Commercialisation des logements neufs, résultats au 3ème trimestre
logement commercialisation
Au cours du troisième trimestre 2020, 24 300 logements ont été réservés en France métropolitaine, soit presque 3 200 de plus qu'au deuxième trimestre 2020, marqué par le confinement général de la population de la mi-mars à la mi-mai. Ce niveau reste cependant inférieur à celui observé un an plus tôt (-16,0 % par rapport au troisième trimestre 2019), tandis que les annulations de réservations progressent (+14,7 % par rapport au troisième trimestre 2019). Il ne s'agit donc pas d'un retour à la normale pour les achats de logements neufs des ménages. La baisse des réservations est plus marquée dans le collectif (-16,5 %) que dans l'individuel (-9,2 %).

Les mises en vente de logements ont fortement baissé entre fin 2019 et début 2020, et stagnent depuis à un niveau bas, proche de 20 000 logements par trimestre. Elles ont d'abord pâti de la mise en place du confinement à la fin du premier trimestre, puis ce dernier a très fortement limité la commercialisation de logements neufs au deuxième trimestre, alors que les variations saisonnières habituellement observées en font un pic d'activité immobilière. Le déconfinement ne semble pas encore avoir permis la reprise des mises en vente. Au troisième trimestre 2020, elles reculent donc fortement (-24,4 %) par rapport au troisième trimestre 2019. Le repli est nettement plus marqué dans l'individuel (-30,6 %) que dans le collectif (-24,0 %).

Après plusieurs trimestres de hausse, le prix moyen des appartements vendus au troisième trimestre ralentit (+0,6 % par rapport au troisième trimestre 2019), et celui des maisons se réduit légèrement (-1,5 %).

Consulter les résultats :
https://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/publicationweb/preview/daac513b80b39fb9b7806d8c88953d89