AUTOUR DE NOUS

Construction de logements T4-2020
construction bis
Au cours du quatrième trimestre 2020, les logements autorisés se sont nettement redressés (+15,8 %) par rapport au troisième trimestre, en données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables (CVS-CJO). 

Toutefois, les autorisations se sont à nouveau repliées en décembre, et sur l'ensemble du dernier trimestre 2020, le nombre de logements autorisés est resté inférieur de 10,1 % à la moyenne des trois mois précédant le premier confinement (décembre 2019 à février 2020), et de 4,2 % à la moyenne des douze mois précédents. Toujours au dernier trimestre 2020, les logements commencés sont estimés en repli de 8,5 % par rapport au troisième trimestre. 

Au quatrième trimestre, les mises en chantier sont estimées à un niveau inférieur de 5,6 % à la moyenne des trois mois précédant le premier confinement, et de 1,9 % à la moyenne des douze mois précédents. Sur l'ensemble de l'année 2020, 381 600 logements ont été autorisés à la construction, soit 65 800 de moins qu'en 2019 (-14,7 %). Dans le même temps, on estime que 376 700 logements ont été mis en chantier, soit 28 200 de moins (-6,9 %) que pendant l'année 2019.

Construction de locaux : Au cours du dernier trimestre 2020, les enregistrements d'autorisations à la construction de locaux non résidentiels s’élèvent à 9,1 millions de m² et sont en forte baisse (-14,5 %) par rapport au dernier trimestre 2019. L'activité s’est détériorée par rapport à celle observée de septembre à novembre 2020 (-7,1 % par rapport à la même période de l’année précédente sans la récupération tardive de quatre gros permis d'entrepôts). 

Sur cette même période, 6,9 millions de m² de mises en chantier de locaux non résidentiels ont été enregistrés, en net recul (-11,9 %) par rapport au quatrième trimestre 2019. Cette baisse est toutefois un peu moins marquée que celle observée de septembre à novembre 2020 (-14,0 %) par rapport à la même période de l'année précédente. Sur l'ensemble de l'année 2020, 34,0 millions de m² de locaux non résidentiels ont été autorisés à la construction, en forte baisse (-19,2 %) par rapport à l'année 2019. Durant cette même période, avec 23,8 millions de m², les enregistrements de mises en chantier ont également nettement reculé (-16,3 % par rapport à l'année 2019).