Evolution de la conjoncture - Baromètre conjoncturel T1-2019

barometre DLR petit 2017 Edito de Nicolas BOUZOU / ASTERES


Le dynamisme des secteurs clients profite à toutes les professions du DLR
La croissance économique est dynamique en France au T1 2019 (+1,2% par rapport au T1 2018), tirée par la demande intérieure. Au sortir de la crise des « gilets jaunes » le climat des affaires se redresse.
Dans le détail des secteurs clients du DLR, les travaux publics sont particulièrement porteurs avec une croissance de l’activité de 15,8% depuis le début de l’année. Le bâtiment est moins en réussite avec un recul de mises en chantiers (-3% sur un an) et surtout des permis délivrés (-9%). La production industrielle croît (+1,3% sur un an) et revient à son niveau de 2011. Enfin, la production agricole et le commerce de gros sont dynamiques (respectivement +2,5% et +3% sur un an).
L’excellente conjoncture bénéfice logiquement aux entreprises du DLR et chaque métier connaît une croissance soutenue. La distribution voit son chiffre d’affaires augmenter de 12,2% entre le T1 2018 et le T1 2019, la location de 10,0% et la manutention de 6,8%. Par segment, la distribution est stimulée par les ventes de matériels neufs (+14%) alors que l’occasion recule (-4%). Le service-après-vente connaît une forte demande (+ 26% pour les ventes de pièces de rechange et +14% pour la main d’œuvre). La profession location est portée par une amélioration du taux de rotation et par une augmentation de la valeur du parc. La contribution des prix à la croissance est en revanche faible.
Logiquement, les anticipations des entreprises pour le trimestre à venir sont excellentes. Les distributeurs prévoient une légère hausse de leur activité et s’apprêtent donc à embaucher (50% d’intention) et à investir (63% d’intention). Les loueurs anticipent pour une large majorité une hausse de l’activité (66% des répondants) ce qui se matérialise aussi en intentions d’embauche (41% des répondants) et d’investissement (77% des répondants). Le T2 2019 s’annonce donc bien pour le secteur. Pour la suite, la conjoncture dans le bâtiment et l’effet anesthésiant de l’approche des élections municipales pourraient changer la donne.



Chiffre d’affaires au T1 2019 - Variation annuelle

Distribution : + 12,2%
Location : + 10,0%
Manutention : + 6,8%


PS : le baromètre complet est réservé aux membres du DLR