PUBLICITÉS

               

SOMMAIRE NEWSLETTER JANVIER 2022


VIE DE LA FÉDÉRATION

• Nouveaux adhérents DLR
• Congrès DLR les 31 mars et 1er avril 2022 à Nantes
• SEDL (organisme de formation de DLR) certifié Qualiopi...
• DLR Mag 21/22

NOS MÉTIERS - SUM
• La Commission Sanitaires et Unités Mobiles (SUM) de DLR et l'ACIM à l'honneur dans le magazine de l'OPPBTP consacré à l'hygiène sur les chantiers

NOS MEMBRES PARTENAIRES
• ACIM : les professionnels du modulaire en colloque annuel à Nantes

ÉCONOMIE DE LA PROFESSION
• Baromètre DLR/Asterès au 3ème trimestre 2021 : « Ne boudons pas notre plaisir ! »
• Conjoncture Industrie & Services & Bâtiment à fin décembre 2021
• Lettre Codinf de janvier 2022

PROMOTION DES MÉTIERS
• Compétition des métiers : le podium gagnant de la 46ème finale nationale Worldskills France !
• Les ministres visitent le stand Maintenance des matériels aux Worldskills
• Formations CQP du lycée de GRAY (70) et du Greta Haute-Saône & Nord Franche-Comté
• Journées Portes ouvertes 2022 des lycées professionnels et CFA
• Report du Mondial des métiers - Lyon Eurexpo
• L’ASDM* habilitée à percevoir la taxe d’apprentissage

LES MEMBRES ASSOCIÉS ONT LA PAROLE
• BOMAG : Solutions innovantes respectueuses de l’environnement au plus proche des besoins de ses clients
• IDIG TOUCH SYSTEM 2D : le guidage de pelle à la portée de tous 
Un véritable outil pour décuplez les performances de votre pelle

AUTOUR DE NOUS
• Construction de logements à fin Novembre 2021
• Conjoncture du BTP en Occitanie
• Activité, emploi, formation dans l’industrie des matériaux de construction en Occitanie
• Les défaillances d'entreprises du secteur de la Construction au quatrième trimestre 2021

À L'INTERNATIONAL
• ERA : Ouverture des prix pour l’Industrie européenne de la location
• Rapport annuel de l'ERA du marché de la location en 2021
• Newsletter de l'European Rental Association (ERA)

NOMINATIONS
• Alexandre Marchetta , Valérie Sfartz...

CONFÉRENCES - SALONS - EXPOSITIONS
• Forum 2022 des Travaux Publics : « Investir la transition écologique »
• Eurobois, Congrès CECE...

LU DANS LA PRESSE
• Les Echos, BatiAdvisor, Batiactu, Radio RTL/Batirama...




VIE DE LA FÉDÉRATION

Nouveaux adhérents DLR
nouveau adhérent news TVH FRANCE (Membre Associé)
Contact :  David LE GARFF / Directeur des Ventes & Grands Comptes
Activité : Fourniture en pièces détachées pour la manutention, l'élévation et le terrassement
Ville : SAINTE-COLOMBE-EN-BRUILHOIS (47)

+ d’infos : 
https://www.guidedlr.fr/GuideDetails.aspx?entr_id=6393&lid=4

CASE France NSO
Dirigeant  :  Thierry AUBRYL
Activité : Distribution BTP
Ville : MORIGNY CHAMPIGNY (91)

+ d’infos : 
https://www.guidedlr.fr/GuideDetails.aspx?entr_id=9977&lid=4


BORGO MATERIEL LOCATION
Dirigeant :  Christiane ALBERTINI
Activité : Location BTP
Ville : BORGO (20)

+ d’infos : 
https://www.guidedlr.fr/GuideDetails.aspx?entr_id=4717&lid=4


Retrouvez tous les adhérents sur le Guide Web DLR :
https://www.guidedlr.fr


Congrès DLR les 31 mars et 1er avril 2022 à Nantes
congres 2022bis
Le prochain Congrès DLR, en partenariat avec AG2R La Mondiale, se tiendra à la Cité des Congrès de Nantes les 31 mars et 1er avril 2022 et le club DLRH le 30 mars.
80 exposants et partenaires seront présent pour recevoir les congressistes !




EXPOSANTS 2022
01 - ATC VERT TECH
02 - SANY EUROPE
03 - SKYJACK
04 - ACB
05 - FRUIZZ
06 - CHRONOFLEX
07 - WACKER NEUSON
08 - VARY
09 - MULTITEL PAGLIERO SPA
10 - IMER FRANCE
11 - BOMAG FRANCE
12 - YANMAR COMPACT EQUIPMENT EMEA
13 - HUBIÈRE
14 - NEOTI
15 - ALOREM
16 - KHOLER POWER
17 - AGRIMAC
18 - WITECK
19 - ATN PLATEFORMS
20 - IDIG SYSTEM
21 - TRIGANO REMORQUES
22 - FRANCE ELEVATEUR
23 - IDMAT
24 - KWOTE
25 - CCLS LEASING SOLUTIONS
26 - ATLAS COPCO POWER TECHNIQUE
27 - IRIUM SOFTWARE
28 - DIECI FRANCE
29 - HYDROKITSOERMA TP
30 - PAYEN
        31 - MISTRAL
32 - CNSE
33 - MECALAC
33bis - STERENNCO
34 - KAESER COMPRESSEURS
35 - WIRTGEN FRANCE
36 - JCB
37 - HAULOTTE FRANCE
38 - COYOTTE SYSTEM
39 - BOBCAT
40 - AUSA
41 - MANITOU
42 - TRACKUNIT
43 - DYNAPAC
44 - SHAREMAT
45 - AMMANN
46 - GREENMECH
47 - MSC SOFTWARE
48 - COBEMAT
49 - MBI FRANCE
50 - EPIROC
51 - JLG FRANCE
52 - NACELEXPERT
53 - PRAXEDO
54 - ORANGE BUSINESS SERVICES/OCEAN
55 - VERSALIFT FRANCE
56 - MAGNI TH FRANCE
57 - JDL GROUPE
58 - KLUBB FRANCE
59 - VOLVO CONSTRUCTION EQUIPMENT
60 - BLG



PARTENAIRES 2022
A - COMPAIR
B - SEVIA
C - CPI SALINA
D - CORROVENTA
E - HYDROCTA
F - THEOREME
G - TEUPEN MASCINENBAU GMBH
H - MAGSI
I - PRAMAC
J - STEELWRIST
K - CG2I
L - ELRM
M - GEITH INTERNATIONAL LTD
N - METALGALANTE SPA
O - IPAF
P - E-TRACS
Q - EKIPMAT / A2F
R - TKL FRANCE
S - ARDEN EQUIPMENT
T - CHANTIERS DE FRANCE



SEDL (organisme de formation de DLR) certifié Qualiopi
SEDL FORMATIONS 2022 Le 03 janvier 2022, après un processus d’attribution rigoureux et normé, la SEDL (organisme de formation de DLR) a reçu la certification Qualiopi dans la catégorie « Les actions de formation ». 

Cette dernière est le fruit d’une démarche qualité auditée par un organisme certificateur accrédité.
Valable pendant 3 ans, ce label conforte le travail mené au quotidien par la SEDL.

Qu’est-ce que Qualiopi ?
Il s’agit d’une marque, détenue par l’État, qui atteste de la qualité des processus d’information, d’accueil, de formation et d’accompagnement mis en place par les différents acteurs de la compétence française. Elle permet ainsi une meilleure lisibilité de l’offre de formation pour le public.

La Certification Qualiopi garantit la qualité des process d’amélioration continue mise en œuvre par la SEDL, concourant au développement des compétences des stagiaires. 

C’est une belle gratification pour la SEDL, qui traduit :
un gage de qualité des formations,
une garantie de financement par les fonds public (OPCO…),
un engagement dans une démarche d’amélioration continue en faveur des entreprises qui font confiance à la SEDL.

Retrouver les programmes des formations SEDL en 2022


DLR Mag 21/22
MAG 2022 news La nouvelle édition du magazine annuel de la fédération enquête sur une rentrée sous tension… 2021 bien ? 2022 mieux ? La question apparaît en filigrane au fil des pages de ce numéro.
Un dossier complet est, cette année, consacré à l’évolution et aux grands chantiers de DLR et de son équipe. Vie des régions, des métiers (Distribution, Location, Manutention, Grues à tour, Sanitaires et Unités Mobiles - SUM) et des syndicats partenaires (ACIM, SPMDG, UFL) représentés par la fédération trouvent bien sûr toute leur place dans ce DLR Mag. Sans oublier les actions menées en matière de lobbying, promotion des métiers, social, maintenance sécurité environnement qualité, dématérialisation, services, international, qui y sont également largement relayées. Ponctué de nombreuses interviews, ce magazine est plus proche des professionnels que jamais, notamment avec son large cahier consacré à la vie des entreprises.
Pour recevoir un exemplaire supplémentaire, faire la demande par mail : contact@dlr.fr

NOS MÉTIERS - SUM

La Commission Sanitaires et Unités Mobiles (SUM) de DLR et l'ACIM à l'honneur dans le magazine de l'OPPBTP consacré à l'hygiène sur les chantiers
SUM 2022
L'hygiène sur les chantiers n'est certes pas un sujet nouveau, mais il est revenu largement sur le devant de la scène avec l'apparition de la crise sanitaire de la Covid-19.  
 
Les entreprises membres de la Commission Sanitaires et Unités Mobiles de DLR, qui s'appliquent à mettre en oeuvre les bonnes pratiques définies dans la norme NF EN 16194 publiée en 2012, se sont organisées dès le début de la pandémie pour pouvoir fournir des lave-mains dans les cabines sanitaires mobiles autonomes, ainsi que des lavabos, des distributeurs de savon et de gel hydroalcoolique, dans les endroits où rien n’était prévu, se conformant ainsi aux préconisations du guide de l’OPPBTP et renforçant ses protocoles de désinfection bien au-delà de la norme européenne.  
La profession a prouvé sa capacité à s'adapter dans l'urgence, et l'hygiène est passée au premier plan de la prévention !
 
Les entreprises membres de l'ACIM (les acteurs de la construction industrialisée et modulaire) ont dû, en plus des bonnes pratiques, faire face à de nouvelles attentes liées à la prévention.  Prenons pour exemple l'impératif de la distanciation, qui a donné lieu à un doublement des équipements prévus sur les chantiers, la mise en place de parois pour cloisonner les espaces...
 
Le numéro spécial n°258 du Prévention BTP, intitulé "L'hygiène, au service de la performance des chantiers", consacre 52 pages aux équipements, témoignages et aux reportages, notamment l'article* sur la location des bases vie et des toilettes de chantier.

Télécharger l'article* :

https://extranet.dlr.fr/sites/extranet.dlr.fr/files/2022-01/DLR_SUM_article.pdf




NOS MEMBRES PARTENAIRES

ACIM : les professionnels du modulaire en colloque annuel à Nantes
logo ACIM 2021
Le syndicat professionnel des Acteurs de la Construction Industrialisée et Modulaire (ACIM), présidé par Éric Aurenche, organise le 30 mars prochain son 3ème colloque annuel à Nantes.
 
Au programme :
- la reconnaissance de la qualité dans la filière,
les atouts et les propositions de l’ACIM sur le bilan carbone, l’économie circulaire et la RE2020,
la formation,
la supply chain,
des témoignages de clients et d’architectes…
 
Animé par la journaliste Vicky Bogaert, cet événement intervient la veille du Congrès DLR (31 mars et 1er avril) sur le même site, permettant ainsi aux participants d’optimiser leur déplacement à la Cité des Congrès de Nantes.
 
Pour + d’infos (sous réserve de modifications)



ÉCONOMIE DE LA PROFESSION

Baromètre DLR/Asterès au 3ème trimestre 2021 : « Ne boudons pas notre plaisir ! »
ASTERES
Mot d’ordre de DLR à ses adhérents en ce début d’année, face aux plutôt bons résultats du troisième trimestre 2021 : « Garder le cap sur la croissance malgré les difficultés d’approvisionnement qui gâchent la fête ! »
Il est vrai que les chiffres publiés dans le dernier baromètre DLR/Asterès ne doivent pas être boudés dans le contexte d’une crise sanitaire qui tarde à s’achever : +10% pour la distribution et près de +4% pour la location, à l’exception de la manutention qui  stagne à +0,2%.

Ces chiffres soulignent la capacité du secteur à repartir sous de bons auspices avec des résultats bien meilleurs par rapport au deuxième trimestre 2021 : la distribution prend plus de 24 points, la location près de 5 et la manutention près de 3. Des scores en droite ligne avec la conjoncture : la production industrielle, agricole et le commerce sont bien repartis. Et pourtant, en économie les bonnes nouvelles ne durent jamais longtemps, si bien que selon un sondage effectué par la Banque centrale européenne, plus de 30% des entreprises du Vieux Continent s’attendent à ce que les contraintes d’approvisionnement durent encore un an ou plus. Certaines appuient sur le goulot d’étranglement en essayant de constituer des stocks à tous prix. C’est ce que les économistes appellent le « dilemme du prisonnier ». 

Du côté de DLR, les entreprises ne dérogent pas à la règle et craignent un ralentissement de l’activité à cause de l’extension des délais de livraison. De telles inquiétudes se vérifient dans les anticipations d’activité́ pour le quatrième trimestre, moins bonnes qu’au trimestre dernier surtout pour les distributeurs et les spécialistes de la manutention. Leur modèle d’affaires repose sur la promesse faite aux clients de profiter de machines les plus récentes. À l’inverse, dans la location, les entreprises peuvent fonctionner pendant un temps sur le parc existant. 

Que faire alors ? Parier sur l’occasion le temps que les chaînes de valeur se rétablissent, sans surestimer les besoins. En attendant que les capacités mondiales de production s’alignent sur la demande, les entreprises n’ont pas d’autre choix que de miser sur la seconde main. En tout état de cause, elles ne doivent pas surestimer leurs besoins par craintes des pénuries : toute surproduction à long terme aboutirait à un effondrement des prix.

Conjoncture Industrie & Services & Bâtiment à fin décembre 2021
BDF 2021
La Banque de France vient de faire paraître l’enquête mensuelle de conjoncture (EMC) - Conjoncture Industrie & Services & Bâtiment à fin décembre 2021.
https://www.banque-france.fr/sites/default/files/medias/documents/conjoncture-industrie-services-batiment-decembre-2021.pdf

Le site internet de la Banque de France propose des statistiques économiques régionales issues d’informations recueillies mensuellement auprès des chefs d'entreprises de la région sur l'évolution de la conjoncture économique dans l'industrie, les services marchands, la construction et le commerce de gros.

Connaître la conjoncture économique de votre région (décembre 2021) : Conjoncture de décembre 2021


Lettre Codinf de janvier 2022
lettre codinf news • DLR défend les loueurs de matériel contre les majors du BTP
• la réforme du droit des sûretés 
• relations fournisseurs et achats responsables 
• les CGV point de départ des négociations commerciales
• retards de paiement fournisseurs sanctionnés par DGCCRF (suite)
DLR défend les loueurs de matériel contre les majors du BTP (Source : lettre Codinf de janvier 2022)
Notre partenaire a analysé les contrats-cadre, prétendument négociés de gré à gré comme ils le stipulent en préambule, qui s’affichent conclus dans le respect des engagements RSE, alors qu’ils créent un déséquilibre significatif manifeste au profit des locataires :
• prévalence des conditions générales de l’acheteur
• prix fermes durant 2 ans excluant toute hausse de tarif en cas d’augmentation de prix en amont impactant directement celui des matériels
• exigences, portant sur l’évolution du parc et le reporting, irréalistes pour des entreprises moyennes, ce qui les élimine des appels d’offre
• pénalités de retard* dans la mise à disposition des matériels unilatérales et léonines
• clause résolutoire de vente unilatérale « si le chantier n’est pas prêt… »

NB : nous n’avons retenu ici que ces cinq manquements flagrants à l’équité car la Lettre CODINF se doit de tenir en deux pages !
Les majors du BTP se moqueraient-ils du Code de commerce et des Codes de bonne conduite ? Il existe pourtant une « Charte de bonnes pratiques du BTP » mais celle-ci ne s’engage que vis-à-vis des Pouvoirs publics à prévenir le travail illégal ! Pour ce qui est du respect de l’équité économique, il existe bien un « Label Relations Fournisseurs et Achats Responsables » mais aucun major du BTP ne s’est à ce jour engagé dans cette voie vertueuse… !

 * Mais pas question de pénalités en cas de retard de paiement, bien sûr !



PROMOTION DES MÉTIERS

Compétition des métiers : le podium gagnant de la 46ème finale nationale Worldskills France !
WOLRDSKILLS gauche
Les finales nationales de cette 46ème édition de la compétition des métiers viennent de s’achever. 
Du 13 au 15 janvier, plus de 600 jeunes "champions" se sont mesurés entre eux dans une soixantaine de métiers représentés à Lyon Eurexpo.

Parmi eux, 11 candidats/es médaillés/es d’or en Maintenance des matériels à l’issue des dernières sélections régionales (tenues en 2020), venus concourir pour décrocher leur place dans l’Équipe de France des métiers. À l’issue de cette compétition nationale, le premier d’entre eux, médaillé d’or, décroche sa place pour la finale internationale Worldskills de Shanghai en octobre 2022. Quant au médaillé d’argent, il se rendra à la finale européenne Euroskills de Saint-Petersbourg en août 2023.

Déroulement un peu atypique pour cette 46ème édition "sous Covid", avec une 1ère phase de finale par métier qui s’est tenue fin juin au lycée Gustave Eiffel de Gannat (Allier), et cette 2ème et décisive étape sur site unique pour l’ensemble des métiers à Lyon Eurexpo la semaine dernière. 
2x2 jours pour départager les 6 finalistes qui se sont mesurés samedi matin. 

Le podium a été proclamé samedi 15 janvier, lors de la cérémonie officielle de remise des médailles :
- Médaille d’or : Simon Hubert, région Pays de la Loire (au centre)
- Médaille d’argent : Thomas Bontemps, région Auvergne-Rhône-Alpes (à gauche)
- Médaille de bronze : Eva Van Loon, région Centre-Val de Loire (à droite)
(à découvrir ou revivre en images)

- Médailles d’excellence : 
o Yohan Goity, région Nouvelle-Aquitaine,
o Pierrick Travers, région Normandie,
o Antoine Girardeau, région Grand-Est.


Eva est ainsi la 1ère jeune femme à décrocher une médaille en maintenance des matériels et montre avec brio que ces métiers sont aussi faits pour elles ! 

Félicitations à tous ces jeunes champions/e pleins de promesses d’avenir professionnel pour leur talent, leur bel esprit et leurs performances !

Un grand bravo et merci pour l’organisation de cette compétition à tous ceux qui y ont contribué : 
- Bruno Monglon (enseignant au lycée Barbanceys de Neuvic), expert, et son adjoint, Thibault Cholet (professionnel), 
- Patrice Faya (enseignant au lycée Charlie Chaplin de Décines), chef d’atelier, 
- les 11 jurés régionaux venus accompagner leur candidat et évaluer les compétiteurs,
- les partenaires qui ont mis à disposition le matériel nécessaire à la compétition, et en particulier, pour le matériel de construction et de manutention, le Groupe HBI, HAULOTTE, LOXAM, MACH 10, SECODI et TOYOTA, 
- Christophe Williot, délégué régional Emploi & Formation DLR Auvergne-Rhône-Alpes, mobilisé en amont et pendant toute la durée de ces finales,
- sans oublier les nombreux professionnels et enseignants qui ont coaché les candidats pour cette compétition.

Les présidents de l’ASDM et de DLR, Philippe Cohet et du SEDIMA, Loïc Morel, ainsi que des commissions Emploi & Formation DLR, Cédric Magnien, FNAR, André Fortoul et SEDIMA, Bertrand Colinet, ont tous tenu à venir encourager et féliciter les candidats et les assurer du soutien de toute la profession.

Merci, enfin, à Worldskills France qui a permis, en dépit de tous les aléas de cette période complexe, que cette compétition se déroule finalement dans les meilleures conditions et aboutisse à constituer une belle équipe de France !



Les ministres visitent le stand Maintenance des matériels aux Worldskills
MINISTRE
Leur visite des Finales nationales des Worldskills ont été l’occasion, vendredi, pour le Premier ministre, Jean Castex, et la ministre du travail, Elisabeth Borne, et la veille pour la ministre déléguée à l’insertion, Brigitte Klinkert, de venir sur le stand de compétition Maintenance des matériels pour échanger longuement avec les candidats, véritables ambassadeurs de leurs métiers, les représentants de l’équipe et de la profession. Ces derniers ont ainsi pu faire découvrir aux ministres la diversité des matériels et de leurs technologies, les multiples opportunités de formation et d’emploi offertes, mais surtout les sérieuses difficultés de recrutement rencontrées par les entreprises de la profession :
"Chaque année, nous essayons d'embaucher 5000 personnes, et nous n’y arrivons pas. Nous avons besoin des jeunes. (...) et ce sont des emplois non délocalisables.". La compétition des Worldskills est l'occasion rêvée pour communiquer sur cette filière (qui se féminise), et où 90% des recrutements se font en CDI aux niveaux CAP, et surtout Bac Pro et BTS.
Les membres du gouvernement les ont assurés de leur soutien et de la poursuite de leur engagement en faveur du défi majeur que constituent l’emploi des jeunes et l’apprentissage, en particulier en direction des métiers en tension.





Formations CQP du lycée de GRAY (70) et du Greta Haute-Saône & Nord Franche-Comté
CQP1
40 jeunes du lycée de l’automobile Henri Fertet à Gray (70) (14 élèves de Terminale BAC PRO Moto et 26 élèves de Terminale BAC PRO Auto) ont participé le lundi 24 janvier 2022 à une session d’information collective T3M consacrée au CQP (certificat de qualification professionnelle) technicien de maintenance des matériels de construction et de manutention.
 
À l’occasion de cette rencontre, DLR, représenté par son délégué régional Emploi & Formation, Christophe Williot (Groupe HBI), a mis à disposition des maquettes et 2 casques de réalité virtuelle pour présenter aux jeunes les métiers de la maintenance des matériels de construction et de manutention.
 
Une quinzaine de ces jeunes, intéressés par le métier, vont pouvoir, s’ils souhaitent s’inscrire en CQP, se voir proposer plus de 15 postes de techniciens dans les différentes entreprises partenaires T3M de l’établissement : MANULOC, Z MANUTENTION, LOXAM, FRAMATEQ (GROUPE HBI), RICHARD MANUTENTION et VIRLY.
 
Un Job dating auquel participera à nouveau le délégué régional DLR avec les outils de découverte des métiers à sa disposition, est organisé le lundi 31 janvier prochain à 13h30 au Lycée Fertet.
 
Pour toute question sur ces formations CQP ou pour participer et représenter son entreprise au job dating, contacter Christine ROLL : tel. : 06 85 58 55 93 / email : cristine.roll@gmail.com



Journées Portes ouvertes 2022 des lycées professionnels et CFA
JPO La commission Emploi & Formation DLR a recensé les journées portes ouvertes organisées dans les prochaines semaines, partout en France, par les établissements, lycées professionnels et CFA formant à la Maintenance des matériels de construction et de manutention.

Attention : en raison de la situation sanitaire, certaines de ces journées sont susceptibles d’être modifiées, voire annulées. Il est donc indispensable de se renseigner et de vérifier ce qu’il en est avant de se rendre sur place.

Liste des Journées portes ouvertes https://extranet.dlr.fr/files/2022-01/3MTPM_JPO_2022.pdf
Report du Mondial des métiers - Lyon Eurexpo
mondial métiers 2022 bis Initialement prévu les 3, 4, 5 et 6 février prochains à Lyon EUREXPO, le Mondial des Métiers 2022, consacré à l’orientation et à l’information des jeunes sur les métiers et les formations, vient d’être reporté par les organisateurs, du fait de la situation sanitaire, à une date ultérieure.

DLR remercie les professionnels mobilisés pour participer à cet évènement aux côtés des lycées professionnels et CFA de la région et ne manquera pas de les tenir informés des prochaines dates dès qu’elles seront connues.
L’ASDM* habilitée à percevoir la taxe d’apprentissage
asdm TA
L’habilitation de l’ASDM (Association des Syndicats de la Distribution et de la Maintenance des matériels de construction, de manutention, agricoles et d’espaces verts) à percevoir une part de la taxe d’apprentissage des entreprises, a été reconfirmée pour 3 ans par les ministères du travail et de l’éducation nationale (arrêté du 22 décembre 2020, paru au JO du 29/12/2020), qui reconnaissent ainsi la qualité et l’intérêt des actions menées depuis de nombreuses années au plan national par l’association de promotion des métiers et formations de la maintenance des matériels.

Les entreprises (sauf en Alsace et en Moselle) doivent s’acquitter, d’ici le 31 mai 2022, du versement du solde de 13% de leur taxe d’apprentissage et ce, quel que soit leur effectif. Versé (pour la dernière fois) sous forme de subventions directes, ce solde est destiné à des dépenses libératoires afin de favoriser le développement des formations initiales technologiques et professionnelles (hors apprentissage) et l’insertion professionnelle. Peuvent donc ainsi notamment en bénéficier : 

- l’ASDM, association composée de DLR, la FNAR et le SEDIMA, actuellement présidée par Philippe Cohet (président de DLR), représente ces professions, sur le terrain, auprès des établissements de formation et conseils régionaux, ainsi que dans les salons et forums des métiers. Elle développe pour cela de nombreux outils de communication (réseaux sociaux, site internet, affiches, plaquettes…) afin de faire découvrir au jeune public les métiers de la maintenance des matériels, les formations qui y préparent et d’attirer ainsi de nouveaux talents vers les entreprises de la profession. Elle participe également à l’organisation du Concours général et des WorldSkills (anciennement Olympiades des métiers), compétitions contribuant, par leur niveau d’excellence et leur impact médiatique, à faire connaître les métiers et à valoriser la qualité de la formation. 

Les versements des entreprises de la profession sont indispensables pour permettre à l’ASDM de continuer à promouvoir, au mieux, les métiers et formations de la maintenance des matériels et à réaliser ses actions. 


- les lycées professionnels formant aux métiers de la maintenance des matériels de construction et de manutention, au titre de la prise en charge de "frais de premier équipement, de renouvellement de matériel existant et d’équipement complémentaire",

- éventuellement les CFA (mais exclusivement sous forme de dons en nature d'équipements et de matériels conformes aux besoins des formations dispensées).


LES MEMBRES ASSOCIÉS ONT LA PAROLE

BOMAG : Solutions innovantes respectueuses de l’environnement au plus proche des besoins de ses clients
logo bomag
BOMAG est depuis 60 ans spécialiste et leader mondial en matériels de compactage, et a élargi depuis 20 ans sa gamme de produits en intégrant notamment les finisseurs, les raboteuses et les stabilisatrices de sols/recycleuses de chaussées. BOMAG a toujours été précurseur dans le
domaine du compactage intelligent, et propose des solutions innovantes pour la digitalisation des chantiers. BOMAG entre également progressivement dans l’électrification de son matériel léger.

Nos solutions
PILONNEUSE ÉLECTRIQUE BT 60 e : LA PERFORMANCE SANS COMPROMIS

Le premier modèle de la gamme légère BOMAG qui est lancé sur le marché est la pilonneuse BT 60 e, version électrique de notre BT 60 à essence. Elle conserve la puissance de compactage et les performances d’une pilonneuse traditionnelle, et se distingue par des coûts d’exploitation réduits, des frais de maintenance divisés par deux, et le respect des normes toujours plus strictes en matière d’émissions polluantes, afin de préserver l’environnement et de protéger l’opérateur.



ROULEAU DUPLEX BW 65 : UNE MOTORISATION ESSENCE INÉDITE

Le BW 65 a été spécifiquement conçu en collaboration avec les entreprises françaises, et en parfaite adéquation avec leurs attentes.
Il répond à tous les besoins, que ce soit la performance et la maniabilité recherchée par les utilisateurs en propre, ou la facilité de maintenance et la maîtrise des coûts par les loueurs. Ce modèle essence est une alternative à la motorisation diesel, particulièrement en milieu urbain,
car il est beaucoup plus silencieux, émet 75% d’oxydes d’azote en moins que son équivalent diesel et affiche un niveau de particules fines réduit.


DIGITALISATION DES CHANTIERS : GÉNÉRER DE LA DATA VIA NOS MACHINES EST PRIMORDIAL


Depuis de nombreuses années, BOMAG offre des solutions de documentation du compactage et de digitalisation des chantiers. Notre application BOMAP, application de géolocalisation des engins de chantier, téléchargeable sur Google Playstore pour tout terminal grand public fonctionnant sous Android, peut être utilisée sur tous types de chantiers de compactage : travaux routiers, de terrassement, en zones urbaines…BOMAP permet de documenter les différentes opérations de compactage : lieu du chantier, temps de travail, analyse simple du nombre de passes sur la zone couverte. Avoir une cartographie complète du chantier est aujourd’hui une vraie demande des utilisateurs, et BOMAP leur permet d’avoir la visibilité en temps réel sur l’avancement de leurs chantiers, et de franchir un pas de plus dans la digitalisation de leur entreprise.


Pour en savoir plus sur toutes nos solutions, rendez-vous sur www.bomag.com/fr-fr ou contactez notre collaborateur Frank VEDRINES, Responsable Marketing Applications Spéciales chez BOMAG France, frank.vedrines@bomag.com.
IDIG TOUCH SYSTEM 2D : le guidage de pelle à la portée de tous
Un véritable outil pour décupler les performances de votre pelle
logo idig system
Tout ce que peut faire l'iDig

Avec le système iDig, l'Opérateur de pelles pourra définir les profondeurs, les pentes et les distances au cm près au niveau de la dent de son godet.

Pour toutes les applications terrains auxquelles il est confronté avec sa pelle, le guidage de pelle iDig sera son partenaire idéal pour toutes ses activités : Terrassements, Évacuations, Fondations, Tranchées, Pentes, Remblais, Parking & Piscine...

L'Opérateur de pelles pilotera sa pelle facilement depuis sa cabine grâce à une technologie française conçue pour être :

  • Fiable : Pas de câbles, communication radio et recharge solaire.
  • Précise : Le positionnement, la pente et la profondeur sont précis au cm près au niveau du godet. Ces informations apparaissent à l’écran et sur l'afficheur LED qui l'accompagne et le guide jusqu’à la bonne position en temps réel.
  • Pratique : Un seul système Multi Machines pour toutes vos pelles grâce à une solution amovible qui se clipse en quelques secondes.
  • Confortable : Il pilote tout depuis sa cabine et soulage son dos et ses genoux sans monter et descendre continuellement.
  • Sécuritaire : Plus besoin non plus de passer par un Porte mire. Il va plus vite et évite les risques d'accidents.
  • Gain de temps : En creusant plus précisément, les erreurs, les risques de surcreusement sont évités. L'usure des dents est retardée. Vive les économies d'essence !
  • Rentable : La plupart de nos clients rentabilisent leur système entre 3 mois et 9 mois.

L'allié sécurité et bien-être au travail

Auparavant, un conducteur de pelle était face à 2 solutions pour prendre les points de mesures sur un chantier :
  • Soit, faire appel à un porte-mire qui se trouve dans la tranchée pour prendre ces points de mesures pour lui. Cependant, cette méthode est à risque car le conducteur de pelle doit en permanence l’éviter et avoir une vigilance accrue continuelle, ce qui n’empêche pas que des accidents puissent arriver. En 2019, 106 personnes ont été touchées par un accident de travail lié à un engin de chantier selon l’Institut National de Recherche et de Sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles.
  • Soit le conducteur de pelle travaille seul et descend et remonte jusqu’à 50 fois par jour au détriment de ses reins, de son dos et de ses genoux pour prendre ces mesures.
Désormais, l'iDig permet à chaque conducteur de pelle de réaliser avec une grande précision tous ses travaux, depuis sa cabine, sans porte-mire.

Simple d’utilisation, l’iDig permet de ne plus être exposé dans le champ d’action de la pelle et d’éviter les accidents au fond des tranchées. Fini le mal de dos et de reins car plus besoin de redescendre et remonter continuellement dans la cabine.


Nous contacter :
Mme Linda AVLESSI-TADJER
21, boulevard Littré
78 600 Le Mesnil le Roi, France
+33 09 73 87 04 25
l.avlessi@idig-system.com



AUTOUR DE NOUS

Construction de logements à fin Novembre 2021
construction bis
De septembre à novembre 2021, les logements autorisés sont en baisse (-1,0%) par rapport aux trois mois précédents. Le nombre de logements autorisés durant cette période est supérieur (+2,4%) à sa moyenne des douze mois précédant la crise sanitaire (mars 2019 à février 2020).

Au cours des trois derniers mois, les logements commencés sont estimés en hausse (+0,6%) par rapport aux trois mois précédents. Pendant cette période, on estime que les mises en chantier de logements ont été supérieures (+4,3%) à leur moyenne des douze mois précédant le premier confinement.

Au cours des douze derniers mois, de décembre 2020 à novembre 2021, 470 000 logements ont été autorisés à la construction, soit 70 200 de plus qu’au cours des douze mois précédents (+17,5%). Dans le même temps, on estime que 391 800 logements ont été mis en chantier, soit 38 100 de plus (+10,8%) que pendant les douze mois précédents. Toutefois, ces progressions s’expliquent en partie par le fait que la période antérieure de comparaison (décembre 2019 à novembre 2020) inclut le premier confinement, où les autorisations ont fortement reculé et de nombreux chantiers n’ont pas pu démarrer du fait des contraintes sanitaires. Si on prend comme point de comparaison les douze mois précédant le premier confinement (mars 2019 à février 2020), le nombre de logements autorisés au cours des douze derniers mois reste supérieur mais dans une moindre mesure (+2,4%), de même pour l'estimation du nombre de logements commencés (+1,0%).

Locaux non résidentiels : De septembre à novembre 2021, les enregistrements d’autorisations à la construction de locaux non résidentiels s’élèvent à 10,9 millions de m² et sont en augmentation (+6,6%) par rapport aux mêmes trois mois de l’année 2020. Cette progression serait plus marquée (+13,6%) sans l'effet des permis reçus tardivement par rapport à leur date d’autorisation réelle. Toujours sur cette même période de 2021, 7,0 millions de m² de mises en chantier de locaux non résidentiels ont été enregistrées, en légère baisse 
(- 1,0%) par rapport à la même période de l’année 2020. Toutefois, les surfaces mises en chantier seraient en nette augmentation (+14,8%) si on ne prenait pas en compte les déclarations reçues avec retard. De décembre 2020 à novembre 2021, les autorisations de locaux non résidentiels enregistrées se sont montées à 37,8 millions de m², en hausse (+8,8%) par rapport aux 12 mois précédents.

Conjoncture du BTP en Occitanie
CERC occitane logo
Dans le secteur du bâtiment, l’activité s’inscrit en très légère hausse : le gros-oeuvre progresse plus fortement que le second-oeuvre, quasi stable, les entreprises évoquant de nouveau l’impact des difficultés de recrutement et d’approvisionnement. 

Les carnets de commandes restent bien garnis, bien au-dessus de leur moyenne de long terme. Les chefs d'entreprise signalent une hausse des prix des devis, mais plus faible que les mois précédents. L'activité serait stable en janvier selon les chefs d'entreprise interrogés.

Dans les TP, au quatrième trimestre, l’activité accélère. Les effectifs progressent. Les prix des devis continuent d’augmenter. Les carnets de commandes se contractent fortement. Selon les chefs d’entreprise, l’activité ralentirait au premier trimestre 2022.

Les Chiffres clés du Bâtiment à fin novembre 2021 (source SERC Occitanie)
Logements autorisés : 50 000 logements (+12,2%)
Logements mis en chantier : 41 600 logements (+9,3%)
Surfaces de locaux autorisés : 3 144 mill. m² (+1,9%)
Surfaces de locaux mis en chantier : 2 079 mill. m² (+7,2%)
Volume d’entretien rénovation au 3ème trimestre 2021: (+2,8%)

Les Chiffres des Travaux Publics (source CERC Occitanie)
Activité récente au 3ème trimestre 2021 : - 15 (solde d'opinion, évol. 1 trim)
Prévisions d'activité pour le 4ème trim. 2021 : -16 (solde d'opinion, évol. 1 trim)
Carnets de commandes au 3ème trim. 2021 : 4,9 mois (moyenne 4 derniers trim. en nb mois, évol. 4 trim. préc.)
Activité, emploi, formation dans l’industrie des matériaux de construction en Occitanie
UNICEM BIS
L'Union nationale des industries des carrières et matériaux de construction (UNICEM), fer de lance du secteur de la Construction en région Occitanie (1), est certainement l’une des régions de France la mieux dotée en terme de sites de production et de valorisation de matériaux. 

Dans le détail, et selon les chiffres clés de 2019 à 2020, l’Industrie extractive en Occitanie représente :

. 434 entreprises (adhérentes de l’UNICEM),
. 1030 M€ de chiffre d’affaires,
. 803 sites (49% BPE ; 38% granulats ; 15% pierre ornementales et de construction),
. + 8 300 personnes dont 7 800 salariés, la plupart en CDI et 564 intérimaires, soit la 2ème région de France en nombre d’emplois.

En Occitanie, près de 185 sites sont engagés dans une démarche environnementale et/ou RSE animée par l’association UNICEM entreprises engagées. Les sites des entreprises de la filière, installés au cœur des territoires, sont principalement investis dans la production de granulats naturels et issus du recyclage, de béton prêt à l’emploi, de minéraux industriels, de pierres de construction et de roches massives :
• 311 carrières de granulats ; 
• 120 carrières de roches ornementales et de construction ; 
• 60 carrières de minéraux pour l’industrie ; 
• 164 unités de production de béton prêt à l’emploi. 

Une industrie qui se mobilise pour l’économie des territoires et ses valeurs : L’UNICEM Occitanie se donne pour mission de valoriser la démarche vertueuse dans laquelle s’inscrivent les activités de ses membres. Fières de ses engagements responsables, l’Union régionale plaide pour le maintien de sites d’extraction de proximité pour répondre aux enjeux de développement locaux dans le respect d’espaces naturels remarquables.

L’engagement Santé Sécurité : une priorité ! : La région Occitanie démultiplie les actions et les outils permettant aux entreprises d’inscrire cette priorité au cœur de leur stratégie. L’UNICEM Occitanie organise des matinales qui rassemblent des chefs de carrières et des opérateurs autour d’un travail collectif permettant l’élaboration d'un recueil de bonnes pratiques en carrières. À l’issue de ces matinales, la journée Santé-Sécurité est organisée avec l’objectif de sensibiliser et de dresser le bilan d’une démarche qui regroupe déjà 80 sites et de récompenser les sites « experts » de la région. Déjà, en avril 2019, lors de la journée annuelle Santé Sécurité, l’Union des Industries de Carrières et Matériaux de Construction d’Occitanie et Prevencem (organisme extérieur de prévention) ont récompensé 22 carrières pour l’atteinte ou la confirmation du niveau expert de l’engagement Santé Sécurité.

L’environnement : une conscience partagée : Chaque année, l’UNICEM Occitanie, par le biais de l’association UNICEM entreprises engagées, réalise des « chantiers nature » avec les adhérents engagés dans l’une des chartes (RSE, Environnement). De nombreuses actions ont déjà pu être réalisées grâce à la volonté de chacun, en relation avec l’ensemble des partenaires territoriaux (ADEME, Région Occitanie, Préfectures, Agence régionale de la biodiversité et d’autres fédérations).

(1) Pour Rappel : depuis le 28 février 2020, l’UNICEM Languedoc-Roussillon et l’UNICEM Midi-Pyrénées ne forment plus qu’une seule Union régionale : l’UNICEM Occitanie.
Les défaillances d'entreprises du secteur de la Construction au quatrième trimestre 2021
altares1
Les défaillances d'entreprises en France, dont le nombre (28 371) est anormalement bas depuis le début de la crise sanitaire, ont amorcé un rebond fin 2021, selon les chiffres publiés le 17 janvier dernier par le cabinet Altares, qui prévoit une hausse pour 2022. 
 
Concernant le secteur de la Construction qui concentre le quart des procédures,
7 509 défaillances ont été enregistrées au quatrième trimestre 2021, passant ainsi à l’orange (+0,4%) à cause, notamment, de l’augmentation (+4,2%) du nombre de liquidations judiciaires directes. 

Dans le détail, le nombre de défaillances d’entreprises spécialisées dans la maison individuelle bondit de +10%. Idem dans les travaux publics (+9,1%), hausse des défauts portée par les travaux de terrassement courants (+17%). Notons également la progression des défauts pour les sociétés de services d’architecture et d’ingénierie (+10,2%). Le gros-œuvre repasse légèrement dans le rouge (+1,1%), tandis que le second-œuvre affiche encore un recul des défaillances (-5,5%).

À L'INTERNATIONAL

ERA : Ouverture des prix pour l’Industrie européenne de la location
rental award 2022 bis
Les « European Rental Awards 2022 » organisés conjointement par l’European Rental Association (ERA) et International Rental News (IRN) sont désormais ouverts aux candidatures. « Comme chaque année, nous encourageons les sociétés de location et les fournisseurs de produits à y participer », insistent ses organisateurs. 

Rappelons que les candidatures sont ouvertes aux  catégories suivantes:

- Petite société de location de l’année (chiffre d’affaires inférieur à 15 millions d’euros)
- Grande société de location de l’année (chiffre d’affaires supérieur à 15 millions d’euros)
- Produit de location de l’année
- Meilleure innovation numérique par une société de location
- Prix du comité de durabilité de l’ERA : Meilleure initiative de réduction du carbone
- Personne locative de l’année
- Prix pour l’ensemble de ses réalisations

Date limite d’inscription : le 25 février 2022

Pour + d’infos : www.khl.com/rentalawards
Rapport annuel de l'ERA du marché de la location en 2021
era report 2021
Après une année difficile, le 24 novembre dernier, l’European Rental Association (ERA), a publié son rapport annuel relatif au marché de la location 2021.

En 2020, les sociétés de location d’équipements et autres sociétés fournissant des services de location, ont généré un chiffre d’affaires total de plus de 25,2 milliards d’euros dans les 15 pays analysés. A taux de change constant, l’industrie de la location de matériel dans ces 15 pays, ainsi que ceux de la région Baltique, a reculé de 7,2% en 2020, une année difficile, bien sûr liée à la pandémie. 

En 2021, la croissance est estimée à 6,3%, pour augmenter de 5,6% en 2022, également à taux de change constant.

Par conséquent, certains marchés ont considérablement baissé (France, Italie, Espagne, Royaume-Uni), tandis que d’autres ont également perdu du terrain mais se sont mieux comportés dans l’ensemble (Suisse, Suède, Allemagne). 

Cette tendance s’est poursuivie au premier trimestre de 2021 avant de voir des rendements plus proches des niveaux d’activité d’avant-crise, notamment dans la deuxième moitié de l’année dernière.

L’impact immédiat différait d’un pays à l’autre. Les pays nordiques, qui n’ont pas verrouillé et n’ont presque pas fermé de sites, ont obtenu de meilleurs résultats que l’Europe du Sud et le Royaume-Uni qui ont été confrontés à de sévères confinements. 

La réouverture de la plupart des économies européennes, après le premier trimestre de 2021, s’est avérée bénéfique pour l’activité locative en corrélation avec la reprise du marché de la construction ainsi que d’autres secteurs de l’économie nationale. Ce qui laisse présager une solide prévision de croissance pour 2021, principalement en Europe du Sud et au Royaume-Uni, alors que la croissance dans les pays nordiques et en Europe de l’Est reste plus limitée.

Sauf accident de parcours, le retour de la croissance devrait se manifester en 2022 dans la plupart des pays européens.

Le rapport de l’ERA est disponible sous forme numérique pour les membres de l’EER (500 EUR) et pour les non-membres (1 200 EUR). 

Pour le commander, veuillez contacter l’Association Européenne de Location : era@erarental.org


Newsletter de l'European Rental Association (ERA)
ERA news
La newsletter de l'European Rental Association (ERA), éditée par l'International Rental News (IRN), le magazine officiel de l'association, est disponible en suivant le lien ci-après.
https://www.khl.com/10855.newsletter

Pour + d'infos sur l'ERA : 

CONFÉRENCES - SALONS - EXPOSITIONS

Forum 2022 des Travaux Publics : « Investir la transition écologique »
logo FNTP
Initialement prévu en 2021 mais reporté en 2022 pour raison sanitaire, le prochain Forum FNTP se déroulera le 24 Février prochain, à Paris, au Grand Palais Ephémère situé sur le Champs de mars. Thème annoncé : « Investir la transition écologique ». 4000 personnes sont attendues, parmi lesquelles les principaux candidats à l’élection présidentielle.

La scénographie de ce Forum se veut porteuse de sens mais également durable et écoresponsable. Elle s’inscrit dans une démarche d’écoconception circulaire et de réduction des déchets de construction.

Outre la zone d’accueil FNTP, le Forum sera présenté suivant 4 zones distinctes : Espace « territoires »; Espace « ville de demain »; Espace « Mobilité »; Espace « plénière ».

A cette occasion, les trophées des TP 2022 mettront à l’honneur les nommés et 6 lauréats dans les catégories suivantes :

Trophée « organisation et logistique du chantier »
Trophée « économie circulaire »
Trophée « mise en œuvre de matériaux bas carbone »
Trophée « sobriété et décarbonisation des engins »
Trophée « Biodiversité »
Trophée « Eclaireurs »

Ces Trophées sont ouverts à toutes les entreprises de Travaux Publics et adhérentes à la FNTP, sans distinction de spécialités ou de taille.

Pour candidater, c’est simple et rapide : Déposez votre dossier de candidature sur la plateforme où vous serez amenés à décrire votre innovation, ses objectifs, ses retombées ainsi que la manière dont vous les avez valorisés et dans quelles circonstances.

L’accès à la manifestation ainsi que les mesures sanitaires seront appliquées selon les directives gouvernementales.

Pour + d’infos : https://acteurspourlaplanete.fntp.fr/forum/
Eurobois, Congrès CECE...
salon
GL Events annonce le décalage de EUROBOIS, initialement prévue début février.
Les hivers se suivent et se ressemblent. Le salon Eurobois, qui devait se tenir du 1er au 4 février, est décalé de plusieurs semaines, vient d'annoncer GL Events. 
C'est finalement du 14 au 17 juin que se déroulera cette manifestation, qui fédère les professionnels de la filière autour des innovations et des processus industriels.

Pour + d’infos : www.eurobois.net


Congrès du CECE en France en Janvier 2023
Au premier jour de son mandat présidentiel, Alexandre Marchetta (Cf. Nomination) a dévoilé le lieu et la date du prochain grand événement du CECE : Le prochain congrès du CECE. La manifestation qui sera accueilli par EVOLIS à Chamonix, en France, se tiendra du 18 au 20 janvier 2023. 

Tous les membres et partenaires sont invités à retenir cette date. Pour rappel, le CECE représente plus de 1200 constructeurs en Europe qui génèrent, à eux tous, 40 milliards d’euros de chiffre d’affaires annuel et emploient environ 300 000 personnes à travers le monde.

NOMINATIONS

Alexandre Marchetta , Valérie Sfartz...
nomination
Alexandre Marchetta accède à la présidence du CECE
Tel père, tel fils pourrait-on dire ! En effet, Alexandre Marchetta, Président du groupe Mecalac, prend la tête du CECE (Committee for European Construction Equipment), fonction que son père, Henri Marchetta, fondateur de la société Mecalac membre d’Evolis, avait déjà occupé de 2006 à 2007.  

« Le début de ma présidence coïncide avec la prise en charge par la France de la présidence tournante du Conseil de l’Union européenne. En tant que président du CECE, je porterai une attention particulière à la question de la relance économique. L’une des principales priorités de la France à la tête de l’UE », a déclaré Alexandre Marchetta dont le mandat s’achèvera fin 2023.
En tant que Président du CECE, Alexandre Marchetta annonce vouloir consacrer ses efforts à l’agenda réglementaire de l’UE. En effet, en 2022, le secteur attend la proposition d’un système harmonisé d’exigences en matière de circulation routière dans l’UE. De plus, 2022 sera l’année clé pour le règlement sur les machines : « La législation sur les produits de machinerie est l’une des plus importantes pour l’industrie CECE » a souligné Alexandre Marchetta. 

Valérie Sfartz nommée déléguée régionale de la CAPEB Pays de la Loire
Valérie Sfartz, commissaire générale du Salon ARTIBAT depuis 2011, vient d’être nommée, au 1er janvier 2022, Déléguée Régionale de l’Union Régionale de la CAPEB Pays de la Loire qui accompagne les CAPEB départementales (Loire-Atlantique - 44, Maine-et-Loire - 49, Mayenne - 53, Sarthe - 72, Vendée - 85) dans leurs différentes missions au cœur de l’écosystème territorial.

     
 Alexandre Marchetta    Valérie Sfartz


LU DANS LA PRESSE

Les Echos, BatiAdvisor, Batiactu, Radio RTL/Batirama...
presse news
Les Echos (07/12/2021)La fédération DLR déjà à l'oeuvre sur la facturation électronique. CAS D'ECOLE - La structure, qui emploie une douzaine de personnes, a commencé à travailler sur les adaptations nécessaires à l'émission, bientôt obligatoire, de factures électroniques. Lire l'article...

BatiAdvisor (12/2021)Dans quels cas faut-il recourir à la location de matériel de chantier ? Se procurer les matériels de chantier nécessaires pour accomplir les travaux commandés n’est pas toujours simple. Ils peuvent être difficiles à trouver, mais aussi très onéreux à acquérir. Se pose alors la question de savoir dans quels cas il est préférable de recourir à la location de matériel de chantier ? Pour vous aider à faire votre choix, il est nécessaire de vous poser les bonnes questions. Lire l'article...

Batiactu (06/01/2022) : « Nous attendons la mise en place d'un observatoire national de la RE2020 ». Entrée en vigueur de la Réglementation environnementale 2020, pénuries de matériaux, difficultés de recrutement, mais aussi enjeux de la profession et élection présidentielle : Franck Dessemon, à la tête de l'Union nationale des économistes de la construction, revient avec Batiactu sur les grands dossiers qui ont agité et vont encore agiter le secteur...

Radio RTL/Batirama (04/01/2022) : L'Etat annonce la possibilité d'étaler le remboursement du PGE. D'après Bercy, 25 à 30.000 entreprises, principalement des TPE, auront des difficultés à rembourser leur prêt garanti par l'État (PGE). Aussi, invité sur RTL le 4 janvier dernier, Bruno Le Maire a indiqué que le gouvernement resterait au chevet des petites entreprises notamment, qui doivent passer les difficultés actuelles pour profiter ensuite des perspectives de croissance. "On les aidera au cas par cas, avec des aides ciblées, rapides et efficaces pour qu'elles puissent passer ce mois de janvier avec le moins de difficulté possible", a indiqué le ministre qui ne veut pas réactiver pour autant le "quoi qu'il en coûte"…