Groupe Fraeye emploie actuellement 85 personnes et comprend les sociétés Carfac, C&C, Wasp et Novasoft, qui possèdent chacune leur propre expertise en matière de logiciels dans le secteur des machines, de l’agriculture, de l’automobile et du commerce de détail.
 
L’équipe actuelle de Vary, sous la direction de Benoît Nève, se compose de 8 personnes et continuera à assurer la maintenance, le développement et le support des solutions logicielles actuelles pour ses clients existants. À l’avenir, Dagico sera en mesure de combiner la spécialisation et la flexibilité d’une PME avec la force d’un groupe solide et une large gamme de services de soutien qui permettront une nouvelle expansion de Dagico.

Lire le communiqué de presse complet

Contact Vary/Dagico : 
M. GOETGHEBUER Michael
mgo@dagico.com

Découvrez plus en détail VARY/DAGICO :
https://vary.be/fr/secteurs/materiel-de-chantier/


PROMOTION DES MÉTIERS

Une formation et un job de rêve !
formation rêve
Telle est la promesse de la nouvelle vidéo de valorisation de la formation en alternance dans les métiers de la maintenance des matériels de construction et de manutention…

Ce nouvel outil de communication réalisé par DLR s’inscrit dans le prolongement de la campagne de promotion des métiers de la maintenance des matériels de construction, de manutention, agricoles et d’espaces verts (spots radio RTL, réseaux sociaux, affichage et vidéos) initiée il y a près de 5 ans.

Déployée avec les partenaires sociaux de la branche SDLM (services de la distribution et de la location de matériels) dans le cadre de l’Agefidis (association de gestion du financement du dialogue social), cette vidéo vise à répondre aux importantes problématiques d’emploi rencontrées par les entreprises de la profession.

https://www.webtvdlr.fr/portfolio-items/agefidis/



À découvrir et relayer sans modération !
Concours général des métiers 2021 : une édition « covid-compatible »
vedene
Après une interruption en 2020 due à la crise sanitaire, c’est en effet à « guichet fermé », covid oblige, que ce sont déroulées cette année les traditionnelles épreuves pratiques du Concours général des métiers de la Maintenance des matériels.

Sélectionnés parmi les 123 élèves et apprentis de terminale BAC PRO ayant participé cette année, partout en France, à l’épreuve écrite de 6 heures destinée à les départager, les 9 meilleurs candidats étaient accueillis au lycée Domaine d’Éguilles à Vedène, dans le Var, du 19 au 21 mai dernier, pour 3 jours intenses d’épreuves pratiques.

Au menu de cette édition pour laquelle le nombre de membres du jury avait dû être limité afin de respecter jauge et distanciation indispensables à la sécurité de tous :
- dysfonctionnement de la translation sur une chargeuse à chaînes CATERPILLAR sortie d’usine,
- panne du mode « pente transversale de la lame en automatique d’une niveleuse JOHN DEERE, 
- ou encore nacelle élévatrice MANITOU s’allumant mais ne fonctionnant pas,
pour le jury dédié aux matériels de construction et de manutention.



Quant aux jurys consacrés aux matériels d’espaces verts et agricoles : tondeuses frontales ISEKI et GRILLO, outil électroportatif Cultivion et attacheur de sarments de vigne et arbres fruitiers PELLENC, tracteurs FENDT avec interceps RADIUS et NEW HOLLAD avec presse.

Une belle illustration de la variété des engins couverts par les diplômes de notre branche et de l’incroyable polyvalence de ces jeunes professionnels « en herbe » !

Un grand bravo à eux et un immense merci aux entreprises qui leur ont permis d’exercer leurs talents sur ces matériels flambant neufs gracieusement mis à disposition pour ce concours !

Des épreuves à découvrir en images grâce à cette vidéo réalisée sur place :

https://www.youtube.com/watch?v=2UAeFG47HUc



Rendez-vous le 8 juillet prochain pour la proclamation officielle des résultats lors de la cérémonie de remise des prix en Sorbonne pour les 3 lauréats de la session 2021…
Finale nationale de la WorldSkills : compétition phase 1 !
finalistes
Mercredi 30 juin et jeudi 1er juillet aura enfin lieu le coup d’envoi, tant attendu par les compétiteurs, de la finale nationale des 46èmes WorldSkills en Maintenance des matériels. Reportée à plusieurs reprises pour cause de covid, l’étape nationale de la compétition se déroulera en effet pour la 1ère fois en 2 temps :  
- Phase 1 : organisée par métier, au lycée des métiers Gustave Eiffel de Gannat, dans l’Allier, pour la maintenance des matériels
- Phase 2 : du 13 au 15 janvier 2022 à Lyon Eurexpo, sur site unique, avec la soixantaine d’autres métiers en compétition

Les 12 concurrents, sélectionnés depuis parfois plus d’un an dans leurs régions respectives, sont plus que jamais dans les « starting blocks » !

12 visages à découvrir, en attendant de les suivre dans quelques jours à l’occasion de la compétition que DLR relayera auprès de ses lecteurs,
https://www.dlr.fr/fichiers/20210614120823_finalistes.pdf.
Offres d’emploi, d’alternance et de stages sur 3MTPM.com
3MTPM pic
Alors que l’année scolaire touche à sa fin, que les résultats des examens vont bientôt tomber, les futurs diplômés élaborent en ce moment leurs projet pour les semaines à venir : vie professionnelle ou poursuite d’études, souvent en alternance, pour la rentrée prochaine. De leur côté, les entreprises sont toujours à la peine pour trouver les profils qu’elles recherchent. Pour les accompagner et faciliter la mise en relation, DLR, EVOLIS et SEIMAT mettent à leur disposition le site www.3MTPM.com : ouvert à tous, les entreprises adhérentes peuvent y déposer leurs offres d’emploi, mais aussi de stages et de contrats en alternance.

Un outil pratique sur lequel équipes pédagogiques et de directions des lycées professionnels et CFA de la maintenance des matériels de construction et de manutention, peuvent dès à présent s’appuyer pour accompagner leurs élèves et apprentis, actuels et anciens, dans la construction de leur avenir…

Pour tout renseignement ou création de compte, rendez-vous sur le site 
https://www.3mtpm.com/espacepro/job/ ou contacter Florence Dupont : f.dupont@dlr.fr

AUTOUR DE NOUS

Construction de logements : Résultats à fin avril 2021
construction bis
De février à avril 2021, les logements autorisés sont en recul (-1,5%) par rapport aux trois mois précédents. Durant cette période, le nombre de logements autorisés a été inférieur de 3,8 % à la moyenne des douze mois précédant le premier confinement (mars 2019 à février 2020).

Au cours des trois derniers mois, les logements commencés sont estimés en forte progression (+7,6%) par rapport aux trois mois précédents. On estime que les mises en chantier ont été plus nombreuses en moyenne pendant cette période (+5,7%) qu'au cours des douze mois précédant la crise sanitaire.

Au cours des douze derniers mois, 405 700 logements ont été autorisés à la construction, soit 28 000 de moins qu’au cours des douze mois précédents (-6,5%). Dans le même temps, on estime que 387 500 logements ont été mis en chantier, soit 25 300 de plus (+7,0%) que pendant les douze mois précédents. Toutefois, cette progression s'explique en grande partie par le fait que la période antérieure de comparaison inclut le début du premier confinement, du 16 mars au 30 avril 2020, où de nombreux chantiers n'ont pas pu démarrer du fait des contraintes sanitaires.

Locaux industriels : De février à avril 2021, les enregistrements d’autorisations à la construction de locaux non résidentiels s’élèvent à 8,1 millions de m², soit une augmentation 21,1% par rapport aux mêmes trois mois de l'année 2020. Cependant, cette progression s'explique en grande partie par le premier confinement qui a affecté la moitié de la période de comparaison (février à avril 2020), et a entraîné un fort recul des autorisations. 

En comparaison de la même période de l'année 2019, les enregistrements d'autorisations des trois derniers mois sont en net retrait (-18,5%). Toujours de février à avril 2021, 6,0 millions de m² de mises en chantier de locaux non résidentiels ont été enregistrées, en forte hausse (+24,7%) par rapport à la même période de l'année 2020. Toutefois, ces surfaces commencées sont inférieures de 8,2% à celles enregistrées lors des mêmes trois mois de l'année 2019. De mai 2020 à avril 2021, 34,9 millions de m² de locaux non résidentiels ont été autorisés à la construction, en baisse (-8,5%) par rapport aux douze mois précédents. Durant cette même période, avec 24,2 millions de m², les enregistrements de mises en chantier sont également en recul (-8,6% par rapport aux douze mois précédents).
CERC Occitanie : Bilan de l’activité Construction à fin avril 2021
CERC occitane logo
Comme dans la plupart régions de l’hexagone, le secteur de la construction en Occitanie a été fortement impacté par le premier et le second confinement avec un arrêt brutal de l'activité. 

En avril, l’activité économique régionale a été faiblement impactée par les nouvelles mesures de confinement, à l’exception des secteurs faisant encore l’objet de fermetures administratives. L’activité dans le BTP est restée dynamique. La hausse des prix des matières premières et des coûts de transport, conjuguée aux tensions d’approvisionnement de certains produits, se sont poursuivies au point de perturber certaines chaînes de production et de chantiers. Les trésoreries sont jugées satisfaisantes dans l’ensemble. En mai 2021, le déconfinement progressif devrait avoir des conséquences positives sur l’activité.

La croissance de l’activité du BTP a accéléré en mars pour se situer à 98% de l’activité normale contre 99% au niveau national. Les carnets offrent une bonne visibilité pour les 6 prochains mois, de manière plus marquée dans le bâtiment que dans les travaux publics. Le deuxième trimestre 2021 s’annonce encore bien orienté dans tous les secteurs. Des recrutements d’effectifs sont annoncés de l’ordre de +2,2%.

En 2021, les entreprises de la construction anticipent une croissance de 5%, avec un rebond moins marqué des travaux publics.

Dans le Bâtiment, l’activité a encore été tirée par les entreprises du second œuvre qui ont connu une croissance plus forte que les sociétés de gros œuvre. La demande des particuliers reste soutenue. Les carnets de commandes offrent une visibilité à 6 mois dans l’ensemble mais ils ont des difficultés à se reconstituer dans le gros œuvre. Si des recrutements ont été réalisés, le recours à l’intérim reste privilégié pour faire face aux besoins de main d’œuvre. Certains métiers sont toujours en tension. La hausse généralisée des matériaux contraint les entreprises à réajuster leurs prix. Les prix des devis ont été revalorisés dans le gros œuvre et sont relativement stables dans le second œuvre. Une accélération de la production est attendue sur les prochains mois. Les besoins de main d’œuvre augmenteront. Les prix devraient encore progresser.

Les chiffres clés de la construction de logements à fin avril 2021
- Logements autorisés : 44 600 logements (-5,3%)
- Logements mis en chantier : 41 600 logements (+3,6%)
- Mises en vente de logements au 4ème trimestre 2020 : 8 420 logements (-36,3%)

Locaux à fin avril 2021 :
- Surfaces de locaux autorisés : 3 041 mill. m² (-9,1%)
- Surfaces de locaux mis en chantier : 2 114 mill. m² (+0,4%)

Entretien-rénovation au 4ème trimestre 2020 :
- Volume d’entretien-rénovation : -3,5%
(Évolution du montant de facturations des entreprises pour des travaux d’entretien-rénovation)
- Carnet de commandes entretien-rénovation : 12,5 semaines (-1,6) 
(Données du trimestre, évolution sur 1 an).
- Carnets de commandes au 1er trimestre 2021 (moyenne des 4 derniers trimestres en nombre de mois, évol. 4 trim. préc.) : 5 mois.

Dans les travaux publics, l’activité a progressé au cours du trimestre mais la pénurie de certaines matières premières a ralenti les chantiers. Les entreprises ont consommé du carnet de commandes sans pouvoir le reconstituer. Les chefs d’entreprise font état d’un repli de la commande publique. Les prix des devis ont encore baissé. Les effectifs ont peu évolué. Comme pour le bâtiment le recours à l’intérim est privilégié. La production sera moins forte sur le 2ème trimestre. Des embauches sont annoncées.

- Activité récente au 1er trimestre 2021 : -21 (solde d'opinion, évol.1 trim.)
- Prévision d'activité pour le 2ème trimestre 2021 : -10 (solde d'opinion, évol.1 trim.)
Une nouvelle Commission pour la relance de la construction neuve
construction2020
Annoncée le 17 mai dernier par le Premier ministre et la ministre déléguée au Logement, Emmanuelle Wargon, la composition de la Commission pour la relance durable de la construction de logements, dite Commission Rebsamen du nom de son président, maire de Dijon, comporte 32 membres, élus locaux, parlementaires, professionnels du secteur du logement et personnalités qualifiées.

Dans un contexte de diminution des permis de construire, notamment dans les zones tendues, la Commission est chargée d’établir un diagnostic objectif des freins actuels à la construction de logements, et de proposer au Gouvernement des mesures à même de les lever pour relancer durablement la construction de logements là où les besoins sont les plus importants.

En effet, depuis plusieurs mois, le marché de la construction neuve enregistre une forte perte de vitesse. « Les chiffres de la construction, permis de construire, mises en vente et commercialisation, témoignent d’une forte baisse de la production de logements neufs », explique Jean Castex, dans sa lettre de relance. Près de 384 000 logements ont été autorisés au cours des douze derniers mois pour 457 000 logements autorisés en février 2020. Toute la chaîne de la construction, de l’autorisation jusqu’à la mise en vente, se trouve en repli. Et met fin à la dynamique positive qui était observée depuis plusieurs années.

Les conclusions et recommandations de la Commission Rebsamen, sont attendues pour septembre 2021.
Gazole non-routier (GNR) : une « victoire » à la Pyrrhus !
GNR
L’entrée en vigueur des dispositions de la Loi de Finances 2020 qui prévoyait la suppression de l’avantage fiscal lié au GNR au 1er juillet 2021, puis reportée de nouveau à la satisfaction des entreprises du BTP au 1er janvier 2023 « dans le contexte de la crise sanitaire », vient d’être une nouvelle fois modifiée…mais cette fois en sens inverse. Soit au 1er juillet 2022 ! Les organisations syndicales du secteur sont furieuses !

En effet, un sous-amendement déposé par le député LREM, Alexandre Holroyd, et adopté le vendredi 11 juin par l'Assemblée nationale qui examinait le projet de loi de finances rectificatives pour 2021, l'a déprogrammé pour une mise en vigueur au 1er juillet 2022. 

Pour la FNTP, "la suppression du GNR, en l’absence d’engins écologiques disponibles sur le marché, constitue une erreur qui fera peser sur le secteur une charge supplémentaire de 700 millions d’euros en année pleine".
"Ce vote est proprement irresponsable, sachant que les engagements publics du gouvernement avaient déjà été communiqués à l’ensemble de nos entreprises", a fustigé Bruno Cavagné qui a demandé être reçu en urgence par les représentants des majorités dans les deux assemblées pour discuter d'un retour à l'engagement initial.

Pour l’ensemble des organisations syndicales du secteur (FNTP, FFB, Capeb, Unicem, CNATP) et leurs adhérents déjà confrontés à la hausse des prix de matériaux et matières premières, aux incertitudes entourant la crise sanitaire actuelle et à la fragilité de leur trésorerie, cette reculade de l’exécutif sonne comme un nouvel affront.
La Publication spéciale EDI 2021 « Décontamination des substances dangereuses » est disponible
EDI
L’objectif principal de la Publication spéciale EDI 2021 - Décontamination des substances dangereuses - est de compiler et de partager des informations relatives aux substances dangereuses qui peuvent apparaître dans les chantiers de construction, de démolition, de démantèlement ou de remise à neuf.

La publication passe en revue plus d’une douzaine de ces substances, comme l'amiante, les BTEX ou les poussières de silice, toutes répondant à des questions clés : pourquoi sont-t’elles considérées comme nocives, donc dangereuses, d’où proviennent-t’elles, quelles sont les conséquences à leur exposition… ?
En plus de ces informations techniques, qui découlent de l'avancement du groupe de travail sur les substances dangereuses créé par EDI, la publication comprend une série d'études de cas de décontamination, qui serviront à illustrer tout le contexte théorique.

De plus, ses pages contiennent un certain nombre d'articles spéciaux sur d'autres sujets d'intérêt liés à la décontamination.

La Publication spéciale EDI 2021 – Décontamination des substances dangereuses – s'adresse autant qu’au grand public qu’aux spécialistes. Elle est désormais disponible pour consultation en ligne (gratuitement).

Pour Plus d’infos : www.decontaminationinstitute.org

À L'INTERNATIONAL

Newsletter de l'European Rental Association (ERA)
ERA news
La newsletter de l'European Rental Association (ERA), éditée par l'International Rental News (IRN), le magazine officiel de l'association, est disponible en suivant le lien ci-après.
https://www.khl.com/10351.newsletter

Pour + d'infos sur l'ERA : 

CONFÉRENCES - SALONS - EXPOSITIONS

Stand UFL, DLR et SPMDG aux JDL à Beaune...
JDL expo 2021
L'équipe UFL, DLR et SPMDG accueillera les visiteurs sur le stand N°36 aux JDL Expo du 23 au 25 juin au Palais des Congrès de Beaune.

Les JDL disposeront à l’entrée du salon d’un emplacement réservé aux personnes qui ne seront ni testées, ni vaccinées et qui pourront ainsi le faire en toute sécurité (il faudra prévoir de se munir de sa carte vitale). 


Demander un badge gratuit : 
https://jdlexpo.com/demande-de-badge/

Pour + d’infos www.jdlexpo.com
Espace BTP par en campagne !
espace BTP
Le salon Espace BTP créé en 2012 s’est imposé au fil de ses éditions comme l’événement régional de référence pour les professionnels des travaux publics et du recyclage en Auvergne-Rhône-Alpes.    Pour sa 6ème édition qui se déroulera du 1er au 4 juillet 2021 au Parc des Oiseaux de Villars-les-Dombes dans l’Ain, Espace BTP a choisi ce lieu atypique, familial et en plein air, pour rassembler et promouvoir la profession des Travaux Publics dans un environnement à visage humain. L’occasion également d’évoquer, avec la participation d’experts et d’élus régionaux, la maîtrise de la ressource en eau et les solutions pour remporter des marchés publics en intégrant la dimension environnementale. 
Pour + d’infos : www.espace-btp.fr


Les métiers des TP au féminin au salon ESPACE BTP !
Parce que les travaux publics offrent aux femmes de belles opportunités de carrière, le salon ESPACE BTP organise pour ses visiteurs/visiteuses une journée conjuguée au féminin !  Comptable, commerciale, chef de chantier, conductrice d’engins, mécanicienne, entrepreneuse… le champ des possibles est immense !
Des métiers à découvrir et des femmes en activité dans ce passionnant secteur à rencontrer et avec lesquelles échanger, pour que chacune puisse, à son tour, trouver sa voie ou sa vocation dans les TP. Elles se reconnaîtront dans les allées du salon grâce à leur pin's flamant rose
 
Un temps fort à poursuivre avec une très belle soirée VIP dont voici le bulletin d’inscription :
https://espace-btp.fr/wp-content/uploads/2021/05/Soiree-VIP-VENDREDI-2-juillet.pdf


Artibat prêt pour septembre 2021 !
artibat 2021
À quelques mois de cet événement incontournable et après une année charnière, Artibat 2021 sera  l’un des premiers grands rendez-vous sectoriel physique depuis le début de la pandémie. Le Salon qui se tiendra les 13, 14 et 15 octobre prochains au Parc des Expositions de Rennes, confirme la confiance de ses exposants avec déjà plus de 700 inscrits, soit 85% des 65 000 m² de surface d’exposition occupée. Du côté des visiteurs (40 000 attendus), Artibat 2021 s'annonce comme « le » rendez-vous très attendu par la profession, surtout après cette année si particulière.

Pour + d’infos : www.artibat.com
Global Industrie, acteur de la relance industrielle, passe en mode hybride !
logo Global Industrie
Initialement programmé du 16 au 19 mars, c’est finalement du 6 au 9 septembre 2021 que le prochain salon Global Industrie, qui n’aura jamais aussi bien porté son nom, aura lieu à Eurexpo Lyon.

A cet effet, pour s’adapter à la crise sanitaire et s’inscrire dans une dynamique de relance économique et de reconquête industrielle, l’organisateur de salon, GL events, mutualise ses forces en associant 2 rendez-vous industriels internationaux :  Measurement World et Global Industrie.

La tenue simultanée de Measurement World avec le Congrès International de Métrologie (CIM) et de Global Industrie proposera un panorama plus représentatif de l’industrie, avec une offre technologique amplifiée, orientée vers l’industrie du futur. Cette synergie devrait également accentuer le caractère international de ce grand rassemblement.

« Cette mutualisation offrira l’occasion pour Measurement World & CIM de bénéficier de tout l’écosystème et des marchés utilisateurs de Global Industrie, tout en garantissant une médiatisation plus importante des évènements », assure l’organisateur.

Unique grand rendez-vous industriel de cette ampleur en France, Global Industrie rassemble tout l’écosystème industriel, des start-up aux grands groupes, en passant par la sous-traitance, les incubateurs, les fabricants d’équipements ou de solutions industrielles… mais aussi toute la chaîne de valeur (R&D, conception, production, maintenance, services formations…) et tous les marchés utilisateurs (transports, énergie, agroalimentaire, chimie, cosmétologie, pharmacie, mécanique…). 

Si les deux évènements resteront bien distincts, pour autant et dans le but de faciliter la circulation des visiteurs, les badges permettront indifféremment de passer d’un évènement à l’autre.

Pour+ d’infos : www.global-industrie.com
SITL 2021 de retour !
SITL 2021
La 38ème édition de la Semaine de l’Innovation du Transport et de la Logistique 2021 (STIL) initialement prévue du 18 au 20 mai 2021, se tiendra finalement du 13 au 15 septembre 2021 à Paris Porte de Versailles.

« Tenant compte de la situation sanitaire actuelle, positionner la SITL 2021 sur le mois de septembre nous a semblé très pertinent afin d’offrir la meilleure vitrine possible pour le marché du transport, de la logistique et de la supply », explique Alain Bagnaud, Directeur général du pôle Sport, Tourisme, Transport et Logistique chez Reed Expositions, l’organisateur de la STIL. 

Enrichi des premières éditions online, avec Digital SITL et Digital SCE l’année dernière, Reed Expo France propose cette année encore une hybridation de la SITL qui se déroulera Porte de Versailles (pavillon 1), mais aussi en ligne avec une retransmission des plus grandes conférences en livestreaming, un parcours de visite sur place et en virtuel, ainsi qu’un Match & Connect 2.0 facilitant les rendez-vous d’affaires en physique et par visio-conférence.

Les 7 secteurs habituellement présents sur le salon seront par ailleurs complétés cette année par un 8e, « Chaîne du froid by Selfi », qui avait néanmoins déjà été annoncé en 2020.

Pour + d’infos :  www.reedexpo.fr
Construction Days : votre nouveau rendez-vous dédié au secteur de la construction à Lyon
construction days
Organisés par Comexposium et le SEIMAT, les Construction Days, premier événement national de grande ampleur dédié au secteur de la construction, se tiendra du 14 au 16 septembre à Eurexpo-Lyon, au cœur d’un territoire clé pour les entreprises du BTP. Les plus grands constructeurs internationaux ont choisi la France et les Construction Days pour renouer, dès 2021, des liens fructueux avec l’ensemble des acteurs de la construction et valoriser leur dynamique d’innovation qui n’a pas failli malgré la crise. Nombreux ont déjà confirmé leur participation à ce nouveau salon à taille humaine, propice à la mise en valeur de nouveaux produits et à la démonstration dynamique de leurs capacités, parmi lesquels : Bergerat Monnoyeur, Imer, Kubota, JCB, Komatsu, Volvo et bien d’autres leaders sur le marché des matériels de construction. 

Tous se félicitent de cette initiative qui leur permettra de retrouver physiquement leurs clients, leurs partenaires ainsi que leur réseau autour d’un évènement national majeur.

Fiche technique du Salon :

- 300 exposants et 10 000 visiteurs prévus, principalement français (prescripteurs, acheteurs et utilisateurs d’équipements) ;
- 10 hectares d’exposition ;
- Une expérience 100 % live : 3 ha de parcelles dédiés aux démonstrations ;
- Un format 100 % outdoor : une vaste zone d’exposition extérieure ;
- 6 secteurs d’activité : Terrassement démolition & transport / Route, industries des matériaux & fondations / Levage & manutention / Gros œuvre du bâtiment / Filière du béton / Nouvelles Technologies.

Pour + d’infos : www.construction-days.com

LU DANS LA PRESSE

Chantiers de France, Batiweb...
revue de presse news
Chantier de France (07/06/2021) : DLR : Ce qu'il faut retenir du premier trimestre 2021 (Une interview de Philippe Cohet, président de DLR).
Distributeurs, loueurs et réparateurs de matériels de chantier enregistrent, au cours du premier trimestre 2021, une progression de leur activité de respectivement 9,3%, 15,6% et 10,9% pour la manutention. Des taux croissance a priori spectaculaires, mais qui doivent être relativisés, au regard des indices de référence et d'un environnement économique toujours contrasté. 

"La situation est paradoxale", commente Philippe Cohet, président de DLR. "Les indicateurs macroéconomiques sont plutôt bons, avec une croissance attendue autour de 6% pour l'année en cours. La majorité des clients est optimiste sur l'évolution future de leur activité. A contrario, les volumes de permis de construire dans la construction reculent et la commande publique n'est toujours pas repartie. La situation est d'autant plus complexe qu'après avoir dû adapter leur structure au gré des confinements, les entrepreneurs vont devoir gérer leur sortie des Prêts Garantis par l'Etat (PGE). "Compte tenu de la situation de la trésorerie de certaines entreprises, en particulier dans la filière du Bâtiment, cette opération risque de s'avérer compliquée". Les intentions d’embauches et d’investissements sont proches de leurs maxima historiques dans les trois secteurs. Dans cette enquête de conjoncture, les questions supplémentaires, posées sur le recours et l’usage des PGE invitent à des conclusions variées. Dans la location, seulement 8% des entreprises ont consommé une partie d’un éventuel PGE (à hauteur de 7% du montant). Au total, 56% des entreprises de location ont eu accès à ces lignes de crédit. Environ la moitié des acteurs disposent donc d’argent à faible coût pour mener certains projets au sortir de la crise. Dans la distribution, en revanche, 34% des entreprises ont consommé une partie d’un PGE (à hauteur de 60% du montant). Enfin, dans la manutention ces chiffres s’élèvent à 29% des entreprises (pour 80% des montants). Dans ces deux derniers secteurs, les prêts garantis ont donc permis de faire face à la crise. Comme dans le reste de l’économie, la dynamique des entreprises pour les années à venir pourrait être menacée par l’endettement. En outre, deux difficultés viennent compliquer la situation à court terme: les difficultés de la chaîne logistique, avec d’une part des délais d'approvisionnement qui, faute de composants ou de capacité de production suffisantes, s'allongent et d’autre part, une tendance inflationniste qui se précise. "Certains de nos fournisseurs annoncent jusqu'à trois augmentations de leur prix pour cette année", souligne Philippe Cohet. "Si la situation est particulièrement sensible dans le domaine de l'acier, toutes les matières premières sont sous tension et impactent le prix des matériels. Une forte réduction des marges est à craindre".

Disparités
De fait, la dynamique constatée en fin d'année dernière ne s'est pas prolongée au cours de ce premier trimestre : l'activité de la location ne progresse plus que de 2,3% quand la distribution s'effondre de 17,3%. La manutention est stable. Sur une période plus longue, anticipant les retournements de cycles, la location voit son activité rebondir à la hauteur de son effondrement lié au premier confinement. La distribution, comme la réparation des matériels, connaissent également une évolution positive. "En France, les entreprises restent attachées à la propriété de leur parc. La solution Matériel mise en œuvre sur le chantier, qui est intégrée en amont dans les études, conditionne la structure de coût des entrepreneurs. Elle constitue de ce fait, un levier de compétitivité de premier plan. Même si la location est toujours de plus en plus performante, avec un choix toujours plus exhaustif et facilité par digitalisation de la relation client, nous n'avons pas assisté à un basculement massif des entreprises vers cette option. Le taux de pénétration de la location progresse lentement et reste nettement inférieure à celui des marchés anglo-saxons". Quant aux Réparateurs, ils sont devenus incontournables. La sophistication croissante des matériels et les besoins de services nécessaires à une optimisation de la disponibilité opérationnelle d'un parc tirent leur activité.

Batiweb (09/06/201) Construction hors-site : Gain de temps, réduction des nuisances, moindre impact sur l'environnement... la construction hors-site présente de nombreux atouts qui séduisent de plus en plus. Afin de mieux connaître l'évolution du marché français et l'intérêt des professionnels du bâtiment pour ce procédé constructif, Batimat et le Campus Hors-Site, une école de formation spécialisée dans ce domaine, ont lancé le 2 juin une enquête annuelle, dont les résultats seront publiés sous la forme d'un baromètre…