ÉCONOMIE DE LA PROFESSION

Baromètre DLR T3-2019 : Retournement de situation pour la distribution !
bar news
La période de fin de mandat des maires est caractérisée par l’aboutissement des projets d’aménagement. Cela se ressent sur l’activité des entreprises de DLR : le chiffre d’affaires a crû de 5,3% pour la location et de 9,9% pour la manutention. Seules les entreprises de distribution subissent un retournement de tendance avec une baisse du chiffre d’affaires de 10,1%, les professionnels sondés invoquant les retards de livraison des machines.

Distribution : en recul de 10,1% par rapport à l’an dernier et de 24,4% au trimestre précédent, l’activité de la distribution subit son premier revers après de bonnes performances engagées dès la fin de l’année 2018.

Les ventes de matériel neuf et d’occasion suivent des trajectoires similaires : respectivement de -26% pour l’occasion et de -16% pour le neuf baisse.

Seule la location, qui toutefois ne représente pas le plus gros du chiffre d’affaires des distributeurs, est en hausse. Le dynamisme des locations de plus de six mois est plus fort, à +23%, quand la location de moins de six mois augmente de 3%. Historiquement, les deux segments connaissent des évolutions assez différentes.

La maintenance connaît pour sa part une croissance mesurée avec +9% sur le service après vente et +2% sur les pièces de rechange.

Le solde d’opinion pour ce troisième trimestre 2019 est en baisse, à -12. Cela signifie que le marché ne devrait pas s’améliorer au cours du prochain trimestre.
Le solde d’opinion est la différence entre la proportion de chefs d’entreprise anticipant une hausse du chiffre d’affaires (13%) et ceux anticipant une baisse (25%). Les chefs d’entreprise anticipant une stagnation (63%) comptent pour 0.

De même, les intentions d’embauche sont divisées par deux par rapport au second trimestre de l’année ; celles d’investissement sont en recul avec un taux de 56%. Ce niveau s’inscrit dans la logique générale du marché : une baisse de l’activité.

Location : A l’inverse de la distribution, l’activité location continue sa période faste, avec une croissance ininterrompue depuis trois ans. Au troisième trimestre, l’expansion du marché s’est poursuivie de plus belle : l’activité a augmenté de 5,3% par rapport au même trimestre 2018 et de +0,3% par rapport au second trimestre 2019. Le secteur connaît ainsi sa plus longue période de croissance. Pour ce troisième trimestre de l’année, la hausse de l’activité est soutenue par les mises en chantier dans les travaux publics et la poursuite des projets du grand Paris.

Selon les entreprises interrogées, la croissance de l’activité a notamment reposé sur une hausse de la valeur du parc. En effet, 59% des répondants estiment que l’augmentation de la valeur du parc a eu un effet positif sur le chiffre d’affaires contre seulement 3% qui jugent son impact négatif.

Le taux de rotation constitue le deuxième facteur explicatif de la croissance sur le trimestre. Ce sont 55% des entreprises qui estiment que le type de matériels loués a permis une hausse du chiffre d’affaires contre 31% une baisse.

Enfin, la contribution des prix à la croissance est moins nette avec 24% des entreprises qui estiment que les prix ont servi le dynamisme de l’activité location, contre 31% qui estiment qu’ils ont baissé.

La majorité des entreprises table sur une hausse de l’activité au trimestre prochain (43% des répondants). 33% anticipent une stabilité et 13% envisagent une baisse.

Quant aux intentions d’investissement, elles devraient régresser au trimestre prochain avec un taux de 31%, en recul de 64% par rapport au second trimestre 2019, suite logique d’une activité dont la croissance est mesurée.

Manutention : Le secteur de la manutention industrielle et agricole poursuit l’année sur une hausse de 9,9% de son chiffre d’affaires global par rapport à la même période l’année dernière. Ce chiffre est cohérent avec la tendance générale du marché qui a connu une croissance quasi-ininterrompue depuis 2015. Cette orientation se retrouve dans les bons résultats des entreprises de matériel de manutention.

Les ventes de matériel neuf ont progressé en volume de 16% par rapport à l’année dernière. Cela coïncide avec l’augmentation des ventes dans les secteurs industriels. Les ventes de matériel d’occasion ont également augmenté de 2% par rapport à leur niveau de l’année précédente. Ensemble, les deux segments « neuf » et « occasion » représentent 44% du chiffre d’affaires global des distributeurs. Le reste est lié à la maintenance, la location et les activités diverses comme le conseil aux entreprises clientes. Les activités de maintenance et le service après-vente ont augmenté. Les difficultés de recrutement des techniciens sont moins invoquées par les répondants.

Les activités de location de matériel ont observé une hausse au troisième trimestre (4% sur un an). La location représente 23% du chiffre d’affaires global.


Chiffre d’affaires par activité :

Distribution : -10,1%
Location : +5,3%
Manutention : +9,9%