Commission SUM – Sanitaires et Unités Mobiles

Historique

Le Syndicat National des Professionnels du Sanitaire Mobile  est né en 2008, à l’initiative des principaux acteurs du secteur…

les loueurs de toilettes, douches, vestiaires, bases-vie, roulottes, caravanes et tout autre type de cantonnement ou sanitaire mobile, autonome ou raccordable
les prestataires de service
les fabricants

… à destination des professionnels du BTP et des organisateurs de manifestations qui rassemblent du public, dans des lieux où les installations fixes sont inexistantes, impossibles à mettre en œuvre ou pas assez nombreuses.

Depuis 2013 plusieurs constructeurs et loueurs de base-vie et d’unités mobiles de décontamination (UMD) ont rejoint le Syndicat, qui représente donc désormais trois métiers.


     


Fin 2017 tous les membres décident de rejoindre DLR pour y constituer dès janvier 2018 la commission « sanitaires et unités mobiles », la SUM.


Missions

Dès 2008 le SNPSM est l’un des moteurs, avec d’autres syndicats européens, de la norme de service NF EN 16194 « Cabines sanitaires mobiles autonomes-Exigences relatives aux services et produits, liées à la mise en place des cabines et des produits sanitaires » qui a été publiée par l’Afnor en 2012.

Il apparaissait également indispensable de mettre en place une représentation à la fois nationale et internationale, vis-à-vis des institutions, organisations professionnelles ou organismes certificateurs, afin de faire connaître les impératifs liés à la profession.

Les objectifs principaux à venir sont de plusieurs ordres :
  • Faire évoluer la réglementation pour un accès à l’hygiène de tous les collaborateurs en chantiers, quelles que soient les contraintes de ceux-ci (chantiers courts, linéaires, isolés, en hauteur…) ;
  • Dynamiser le professionnalisme de notre métier, par toujours plus d’exigence qualité, sécurité et environnement ;
  • Favoriser le dialogue au sein de notre métier et avec nos partenaires et les institutions (DGT, CARSAT, GNMSTBTP, MEDDE, Ministère de l'intérieur, INRS, OPPBTP, CAPEB, Direcct, FFB, FNSA...) dans une démarche d’écoute du marché et de l’évolution des process et outils.
  • Augmenter l’attractivité de nos métiers et mettre en lumière les opportunités d’emploi de notre filière.
  • Continuer à lutter contre les mauvaises pratiques (respect de la norme, évacuation des effluents...)
En ce qui concerne les bases-vie mobiles, les membres s'engagent :
  • au respect des normes routières (Exemple : Poids total en charge qui se doivent d’intégrer les réserves pleines.
  • au respect des bonnes pratiques en matière de groupe électrogène (nous préconisons les conseils du constructeur SDMO)
  • au respect de la norme EN-1645, en ce qui concerne la charge utile
Par ailleurs, en matière d’unités mobiles de décontamination (UMD), le SNPSM s’est rapproché de la Carsat Aquitaine et de l’INRS, en charge d’établir un état des lieux à l'échelle du territoire auprès de fabricants volontaires. L’objectif était de vérifier Ia conformité des équipements par rapport au minima requis pour Ieur utilisation lors de travaux sur matériaux amiantés, leur ergonomie pour y réaliser confortablement toutes les étapes de la décontamination du personnel et leur bilan aéraulique pour assurer la protection des travailleurs.  Cette action coordonnée a permis l'élaboration d'un cahier des charges des UMD publié par l’INRS (ED 6244), servant de référence tant pour les fabricants que pour les utilisateurs.

Les démarches se sont poursuivies pour fixer les exigences minimales concernant les conditions de restitution des équipements dans le cadre de la location des UMD. Ainsi, dès juilllet 2017 le SNPSM a élaboré, toujours en concertation avec le réseau prévention des risques professionnels (Carsat, Cramif et INRS), une procédure de nettoyage commune aux loueurs membres du SNPSM, qui s’engagent à la respecter.
Procédure commune aux loueurs d'unités mobiles de décontamination (UMD)


Membres de la commission SUM




 




 Président Vice-Président
  Votre interlocutrice
Hervé Montagne
Groupe Enygea/WC LOC

Bernard Louvet
CNSE

 
Patricia Crespin
DLR



Membres : http://www.guidedlr.fr

- ALPES SANI LOC
- ALTO ASSAINISSEMENT
- AXE ENVIRONNEMENT
- CNSE
- COURANT SA
- DAUDIN CONSTRUCTEUR
- DRON LOCATION
- EPICAP SAS
- EVENEMENTIEL CARAÏBES
- Groupe Enygea/WC LOC
- KABBLOC
- L'ETANCHEUR
- MOBI WC ET LOGISTICS
- SATELLITE INDUSTRIES
- SEBACH FRANCE
- SEBEMEX
- TOILOC
- VAC
- WC PLUS




Le mot du président

« Très tôt après ma reprise de WC Loc, j’ai initié avec d’autres entreprises du secteur la création du SNPSM afin de changer l’image des « toilettes de chantier », mais aussi ceux présents sur des événements. En France, on compte 1 cabine sanitaire pour 5 000 habitants. C’est 1 pour 500 en Allemagne ! Pourquoi cet écart ? Le code du travail oblige de mettre à disposition des salariés les moyens leur permettant d’assurer leur propreté. Pourquoi cela serait différent sur un chantier ? Aussi, il paraît inconcevable aujourd’hui que des festivaliers paient une certaine somme et qu’ils doivent faire la queue pour aller aux toilettes, pire disposer de cabines sales. Nous avons réalisé une étude sur l’impact des « toilettes autonomes » afin de révéler le confort et l’hygiène que ces matériels apportent, mais également le caractère économique et écologique des matériels loués. En 2012, après 4 années de travail, nous sommes parvenus à faire publier une norme européenne par l’Afnor.
Nous rejoignons aujourd’hui la fédération DLR pour profiter de son expertise en matière de représentativité de filière, et surtout pour accélérer le dynamisme de nos actions en les structurant davantage. Elargir notre sphère d’influence en accueillant de nouvelles entreprises fait partie de mes ambitions, notamment celles issues de secteur connexe au nôtre, comme ce fut le cas en 2013 avec les acteurs du cantonnement. J’impulserai aussi une dynamique pour faire évoluer la réglementation et ainsi faire en sorte que nos entreprises proposent des services adaptés et applicables à chaque type de chantiers. »


Documents en ligne

Guide des actions préventives : http://forsapre.fr/guide-des-actions-preventives

La norme européenne "mise en place de cabines sanitaires mobiles autonomes" reconduite pour 5 ans (Pdf, 0,43 Mo)
Hervé Montagne (WC LOC), élu président de la commission DLR "Sanitaires et Unités Mobiles" (SUM) (Pdf, 0,14 Mo)
Le SNPSM se rapproche de la fédération DLR (Pdf, 0,09 Mo)
Les avantages de la toilette mobile (Pdf, 0,23 Mo)
Dossier hygiène chantiers - PreventionBTP -11/2016 (Pdf, 1,44 Mo)

Télécharger tous les documents dans un fichier compressé