Économie de la filière Construction de la région Occitane - septembre 2020
CERC occitane logo
Après l’arrêt quasi-total de la filière durant le confinement et son redémarrage depuis juin, l’enjeu est désormais de suivre sa capacité à rebondir. La force et la rapidité de sa relance vont notamment déterminer l’impact économique et social de cette crise sur les entreprises et les travailleurs du secteur.
La CERC Occitanie, en tant qu’observatoire régional de la filière Construction, a donc adapté ses outils de suivi de l’activité économique à cet enjeu.


Quel niveau d’activité aujourd’hui ?


Pour les entreprises du Bâtiment
Les mises en chantiers , qui reflètent l’activité du bâtiment, se sont effondrées depuis le début de la crise sanitaire, même si elles ont tendance à repartir à la hausse sur les mois de juin et juillet. Le segment individuel pur semble légèrement moins touché que les segments collectifs ou individuels groupés, la reprise des chantiers de maisons individuelles a été plus rapide pendant et après confinement que les gros chantiers avec de la coactivité.
La dynamique est identique dans le non-résidentiel, avec une chute brutale des mises en chantiers pendant le confinement.

Pour les entreprises des Travaux Publics
Après deux années 2018 et 2019 dynamiques, la situation se dégrade en ce début d’année 2020 pour les Travaux Publics : le solde d’opinion des chefs d’entreprise chute de 77 points au 2ème trimestre 2020, marquée par 6 semaines de confinement. De plus, ce secteur d’activité dépend très fortement de la commande publique, le report des élections municipales et la situation de confinement des services publics des services gestionnaires de la commande publique a entraîné un arrêt brutal de l’activité.

Lire le suivi complet de septembre 2020 :
https://www.cercoccitanie.fr/IMG/pdf/nouveau_tb_suivi_relance_activite_2020_-_occ_vf-2.pdf