AUTOUR DE NOUS

Construction de logements : Résultats à fin avril 2021
construction bis
De février à avril 2021, les logements autorisés sont en recul (-1,5%) par rapport aux trois mois précédents. Durant cette période, le nombre de logements autorisés a été inférieur de 3,8 % à la moyenne des douze mois précédant le premier confinement (mars 2019 à février 2020).

Au cours des trois derniers mois, les logements commencés sont estimés en forte progression (+7,6%) par rapport aux trois mois précédents. On estime que les mises en chantier ont été plus nombreuses en moyenne pendant cette période (+5,7%) qu'au cours des douze mois précédant la crise sanitaire.

Au cours des douze derniers mois, 405 700 logements ont été autorisés à la construction, soit 28 000 de moins qu’au cours des douze mois précédents (-6,5%). Dans le même temps, on estime que 387 500 logements ont été mis en chantier, soit 25 300 de plus (+7,0%) que pendant les douze mois précédents. Toutefois, cette progression s'explique en grande partie par le fait que la période antérieure de comparaison inclut le début du premier confinement, du 16 mars au 30 avril 2020, où de nombreux chantiers n'ont pas pu démarrer du fait des contraintes sanitaires.

Locaux industriels : De février à avril 2021, les enregistrements d’autorisations à la construction de locaux non résidentiels s’élèvent à 8,1 millions de m², soit une augmentation 21,1% par rapport aux mêmes trois mois de l'année 2020. Cependant, cette progression s'explique en grande partie par le premier confinement qui a affecté la moitié de la période de comparaison (février à avril 2020), et a entraîné un fort recul des autorisations. 

En comparaison de la même période de l'année 2019, les enregistrements d'autorisations des trois derniers mois sont en net retrait (-18,5%). Toujours de février à avril 2021, 6,0 millions de m² de mises en chantier de locaux non résidentiels ont été enregistrées, en forte hausse (+24,7%) par rapport à la même période de l'année 2020. Toutefois, ces surfaces commencées sont inférieures de 8,2% à celles enregistrées lors des mêmes trois mois de l'année 2019. De mai 2020 à avril 2021, 34,9 millions de m² de locaux non résidentiels ont été autorisés à la construction, en baisse (-8,5%) par rapport aux douze mois précédents. Durant cette même période, avec 24,2 millions de m², les enregistrements de mises en chantier sont également en recul (-8,6% par rapport aux douze mois précédents).