SOMMAIRE NEWSLETTER DÉCEMBRE 2018


VIE DE LA FÉDÉRATION
• Plus de 250 participants à la Journée Métiers DLR !
• Congrès DLR mars 2019 à Nancy
• Le jury des Grands Prix Matériel 2019 bientôt réuni
• Nouveaux adhérents DLR

PROMOTION DES MÉTIERS
• Finale nationale des Olympiades des Métiers 2018 à Caen : Grégoire Bouffart, Hauts-de-France, grand vainqueur de la Maintenance des matériels
• Le ministre de l’éducation nationale accueille les médaillés des Euroskills de Budapest 

ÉCONOMIE DE LA PROFESSION
• Baromètres DLR/Asterès : Les travaux publics fer de lance des activités de service du BTP
• Lettre Codinf de décembre 2018
• Conjoncture Industrie & Services & Bâtiment à fin novembre 2018

AUTOUR DE NOUS
• Construction de logements : les autorisations se refont une santé !
• CERC Grand-Est : Optimisme et croissance en 2018
• Trophées UFL : une histoire de famille !
• À Saint-Christoly-de-Blaye, le premier kilomètre d’autoroute avec un enrobé 100 % recyclé

À L'INTERNATIONAL
• EDA : tour d’horizon au pays du Soleil Levant !
• Enquête : le marché européen de la construction en questions/réponses
• L’heure du ralentissement a sonné pour le secteur de la construction mondiale
• La newsletter de l'European Rental Association (ERA)

NOMINATION
• Frédéric Tomasella élu président de la FRTP Paca

CONFÉRENCES - SALONS - EXPOSITIONS
• Forum annuel ASEAMAC

LU DANS LA PRESSE
• Batiactu, Le Moniteur...



VIE DE LA FÉDÉRATION

Plus de 250 participants à la Journée Métiers DLR !
METIERS La Journée Métiers 2018 a accueilli plus de 250 participants au Pavillon Dauphine à Paris.
Au programme : Conjoncture et prévisions avec les économistes de la FFB et FNTP, analyse des chantiers du BTP par Vecteur Plus, vision achat/location par la direction du matériel de la SNCF, ateliers Distribution & Location, accessibilité des chantiers en milieu urbains et résultats d’une étude sur la recherche de fournisseurs loueur/vendeur sur internet.

https://www.webtvdlr.fr/portfolio-items/journee-metiers-2018/


Save the date : Congrès DLR 21 & 22 mars 2019 à Nancy
congres 2019 news11
Depuis deux années maintenant notre activité est porteuse, nos entreprises travaillent, fournissent leurs clients, c’est intense, les équipes, très sollicitées, (sup)portent une pression induite par l’augmentation du volume d’affaires et d’exigences clients toujours plus poussées.
 
Tout est réuni pour créer les conditions favorable à l’emploi, à l’embauche de nouveaux collaborateurs, au développement des compétences par la formation des plus jeunes en école et de leurs ainés déjà salariés.
 
Et pourtant … pas un secteur d’activité en France qui n’épouve pas de difficulté à recruter.
Manque de candidats ou pour le moins, pas assez de candidats correctement formés, notamment dans les domaines à compétences techniques.
 
Les raisons sont connues : difficulté de communiquer vers les élèves / les jeunes, métiers de « col bleu » peu connus du grand public, lycées et CFA mal répartis sur le territoire (pour ce qui concerne nos métiers périburbains), pénibilité de certaines tâches, manque d’enseignants formés à nos métiers.
Finalement, tous les ingrédients du manque d’attractivité ?
 
Et pourtant… les entreprises de nos secteurs offrent sur tout le territoire de vraies opportunités, d’embauche, d’évolution, avec des niveaux de rémunération dignes d’intérêt.    
 
C’est de ces aspects que ce congrès des 21 & 22 mars 2019 à Nancy veut vous entretenir sous ce titre « Pro et fun ! ».
Comment attirer les talents… et les conserver ? Existe-t-il des « recettes », que font les entreprises qui réussisent à manager avec succés leurs recrutements dans l’environnement actuel ?
 
Pour la 2ème année consécutive, Les Grands Prix Matériel (avec notre partenaire Chantiers de France) seront décernés le vendredi 22 mars.

Le programme détaillé sera disponible courant février.



Hébergement :
Nancy Events propose une sélection d’hôtels à proximité du Palais des Congrès. 
http://event.nancy-tourisme.fr/event/registration?eventid=96&langue=FR
Le jury des Grands Prix Matériel 2019 bientôt réuni
grand prix logo news
CHANTIERS DE FRANCE et DLR organisent la deuxième édition des Grands Prix Matériel afin de mettre en lumière les innovations Matériels et Initiatives de la profession.
http://www.chantiersdefrance.fr/grands-prix-materiel/grands-prix-materiel-deuxieme-edition-lancee/

Cet événement a pour vocation de regrouper tous les acteurs du secteur. La cérémonie de remise des Grands Prix Matériel se déroulera à Nancy, le 22 mars 2019, à l’occasion du Congrès DLR 2019 à Nancy.

La réunion du jury approche ! Très bientôt, ces 9 professionnels reconnus examineront les dossiers. Innovation, performance et pertinence par rapport aux besoins de la filière seront leurs critères de sélection.

Nouveaux adhérents DLR
guide nouvel ADH
· BRETAGNE NACELLE
· BROKK FRANCE
· Z'MAT
· Ets DUPONT
· ACTION MONTAGE ET PILOLTAGE
· JFB LEVAGE



BRETAGNE NACELLE
Dirigeants : Marc GUENAULT & Peggy GUENAULT
Activité : Location BTP
Ville : Lorient (56)
+ d’infos : https://www.guidedlr.fr/GuideDetails.aspx?entr_id=4736&lid=4

BROKK FRANCE
Dirigeant : Michel SANZ
Activité : Location BTP
Ville : Thaon les Vosges (88)
+ d’infos : https://www.guidedlr.fr/GuideDetails.aspx?entr_id=3412&lid=4

Z'MAT
Dirigeant : Angélique ZEVACO
Activité : Location BTP
Ville : Saint Laurent-sur-Mer (14)
+ d’infos : https://www.guidedlr.fr/GuideDetails.aspx?entr_id=9846&lid=4

Ets DUPONT
Dirigeant : Philippe DUPONT
Activité : Distribution BTP
Ville : Le Haillan (33)
+ d’infos : https://www.guidedlr.fr/GuideDetails.aspx?entr_id=3900&lid=4

ACTION MONTAGE ET PILOLTAGE
Dirigeant : José GONÇALVES
Activité : Location BTP
Ville : Laigneville (60)
+ d’infos : https://www.guidedlr.fr/GuideDetails.aspx?entr_id=8635&lid=4

JFB LEVAGE
Dirigeant : Sylvain POLICE
Activité : Loc/dist Manut Industrielle
Ville : Saint Jacques de la Lande (35)
+ d’infos : https://www.guidedlr.fr/GuideDetails.aspx?entr_id=2446&lid=4



Retrouvez tous les adhérents sur le guide Web DLR
http://www.guidedlr.fr

PROMOTION DES MÉTIERS

Finale nationale des Olympiades des Métiers 2018 à Caen : Grégoire Bouffart, Hauts-de-France, grand vainqueur de la Maintenance des matériels
PODIUM
Du 29 novembre au 1er décembre dernier, à Caen, 12 jeunes spécialistes de la maintenance des matériels de construction, de manutention et agricoles se sont affrontés devant 75 000 visiteurs venus découvrir les 57 métiers en compétition lors de la finale nationale des 45èmes Olympiades des métiers.

C’est à l’issue de deux jours et demi d’épreuves intenses que Grégoire Bouffart (à droite), représentant la région Hauts-de-France, a décroché la médaille d’or dans la catégorie Maintenance des matériels. Après un bac pro et une 1ère année de CQP (certificat de qualification professionnelle) à l’institut Saint Louis d’Armentières (59) où enseigne son père, le jeune champion est actuellement en 2ème année de BTS MMCM (Maintenance des Matériels de Construction et de Manutention) au Campus des métiers et des qualifications de Bruay-la-Buissière (62), en contrat de professionnalisation dans l’entreprise Bergerat Monnoyeur (Wattignies - 59). Cette victoire bien méritée lui ouvre les portes de la compétition internationale des WorldSkills, qui se déroulera en août 2019 à Kazan (Russie).
A ses côtés, Thomas Quelen (au centre), Normandie (en licence professionnelle après un BTS TSMA (Techniques et Services en Matériel Agricole) au lycée Claude Lehec - Saint-Hilaire-du-Harcouët - 50) et Maxime Lefeuvre (à gauche), Nouvelle-Aquitaine (salarié au sein de l’entreprise M3 (Le Rheu-35) dans laquelle il a passé, en apprentissage, un CAP et un BAC PRO au CFA de l’Unicem à Louvigné-du-Désert (35) puis un BTS MMCM au lycée Blaise Pascal à Saint-Jean-d’Angely (17)) sont tous deux médaillés d’argent, se classant ex-aequo sur la deuxième marche du podium.
Dorian Langevin (Pays de la Loire), Simon Le Gac (Centre - Val de Loire), Thomas Strub (Bourgogne-Franche-Comté) et Syvain Almeras (Auvergne-Rhône-Alpes) ont quant à eux reçu la médaille d’excellence récompensant les candidats ayant obtenu au moins 700 points sur 800.

Un grand bravo à ces jeunes champions promis à un bel avenir dans la profession !





Pour revivre l’annonce des résultats : https://www.webtvdlr.fr/portfolio-items/finale-france2018/

Parallèlement au déroulement des épreuves, professionnels et responsables formation DLR et de ses partenaires ASDM, FNAR et SEDIMA, accompagnés des élèves et enseignants du lycée Claude Lehec - établissement "régional de l’étape" très investi depuis de nombreux mois dans l’organisation de cette finale nationale - ont accueillis et renseignés les très nombreux visiteurs, collégiens, lycéens et familles, venus encourager les compétiteurs et découvrir métiers et formations professionnelles.


Le ministre de l’éducation nationale accueille les médaillés des Euroskills de Budapest 
prix Jean-Michel Blanquer, ministre de l’éducation nationale, a tenu à recevoir et féliciter en personne les jeunes médaillés français des Euroskills de Budapest. Parmi eux, Vincent Schaub, médaillé d’Excellence en maintenance des matériels suite à sa sélection lors de la finale nationale de Bordeaux en mars 2017.
Une réception officielle était organisée en leur honneur au ministère ce mardi 18 décembre, lors de laquelle le ministre s’est adressé aux jeunes "champions des métiers" :

« Ces vainqueurs sont chez eux ici, dans une maison qui a pour vocation d’encourager les savoir-faire, dans lesquels ils se sont particulièrement illustrés. Il y a, en France, depuis toujours, une compétence particulière, qui se transmet de génération en génération, et dont nous pouvons être particulièrement fier. Cette notion de savoir-faire, nous allons la mettre au cœur de l’Éducation nationale, et de notre pays. Il y a ici un véritable enjeu économique. Ces compétiteurs sont les fleurons de l’économie française et des exemples. Il y a de l’emploi dans ces domaines et des besoins. Il était donc important de les mettre à l’honneur aujourd’hui car ils sont de vraies locomotives pour le système. »



Découvrez en images le message du ministre aux jeunes médaillés

ÉCONOMIE DE LA PROFESSION

Baromètres DLR/Asterès : Les travaux publics fer de lance des activités de service du BTP
dlr asteres
Au troisième trimestre de l'année en cours, les activités de la location, de la distribution et de la manutention de matériel de construction, témoignent d'un baromètre positif, porté notamment par le secteur des Travaux Publics, plus que par celui du Bâtiment.

Si le volume d’activité dans les travaux publics accélère encore au 3ème trimestre 2018 avec un indice de production en hausse de 2,9%, portée à la fois par les collectivités locales, le secteur privé et les grands chantiers liés au Grand Paris Express ou encore par le projet Ariane 6 en Guyane, à l’inverse, l’indice de production dans le bâtiment est en stagnation, soit au même niveau que le 2ème trimestre 2018, en baisse de 1,3% par rapport au 3ème trimestre 2017.

Distribution : Dans ce contexte mi-figue mi-raisin, et après deux trimestres de dégradation, le marché de la distribution renoue avec la croissance avec une activité en hausse de 15%. Le retard pris par les acteurs en début d’année dus aux intempéries, tendent désormais à se résorber, ce qui explique la hausse de 11% du chiffre d’affaires des distributeurs par rapport au trimestre précédent.

A l’exception de la location de courte et de longue durée en perte de vitesse, toutes les autres activités sont en augmentation : les ventes de matériel d’occasion et de matériel neuf ont progressé de 18% et 20% par rapport au 3ème trimestre 2017. Un accroissement qui montre que cette activité possède un fort potentiel de croissance, d’autant  qu’elle représente à elle seule 75% du chiffre d’affaires globale des distributeurs. Quant à la vente de pièces de  rechange, au service après-vente (SAV) et aux déplacements, ils sont également en progression de 45% par rapport à l’année précédente. Des chiffres qui incitent les acteurs du secteur à être confiant pour les deux mois à venir, tout au moins pour 33% des répondants.

Location : Le secteur de la location connaît une hausse constante de son chiffre d’affaire annuel depuis 2016, après une forte baisse en 2015. Néanmoins, au 3ème trimestre 2018, le chiffre d’affaires (10,5%) décroît de 4% par rapport au trimestre précédent, baisse qui s’explique par le ralentissement des activités d’été.

Les facteurs d’évolution du chiffre d’affaires des loueurs suivent la même tendance que le trimestre précédent, d’autant que les prix ne sont plus un facteur de baisse. 70% des entreprises répondantes ont ainsi cité la valeur du parc comme élément de croissance des affaires, tout comme le taux de rotation des parcs. 15% des entreprises constatent néanmoins que le taux de rotation est un facteur de baisse pour leur chiffre d’affaires, ce qui est dû à l’aspect géographiquement inégalitaire du ralentissement du BTP.

Dynamiques depuis le début de 2017, si les intentions d’investissement sont en baisse au troisième trimestre, l’enquête DLR/Asterès montre cependant que les dirigeants d’entreprises, à 64% d’entre eux, restent confiants quant à l’activité du quatrième trimestre 2018.

Manutention : Le troisième trimestre 2018 marque une reprise de l’activité après une baisse exceptionnelle au second trimestre 2018 (-7% par rapport au T2 2017), ce qui s’inscrit dans la dynamique de croissance quasi-constante du secteur depuis 2015. Le chiffre d’affaires du troisième trimestre 2018 est ainsi en hausse de 5% par rapport à celui de 2017.

La majorité des segments d’activité progressent : les ventes de matériel neuf se sont améliorées de 11% en volume par rapport à l’année dernière ; celles de matériel d’occasion se sont également étendues de 9% par rapport à leur niveau de l’année précédente. Ensemble, les deux segments « neuf » et « occasion » représentent 55% du chiffre d’affaires global des distributeurs. Le reste est lié à la maintenance/SAV (15% du CA global), à la location (12% du CA) et aux activités diverses comme le conseil aux entreprises clientes.


Chiffre d’affaires au T3 2018 - Variation annuelle

Distribution : + 15%
Location : + 10,5%
Manutention : + 5%
Lettre Codinf de décembre 2018
lettre codinf - enquête sur les délais de paiement 2018 
- fin du recul des défaillances en France 
- les délais de paiement suivis spécifiquement pour les départements d’Outre-Mer 
- la commission d’examen des pratiques commerciales (CEPC) se prononce sur des pratiques sectorielles
- retards de paiement fournisseurs sanctionnés par la DGCCRF (suite) 
- présence du Codinf auprès de ses adhérents 
- présence du Codinf auprès des organismes partenaires 


Rejoindre la plateforme DLR-CODINF Prévention Recouvrement réservée aux membres DLR
Elle recense tous les impayés déposés par ses membres (le déclarant n’est pas cité). La liste des incidents est actualisée en temps réel et précise le montant, la date d’échéance, ainsi que la nature de l’incident.
L’adhésion à ce service donne accès à la consultation illimitée de tous les incidents de paiement collectés par le réseau de partenaires du CODINF (plusieurs milliers de signalements) et les radiations du registre du commerce, notamment dues aux jugements de procédures collectives.

Tarif forfaitaire de 50 € HT par an (membres DLR)
Télécharger la fiche de présentation



Conjoncture Industrie & Services & Bâtiment à fin novembre 2018
BDF economie
La Banque de France vient de faire paraître l’enquête mensuelle de conjoncture (EMC) - Conjoncture Industrie & Services & Bâtiment à fin novembre 2018.
https://www.banque-france.fr/sites/default/files/medias/documents/conjoncture-industrie-services-batiment-novembre-2018.pdf

Le site internet de la Banque de France propose des statistiques économiques régionales issues d’informations recueillies mensuellement auprès des chefs d'entreprises de la région sur l'évolution de la conjoncture économique dans l'industrie, les services marchands, la construction et le commerce de gros.

Connaître la conjoncture économique de votre région (novembre 2018) :
Conjoncture novembre 2018

AUTOUR DE NOUS

Construction de logements : les autorisations se refont une santé !
CONSTRUCTION 2015
Le secteur du logement connaît une éclaircie du mois d'août à octobre 2018 avec un redressement des autorisations de construction malgré une nette atténuation de la mise en chantier de logements individuels, comme collectifs.

Comme le révèlent les dernières statistiques ministérielles, d'août à octobre 2018, en données corrigées des variations saisonnières, les autorisations de logements à la construction se redressent (+1,4 % contre -2,1% aux trois mois précédents). Les logements individuels rebondissent (+4,0 % après -4,2 %) et la baisse des logements collectifs, y compris en résidence, s'atténue (-0,2 % après - 0,8 %).

Les mises en chantier baissent (-3,6 % après +0,6 %). La baisse dans l'individuel s'atténue légèrement (-2,3 % après - 3,5 %) tandis que le collectif (y compris en résidence).

En un an, de novembre 2017 à octobre 2018, en données brutes cumulées sur douze mois, 470 600 logements ont été autorisés à la construction, soit un net recul (-6,4 %) par rapport aux douze mois précédents. Avec 419 500 unités, les mises en chantier augmentent (+1,2 %) sur la même période.

Construction de locaux : Au cours des trois derniers mois, d'août à octobre 2018, 10,4 millions de m² de locaux non résidentiels ont été autorisés à la construction et 6,3 millions de m² ont été mis en chantier, en net recul (respectivement de -12,5 % et -15,1 %) par rapport à la même période un an plus tôt (août à octobre 2017).

En un an, de novembre 2017 à octobre 2018, 39,4 millions de m² de locaux non résidentiels ont été autorisés à la construction, en baisse (-2,0 %) par rapport aux douze mois précédents. Avec 26,7 millions de m², les mises en chantier progressent (+4,1 %) sur la même période.

Dans les travaux publics, croissance et embauches sont toujours au rendez-vous. La Fédération nationale des Travaux publics (FNTP) publie sa note de conjoncture mensuelle pour octobre. L'activité et le rythme des embauches poursuivent sur la bonne lancée qu’ils connaissent depuis début 2018 (…) Sur un an, le montant des facturations a continué de progresser en octobre (+8,8%), et reste ainsi élevé sur les dix premiers mois de l’année (+11,8%)…
CERC Grand-Est : Optimisme et croissance en 2018
CERC GE
Dans le Bas-Rhin, l’activité de l’individuel à fin août 2018, sur 12 mois glissants, est mitigée. Les autorisations de logements pour ce segment sont en retrait de 9% tandis que les mises en chantier sont en hausse de 6%. Près de 2 700 logements ont été commencés. Par rapport à la moyenne des 10 dernières années, l’activité actuelle est supérieure de 400 logements.

Dans le Haut-Rhin, les autorisations de logements individuels augmentent de 11% à fin août 2018 alors que les mises en chantier se stabilisent. Plus de 1 800 logements ont été mis en chantier, soit 100 logements de plus que la moyenne des10 dernières années.

Dans le collectif, les logements dans le Haut-Rhin connaissent une belle progression, tant au niveau des autorisations (+43%) que des mises en chantier (+41%). Plus de 2 000 logements ont été commencés soit 400 logements de plus que la moyenne des 10 dernières années.

Par rapport à la moyenne des 10 dernières années, les surfaces sont supérieures de 23 600m² dans le Haut-Rhin et de 14 000m² dans le Bas-Rhin.

L’optimisme est également de rigueur s’agissant des indicateurs trimestriels du climat des affaires produits par la Banque de France en ce qui concerne le secteur de la Construction dans le Grand-Est de l’hexagone.

Pour le bâtiment, l’amélioration continue des carnets de commandes, la vigueur confirmée de la demande, la hausse globale des autorisations de logements et des locaux non résidentiels et enfin la progression tendancielle des prix des devis, permet aux chefs d’entreprise du secteur d’envisager 2018 avec un relatif optimisme et d’annoncer ainsi un taux de croissance attendu de près de 2% en moyenne.

Après une année de forte augmentation, les travaux publics se projettent sur un rythme de croissance assagi à 1,6%, mais rendu possible par le maintien de données conjoncturelles favorables. Dans ce contexte porteur, les effectifs devraient encore se renforcer en 2018 de 1,6% et ce sur l’ensemble des secteurs de la construction. En dépit de l’inadéquation de l’offre de main d’œuvre, cette progression concernerait des recrutements stables, puisque parallèlement les chefs d’entreprise ont l’intention de réduire leur volant d’intérimaires.

Pour répondre à la vigueur de la demande dans le Grand-Est de la France, les dirigeants pourraient privilégier, dans un premier temps, la location de matériels dans l’attente de la confirmation de la reprise au sein de leur entreprise.
Trophées UFL : une histoire de famille !
trophee UFL News
C’est à Paris, le 20 novembre dernier, au musée des Arts forains, que l’Union Française du Levage (UFL) a décerné ses Trophées du levage 2018 en partenariat avec JDL Groupe. Une centaine d’invités, tous liés de près au secteur du levage, était venue participer à la soirée de gala organisée par l’UFL en clôture de son Assemblée Générale en partenariat avec DLR et son équipe.

Après le discours d’Alexandre-Jacques Vernazza (Cf. ci-dessous), Président de l’UFL, qui a rappelé combien il est important que cette profession soit unie, un dîner a rassemblé les levageurs et partenaires du secteur, tous attentifs à la remise des Trophées, récompensant les entreprises pour leur savoir-faire et pour leur dynamisme. Cinq  Prix ont été ainsi décernés :

• Dans la catégorie « levages avec grues de 100 tonnes », le prix a été décerné à la société Les Transports Martin basée à Agde, fondée en 1974 par André et Adrienne Martin et dont le flambeau a été repris par Isabelle, Joël et Nicolas, enfants et petit-fils des fondateurs ;

• Dans la catégorie « grues de 130 à 400 tonnes », le prix a été remis à la société Alsace Levage Manutention (ALM), basée à Illkirch-Graffenstaden située au sud de Strasbourg ; Cette société familiale est aujourd’hui dirigée par Sandrine et Christophe Fenard ;

• Dans la catégorie « grues supérieures à 400 tonnes et inférieures à 700 tonnes », le prix a été octroyée à la société familiale Montagrues fondée en 1973 est dirigée par Jean-Marc et Pierre Chauffour ;

• Dans la catégorie « grues supérieures à 700 tonnes » le prix est allé à la société Savoyarde SE Levage créée par Eric Salvi en 1993 ;
 
Enfin, dans la catégorie « Innovation technique », le prix a récompensé la société Mediaco pour le chantier exceptionnel de la Marseillaise où la société a réalisé le montage de la volée en l’air de la grue mobile Liebherr LTM 1750-9.1.

Les impératifs de l’UFL : Faire appliquer les Conditions Générales d'Utilisation (CGU), et instaurer un label qualité, telle est la volonté d’Alexandre-Jacques Vernazza, Président de l’UFL qui s’est exprimé dans ce sens devant les participants de l’AG de l’Union des levageurs le 20 Novembre dernier. « Dès le début de l’année 2019, l'UFL souhaite instaurer un label qui sera une garantie de qualité supérieure fixée dans un cahier des charges et dont la mise en place devrait être confiée à un organisme indépendant. Pour l’obtenir, les candidats devront respecter une liste de six à huit critères, dont un relatif au transport et à la dépose des contre-poids, de sorte que la facturation s'effectue à l'avenir auprès des clients. La profession sera par ailleurs vigilante sur le respect du Code du travail, particulièrement au niveau des travailleurs détachés ». En effet, l'UFL incite l'ensemble des levageurs étrangers à se conformer à deux critères : d'une part, le fait de posséder au moins cinq grues immatriculées en France ; d'autre part, avoir des salariés détachés en France. « Nous avons aussi la volonté de généraliser les Conditions Générales d'Utilisation auprès de nos adhérents et de nos clients », poursuit Alexandre-Jacques Vernazza. « Il faut faire connaître, faire adhérer et faire appliquer ces conditions générales, qui sont les seules valables sur le plan juridique et qui doivent être une bonne fois pour toute définies par les levageurs adhérents au syndicat et respectées par les clients ».
À Saint-Christoly-de-Blaye, le premier kilomètre d’autoroute avec un enrobé 100 % recyclé
connexion
Une autoroute voit circuler des dizaines de milliers de véhicules chaque jour. Il faut donc un enrobé très résistant pour éviter que la route se dégrade. Or, pour la première fois au monde, un enrobé 100 % recyclé a été fabriqué pour une portion d’autoroute d’un kilomètre en Gironde.
La technique employée permet de réutiliser l’enrobé existant et ainsi de s’inscrire dans une logique d’économie circulaire. Elle s’appuie pour ce faire sur une usine mobile performante qui suit le chantier au fur et à mesure. Surtout, la fabrication du matériau se fait au même prix qu’un enrobé classique.

Pour soutenir le projet et voter : http://connexion21.org/participation/environnement-15/

À L'INTERNATIONAL

EDA : tour d’horizon au pays du Soleil Levant !
EDA
L’Association Européenne de Démolition (EDA), principale plate-forme pour les associations nationales, les entreprises et fournisseurs liés à la démolition, organise au Japon, en mai 2019,  « l’EDA Study Tour Japan 2019 », voyage professionnel destiné aux chefs d’entreprises et au personnel, membres ou partenaires de l’EDA.

Cet « EDA Study Tour Japan 2019 » débutera le dimanche 19 mai prochain à Tokyo et s’achèvera le vendredi 24 du même mois dans la capitale nippone après avoir visiter plusieurs usines des principaux constructeurs d’engins de BTP et notamment de matériel de démolition.

Au cours de ces déplacements, les participants auront le loisir d’assister à des démonstrations de déconstruction in situ mettant en œuvre les machines et leurs équipements les plus spectaculaires.

À la fin de la tournée, l’EDA organisera une conférence dans l’optique de mettre en relation les acteurs européens de la démolition et leurs homologues japonais. Ce voyage a pour but de faire découvrir le mode de fonctionnement de l’industrie de la démolition dans l’archipel nippon ; La politique liée aux catastrophes naturelles et les méthodes d’économie circulaire mises en oeuvre dans la démolition et le recyclage.

Pour + d’infos : www.europeandemolition.org
Enquête : le marché européen de la construction en questions/réponses
KHL
L’enquête mensuelle réalisée à l’initiative de KHL Group relative au marché européen de la construction est désormais ouverte. Ce questionnaire/sondage est un indicateur unique pour les entreprises répondantes du secteur. Le remplir ne demande que quelques minutes de votre temps. Ceux qui souhaitent y participer auront un accès libre aux résultats de chaque mois, ceci bien avant leur publication. Pour plus de confidentialité, rappelons que les réponses et toutes les informations fournies ne seront pas dévoilées de même que les dénominations sociales des répondants.

Pour lire le baromètre : https://www.surveymonkey.co.uk/r/RMNQGXW

Pour + d’infos : sandy.guthrie@khl.com
L’heure du ralentissement a sonné pour le secteur de la construction mondiale
EULER
Selon une récente étude d’Euler-Hermès, leader mondial de l'assurance-crédit, après 10 années de croissance, 2018 devrait être celle du tournant pour le secteur de la construction mondiale, dont le marché devrait progressivement ralentir à +3% en 2019, après +3,5% en 2018 et +4% en 2017.

Pour les analystes d'Euler-Hermès, durant ces dix dernières années, « la majeure partie de la croissance du secteur de la construction à l'échelle mondiale provenait des marchés émergents (+57 % de croissance entre 2008 et 2018) ». En France, le bâtiment devrait poursuivre son ralentissement l'an prochain, après un net coup de frein anticipé en 2018.

Dans le même temps, les pays développés ne sont pas parvenus à retrouver leurs volumes d'avant-crise. Pour 2019, le ralentissement attendu trouvera sa source dans la décélération de la croissance économique mondiale et le resserrement des conditions financières et monétaires.

Pour + d’infos : http://www.eulerhermes.fr
La newsletter de l'European Rental Association (ERA)
ERA NEWS
La newsletter de l'European Rental Association (ERA), éditée par l'International Rental News (IRN), le magazine officiel de l'association, est disponible en suivant le lien ci-après.
https://khl-newsletters.khl-group.com/newsletter.ashx?nl=17&i=886

Pour + d'infos sur l'ERA :
www.erarental.org ou www.erarental.org/fr

NOMINATION

Frédéric Tomasella élu président de la FRTP Paca
tomasella Ce 5 décembre à Aix, Frédéric Tomasella a été élu à la présidence de la Fédération régionale des travaux public (FRTP) de Provence-Alpes-Côte d'Azur, il succède à François Demain et à Laurent Amar qui a effectué un cours interim.

CONFÉRENCES - SALONS - EXPOSITIONS

Forum annuel ASEAMAC
logo aseamac
L’association espagnole de la location d’équipement et de machines de chantier (ASEAMAC), organise du 30 au 31 janvier 2019 à Madrid (Hôtel Melia, Av. de l’Amérique Call de Juan Ignacio Luca de Tena, son forum annuel, réunion des professionnels du secteur.

Conférences, ateliers et débats seront proposés aux participants et exposants afin d’aborder les problèmes les plus actuels de la location en Espagne avec pour objectifs :
• Encourager les interactions entre les locataires de machines.
• Créer un environnement adéquat pour établir des relations durables entre fournisseurs, locataires et autres agents liés au secteur.
• Promouvoir la formation continue des loueurs et du personnel de leurs entreprises.

Pour + d’infos : www.aseamac.org/foro/presentacion

LU DANS LA PRESSE

Batiactu, Le Moniteur...
PRESSE 2017
Batiactu (10/12/2018) : Matériels : une journée des métiers pour s'inscrire dans une "spirale positive". Le 4 décembre dernier a eu lieu la Journée nationale des métiers de la Fédération DLR à Paris. Près de 250 entreprises (sociétés d’engins de BTP et de manutention, levageurs, spécialistes de la construction modulaire et d’unités sanitaires mobiles…) étaient présentes à l'évènement, qui s'est évidemment focalisé sur la conjoncture actuelle du secteur mais aussi sur l'actualité sociale…

Le Moniteur (04/12/2018) :  Gazole non routier : la suppression de l'avantage fiscal suspendue, le BTP souffle. Afin de faire retomber les tensions avec les gilets jaunes, le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé, le 4 décembre, la suspension de plusieurs mesures fiscales dont l’application était prévue au 1er janvier 2019. Parmi elles, celle visant à supprimer pour le BTP le taux réduit de TICPE sur le gazole non routier…